Skip to main content

31 en 31 : Analyse des Golden Knights de Vegas pour les poolers

Les Golden Knights miseront sur deux trios très dangereux offensivement

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

LNH.com propose une analyse en profondeur de chacune des 31 équipes pendant tout le mois d'août. Du côté des poolers, nous vous offrons un joueur à cibler au cours de la prochaine campagne, un joueur à éviter, et un joueur à surveiller, qui pourrait devenir une carte cachée si les astres s'alignent. Aujourd'hui, les Golden Knights de Vegas.

Les Golden Knights ont pris les grands moyens pour pouvoir compter sur deux trios très dangereux en attaque, au grand plaisir des poolers.

Vegas avait déjà entamé la dernière saison avec les attaquants Max Pacioretty et Paul Stastny, mais l'équipe a mis la touche finale à son offensive en faisant l'acquisition de l'attaquant Mark Stone, lors de la dernière date limite des transactions, en retour de l'un de ses meilleurs espoirs.

31 EN 31 GOLDEN KNIGHTS : Analyse de l'alignement | Les meilleurs espoirs | Toutes les analyses « 31 équipes en 31 jours »

Stone disputera une première saison complète avec les Golden Knights, et nombreux sont les poolers qui miseront sur lui, car il pourrait être le meilleur marqueur de l'équipe. Ses compagnons de trio, Pacioretty et Stastny, voient instantanément leur valeur augmenter, eux qui pourraient frôler le plateau des 60 points s'ils demeurent en santé et qu'ils démontrent la même chimie qu'en fin de saison dernière.

La bonne nouvelle pour les poolers qui ne pourront pas sélectionner l'un de ces trois-là, c'est que Vegas comptera sur un autre trio tout aussi dangereux, celui de Reilly Smith, Jonathan Marchessault et William Karlsson. Les trois ont obtenu 53 points ou plus, la saison dernière, et l'arrivée de Stone pourrait leur donner un peu plus de marge de manoeuvre, car ce dernier sera souvent confronté aux meilleurs trios adverses. À preuve, les trois ont excellé en amassant un total combiné de 52 points après l'arrivée de Stone.

L'entraîneur Gerard Gallant aura même le luxe de placer Alex Tuch sur son troisième trio. La saison dernière, l'attaquant de 23 ans a établi un sommet en carrière de 52 points (20 buts, 32 passes), mais les poolers doivent faire preuve de prudence. La présence de tous ces gros canons l'écartera du top-6, et ça pourrait nuire à sa production, à moins d'une blessure.

En défensive, il faut noter le départ de Colin Miller, ce qui devrait jouer en faveur de Shea Theodore. Gallant a réparti le temps de jeu moyen en avantage numérique presque également entre ces deux arrières la saison dernière (Theodore : 2:25; Miller : 2:23), mais avec Miller en dehors du portrait, on pourrait voir Theodore connaître sa meilleure saison en carrière.

Enfin, devant le filet, les poolers n'ont pas besoin qu'on leur rappelle que Marc-André Fleury est une valeur sûre.

À cibler : Paul Stastny - La chimie que Stastny a démontrée avec Stone devrait convaincre Gallant de les jumeler à nouveau cette saison, et les poolers doivent en profiter. À partir du moment où Stone est débarqué à Vegas, le 26 février, Stastny a récolté 17 points (six buts, 11 passes) en autant de rencontres pour terminer la saison. En séries éliminatoires de la Coupe Stanley, le trio formé de Stastny, Stone et Pacioretty a été le meilleur des Golden Knights. Les trois ont affiché une moyenne supérieure à un point par rencontre en amassant un total combiné de 31 points (13 buts, 18 aides) en seulement sept parties, ce qui augure très bien pour la saison à venir. Stastny n'a jamais obtenu plus de 53 points au cours des quatre dernières années, mais il n'a jamais pu compter sur un compagnon de trio de la trempe de Stone non plus. Le seul hic : son état de santé. Les blessures ont fait très mal à sa production au cours des dernières années, mais tout dépendant du format de votre pool, le jeu peut en valoir la chandelle.

Video: VGK@COL: Stastny inscrit les Knights à la marque

À éviter : Cody Eakin - Les poolers ne doivent pas se laisser berner par les 41 points (22 buts, 19 passes) amassés par Eakin la saison dernière. L'attaquant de 28 ans a connu la meilleure saison de sa carrière, mais c'est principalement parce qu'il a profité de l'absence de Stastny, blessé au bas du corps en début de saison. Durant l'absence de Stastny, Eakin a évolué régulièrement avec Pacioretty et Tuch, ce qui lui a permis d'amasser 19 de ses 41 points en seulement 30 rencontres. Avec tout le talent que les Golden Knights ont sur les deux premiers trios, Eakin va se retrouver sur l'une des deux dernières lignes et devrait revenir à sa production des trois dernières années, au cours desquelles il n'a jamais obtenu plus de 35 points.

À surveiller/carte cachée : Cody Glass - Le choix de première ronde (sixième au total) des Golden Knights au Repêchage 2017 de la LNH excelle partout où il passe. La saison dernière, Glass a conclu une carrière dans les rangs juniors au cours de laquelle il a obtenu 292 points en 233 matchs avec Portland dans la Ligue de hockey de l'Ouest (WHL), puis il a fait le saut chez les professionnels, où la transition s'est bien déroulée. En 22 matchs des séries éliminatoires dans la Ligue américaine de hockey (LAH) avec Chicago, Glass a obtenu 15 points (sept buts, huit passes). Vegas a peu de marge de manœuvre sous le plafond salarial et pourrait donc rapidement faire une place à Glass, qui a un contrat de recrue de trois saisons en poche. À 20 ans, il pourrait se tailler un poste avec les Golden Knights dès cette saison, et les poolers devront l'avoir à l'œil, surtout si un joueur du top-6 se blesse.

Video: Glass marque son premier but avec Vegas

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.