Skip to main content

31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Panthers

La Floride mise sur Bobrovsky et Quenneville afin de retourner en séries éliminatoires

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Aujourd'hui, les Panthers de la Floride.

Il n'y a pas eu de hockey des séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le sud de la Floride depuis 2016, mais les Panthers ont pris tous les moyens afin de mettre un terme à cette séquence en avril prochain.

Le directeur général Dale Tallon a amorcé la saison morte avec une très longue liste de souhaits, et il a été en mesure de cocher la majeure partie de ceux-ci. Après avoir embauché l'entraîneur qui compte le deuxième plus haut total de victoires dans l'histoire de la LNH, Joel Quenneville, Tallon a pigé dans le marché des joueurs autonomes sans compensation à plusieurs reprises, accordant des contrats au gardien Sergei Bobrovsky, au défenseur Anton Stralman ainsi qu'aux attaquants Brett Connolly et Noel Acciari.

31 EN 31 PANTHERS : Les meilleurs espoirs | Pour les poolers | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Tallon pense que les Panthers sont désormais en mesure de tenir leur bout dans la très relevée section Atlantique.

« En tant que groupe, nous avions le sentiment que nous devions apporter des changements à notre formation afin d'effectuer un long parcours en séries, a expliqué Tallon. Nous avons comblé certains de nos besoins. Nous sommes amplement capables de remplir le filet adverse. Nous devions améliorer notre compétitivité, notre robustesse et notre défensive. Il s'agissait de nos besoins, et je pense que nous avons fait du bon travail pour les régler. »

Sur papier, cette formation des Panthers est peut-être la plus talentueuse depuis l'arrivée de l'équipe dans la LNH. Il reste maintenant à voir si cela permettra à la Floride de franchir la première ronde des séries éliminatoires pour seulement la deuxième fois de son histoire.

« Nous n'avons plus d'excuses », a déclaré le capitaine Alexander Barkov à LNH.com depuis son domicile à Tampere, en Finlande. « Nous n'en aurons pas besoin. Nous aurons du succès en saison régulière, et j'espère que nous nous qualifierons pour les séries et que nous connaîtrons un long parcours. 

Voici trois questions intimement liées aux succès des Panthers cette saison :

Les nouveaux venus vont-ils régler les problèmes défensifs des Panthers?

Bobrovsky, la plus grosse prise de l'équipe sur le marché des joueurs autonomes, aura comme mission de stabiliser la situation de l'équipe devant le filet. Avec Roberto Luongo et James Reimer, la Floride a accordé 273 buts la saison dernière, le quatrième total le plus élevé dans la LNH.

« Je suis très heureux d'être ici, avec l'avenir prometteur de cette équipe, son excellent entraîneur, son équipe de direction et son groupe de joueurs talentueux, a mentionné Bobrovsky. Je pense que nous pouvons réaliser quelque chose de spécial ici. »

Video: CBJ@BOS, #2: Bobrovsky vole Bergeron en surtemps

Bobrovsky n'aura toutefois pas à relever ce défi à lui seul, puisque d'autres nouveaux venus devraient lui prêter main-forte. Stralman a été ralenti par les blessures la saison dernière, mais il a présenté un différentiel positif au cours des huit dernières saisons en plus d'afficher d'excellentes statistiques de possession de rondelle. Depuis la saison 2011-12, son équipe décoche 53,39 pour cent des tirs lorsqu'il est sur la glace à 5-contre-5, ce qui lui vaut le 11e rang parmi les défenseurs de la ligue au cours de cette période. Il viendra consolider les deux premières paires d'arrières de l'équipe en compagnie d'Aaron Ekblad, Keith Yandle et Mike Matheson.

Finalement, l'arrivée d'Acciari représente une excellente nouvelle pour Barkov. Le Finlandais, qui a terminé au cinquième rang au scrutin pour l'attribution du trophée Selke, a amorcé la majorité de ses présences en territoire défensif la saison dernière. Acciari devrait l'épauler dans cette tâche, lui qui avait cette responsabilité avec les Bruins de Boston la saison dernière.

Quenneville aura-t-il le même succès qu'à Chicago?

Quand est venu le temps de choisir un nouvel entraîneur, Tallon a décidé de réutiliser une recette qui a déjà donné des résultats. C'est en effet la deuxième fois que Tallon embauche Quenneville, et il ne s'était pas trompé la première fois alors qu'il était le DG des Blackhawks de Chicago. Quenneville a remporté la Coupe Stanley à trois reprises avec les Blackhawks avant d'être congédié en novembre dernier.

Le nouvel entraîneur des Panthers n'a d'ailleurs pas manqué de souligner que la situation dans laquelle il se retrouve aujourd'hui ressemble à celle qu'il a vécue à son arrivée à Chicago.

« Je pense que cette équipe est vraiment proche de tout remporter, a affirmé Quenneville. J'ai été la personne la plus chanceuse au monde lorsque j'ai été embauché à Chicago, car l'équipe était sur le point de devenir une puissance. J'ai la même sensation ici. »

Les joueurs sont quant à eux ravis de pouvoir compter sur un entraîneur de la trempe de Quenneville, et de pouvoir miser sur un peu de stabilité derrière le banc. Quenneville sera en effet le sixième entraîneur à occuper ce poste chez les Panthers depuis le début de la saison 2013-14.

« Nous savons ce que nous devons faire pour accéder aux séries, et cet entraîneur sait comment gagner, a déclaré l'attaquant Jonathan Huberdeau au site Web des Panthers. Nous misons sur un bon groupe, nous devons simplement comprendre comment gagner. C'est ce que [Quenneville] va nous aider à faire. »

Un jeune joueur forcera-t-il la main de son entraîneur?

Huberdeau et Barkov sont les meneurs d'un groupe d'attaquants qui fait déjà partie des meilleurs de la LNH. Vincent Trocheck, Mike Hoffman, Frank Vatrano, Evgenii Dadonov et Brett Connolly ont tous déjà marqué plus de 20 buts en une saison, et ils sont tous dans les plus belles années de leur carrière.

Cette redoutable offensive pourrait devenir encore plus menaçante si un ou plusieurs des excellents espoirs de l'équipe en attaque parvenait à percer la formation.

Video: FLA@CAR: Borgstrom fait mouche avec un laser

Le jeune Henrik Borgstrom devrait disputer une première saison complète dans la LNH. Il pourrait être rejoint par Owen Tippett ou Aleksi Heponiemi, qui possèdent tous deux des aptitudes offensives indéniables.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.