Skip to main content

Tie Domi troque la feuille d'érable pour le bleu-blanc-rouge

La légende des Maple Leafs en surprend plusieurs en enfilant le chandail des Canadiens en compagnie de son fils Max

par LNH.com @LNH_FR

Après avoir passé la majeure partie de sa carrière à terroriser les formations adverses dans l'uniforme des Maple Leafs de Toronto, Tie Domi a fait ce que personne n'aurait cru possible. L'ancien homme fort de la LNH a enfilé l'uniforme des Canadiens de Montréal.

C'est pour un reportage de la chaîne NBC Sports que Domi revêtu le chandail des grands rivaux des Maple Leafs pour un reportage sur sa relation avec son fils Max, qui joue pour la formation montréalaise. 

Le fils, qui a été acquis par les Canadiens durant la saison morte en retour d'Alex Galchenyuk, avait pourtant émis de sérieux doutes quant à la possibilité d'un tel scénario lorsqu'il a rencontré les médias en début de saison. Questionné à savoir si son père allait éventuellement porter un chandail des Canadiens, il avait répondu : « bonne chance avec ça! »

À LIRE : Aperçu du match Canadiens-PanthersPetry et les Canadiens défont les Bruins

Il faut croire que la chance a tourné. Pour le bien du reportage, Tie Domi, qui a disputé 1020 matchs dans la LNH avec les Maple Leafs, les Jets de Winnipeg et les Rangers de New York, amassant 245 points et 3515 minutes de punition au passage, a sauté sur la glace du Centre Bell pour une séance de hockey improvisée avec son fils. 

« De le voir porter les couleurs tricolores, avec un logo des Canadiens, je sais que ça va faire mal aux fans des Maple Leafs, et ça me fait sourire une peu, mais mon père a embarqué à fond avec les Canadiens », a expliqué l'attaquant de 23 ans.

Video: Max et Tie Domi patinent dans l'unforme des Canadiens

Le reportage permet de connaître la relation entre Tie et Max. Le paternel a toujours encouragé et suivi son fils lorsque celui-ci gravissait les échelons du hockey. Les deux sont très proches et on le sent bien à travers les nombreuses blagues qu'ils s'échangent. Et comme la pomme ne tombe jamais loin de l'arbre, Max a imité la fameuse célébration de son père lorsqu'il avait inscrit son premier but en carrière en enfourchant son bâton en se laissant glisser d'un bout à l'autre de la patinoire. Le paternel a fait de même, avec un peu moins de succès qu'à l'époque.

« Il y a plusieurs grands temples du hockey, et il y a Montréal, a dit Tie Domi. Ne vous en faites pas, partisans des Maple Leafs. Je vous aime encore et je saigne toujours bleu et blanc… mais aussi rouge maintenant! »

 

Photo: Canadiens de Montréal/Twitter

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.