Demko Skinner badge Thibault

Choix de première ronde des Nordiques de Québec au repêchage 1993 de la LNH, Jocelyn Thibault a disputé 586 matchs au cours de sa carrière de 15 saisons dans la LNH. Il a porté l'uniforme des Nordiques, de l'Avalanche du Colorado, des Canadiens de Montréal, des Blackhawks de Chicago, des Penguins de Pittsburgh et des Sabres de Buffalo, signant 238 victoires. Il a été entraîneur des gardiens de l'Avalanche pendant deux saisons. Il occupe en ce moment le poste de directeur général de Hockey Québec, poste qu’il quittera en juin, en plus d’être actionnaire du Phoenix de Sherbrooke dans la LHJMQ. Il a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com pour traiter des dossiers chauds devant les 32 filets de la Ligue.

Le meilleur moment de la saison est enfin arrivé : les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Afin de mettre la table pour les deux prochains mois de hockey qui nous attendent, je vous propose cinq intrigues à suivre devant les filets au cours du tournoi printanier, sans oublier mes prédictions pour la première ronde.

1. Un Skinner plus en confiance à Edmonton?

On sait que les Oilers d’Edmonton ont les joueurs vedettes pour les conduire aux grands honneurs, mais ils auront besoin d’un Stuart Skinner plus en contrôle que l’année dernière.

Lors des dernières séries, il avait conservé un dossier de 5-6 avec une moyenne de buts alloués de 3,68 et un pourcentage d’arrêts de ,883 en 12 départs, et son auxiliaire Jack Campbell avait dû lui venir en relève à quatre reprises, dont trois fois en deuxième ronde contre les Golden Knights de Vegas, qui avaient éliminé Skinner et les Oilers en six matchs.

Je crois que Skinner va rebondir cette année grâce à l’expérience acquise la saison dernière. Il débarque en séries beaucoup plus en confiance d’abord parce qu’il est devenu le numéro un incontesté des Oilers, mais aussi parce que ses coéquipiers et lui ont fonctionné à plein régime pendant pratiquement toute la saison.

On se souviendra que les Oilers ont très mal amorcé la campagne – ils étaient à égalité au dernier rang de la LNH en date du 10 novembre – mais ils ont terminé au deuxième rang de la section Pacifique.

Je n’apprendrai rien à personne en disant que toutes les équipes ont besoin d’un bon gardien pour aller loin en séries, et les performances de Skinner seront un important morceau du casse-tête des Oilers. Je trouve toutefois qu’ils se sont beaucoup améliorés lors des dernières saisons, notamment en défensive et sur le plan de la profondeur offensive avec des joueurs plus robustes. Il ne faut pas oublier que Connor McDavid et Leon Draisaitl ont martelé qu’ils en ont marre de perdre en début de saison. C’est un intangible qui pourrait faire toute la différence.

Pour toutes ces raisons, j’entrevois un scénario bien différent de l’an dernier pour Skinner.

2. Un nouveau départ pour Georgiev

Le gardien de l’Avalanche du Colorado Alexandar Georgiev doit voir les séries comme un nouveau départ. Il a conclu la saison sur une mauvaise note avec une fiche de 1-3-2, une moyenne de 4,95 et un taux d’efficacité de ,851 en sept parties.

Un gardien qui a connu une saison extraordinaire, comme c’est le cas de son vis-à-vis Connor Hellebuyck, veut voir les séries comme une sorte de continuité. Dans le cas de Georgiev, il doit appuyer sur le bouton réinitialisation.

Si j’étais l’entraîneur des gardiens de l’Avalanche, je me serais assis avec Georgiev au cours de la dernière semaine pour lui rappeler les bons moments qu’il a connus et lui faire comprendre que sa fin de saison ne veut plus rien dire. À l’entraînement, tu te concentres sur la base pour entrer en séries en confiance.

Je ne crois pas que le mauvais rendement de Georgiev récemment va affecter les joueurs devant lui sur le plan mental. Eux-mêmes doivent se concentrer sur leur propre travail, et de toute façon, je suis convaincu qu’ils ont confiance en lui. Il est certain que si Hellebuyck brille devant le filet des Jets de Winnipeg et que l’Avalanche est dans le pétrin après deux rencontres, ça pourrait jouer dans la tête des joueurs, mais pas pour le moment.

Dites-vous bien une chose : un bon premier match de la part de Georgiev, et tout sera oublié.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu

3. Après une saison de hauts et de bas, quel rendement pour Talbot?

La saison n’a pas été un long fleuve tranquille pour Cam Talbot et les Kings de Los Angeles. Il a démarré sur les chapeaux de roue, puis il a été incapable de gagner en 10 départs entre le 28 décembre et le 13 février (0-7-3).

Dans une situation où le vétéran de 36 ans était surtaxé, on aurait pu s’attendre à ce que les Kings bougent pour un gardien avant la date limite des transactions. Mais ce n’est pas si simple et de toute façon, je ne suis pas prêt à dire que le statu quo devant le filet va couler les Kings.

Les Kings ont sûrement tenté de s’améliorer à la position. Cela dit, tu dois évaluer ta situation sous le plafond salarial et le prix à payer pour mettre la main sur un gardien. Tu as beau vouloir te payer une Ferrari, il faut que ça respecte ton budget.

Il est certain que si les Kings veulent franchir la première ronde, ils auront besoin d’un Talbot au sommet de son art, surtout contre la grosse machine offensive des Oilers. Heureusement, Talbot a prouvé qu’il est capable de livrer la marchandise, et quand il a été en difficulté cette saison, son auxiliaire David Rittich a pris la relève avec brio.

Je vois les Oilers l’emporter, mais il ne faut jamais oublier qu’il y a toujours des surprises en séries. Si je vous avais dit à pareille date l’an dernier qu’Adin Hill allait conduire les Golden Knights à la Coupe Stanley, vous m’auriez probablement traité de fou. Je ne suis donc pas prêt à compter les Kings comme vaincu en raison de leur situation entre les poteaux.

4. La blessure de Demko

Le gardien des Canucks de Vancouver Thatcher Demko a raté 14 matchs entre le 10 mars et le 15 avril en raison d’une blessure à un genou, et j’ai hâte de voir comment il va réagir en séries.

Heureusement, il a pu disputer les deux derniers matchs de la saison des Canucks pour se remettre dans le bain, conservant une fiche de 1-1-0 avec un pourcentage d’arrêts de ,938.

Ce n’est pas facile d’être jeté dans la gueule du loup en séries après avoir subi une blessure importante, mais ça se surmonte. L’exemple qui me vient en tête est celui de Carey Price en 2020-21. Il avait subi une commotion cérébrale en fin de campagne et raté les 13 dernières rencontres des Canadiens de Montréal, mais ça ne l'avait pas empêché d'être la raison principale du parcours du Tricolore jusqu’en finale.

Il faut souhaiter que ce soit le scénario qui attend Demko, sinon ce sera compliqué pour les Canucks. J’aime beaucoup leur équipe et ils ont des joueurs de talent avec du caractère, comme l’attaquant J.T. Miller par exemple, sauf qu’ils n’ont pas beaucoup d’expérience en après-saison. Ils ont pris part aux séries trois fois dans les 11 dernières années. 

5. Des systèmes d’alternance? Pas certain…

Il y a encore plusieurs situations floues devant le filet de certaines équipes. Est-ce que les Maple Leafs de Toronto vont opter pour Ilya Samsonov ou Joseph Woll, ou les deux? On peut se poser la même question avec Linus Ullmark et Jeremy Swayman chez les Bruins de Boston, ou encore Adin Hill et Logan Thompson chez les Golden Knights.

Ces équipes ont employé des systèmes d’alternance durant la saison, mais je ne crois pas que ce sera le cas en séries. Je m’attends tout simplement à ce que l’entraîneur mise continuellement sur le gardien qui fait gagner l’équipe.

En fait, je pense que tout va dépendre du cours des événements. Comme entraîneur, quand tu perds une série 2-0 ou 3-1, c’est plus facile de procéder à un changement devant le filet parce que tu n’as rien à perdre, tu es désespéré.

Mais quand tu es en contrôle d’une série, tu n’as pas de raison d’alterner entre deux gardiens. Les dernières années ont montré que les équipes misent tout simplement sur le gardien qui les fait gagner, et ce ne sera pas différent encore une fois.

\\*

Je conclus avec mes prédictions pour la première ronde. Bonnes séries à tous les amateurs de hockey!

Association de l’Est
Rangers en 5
Hurricanes en 6
Maple Leafs en 7
Panthers en 6

Association de l’Ouest
Stars en 6
Canucks en 5
Avalanche en 7
Oilers en 5

*Propos recueillis par Hugues Marcil, pupitreur LNH.com.