Skip to main content

Temple de la renommée : La cuvée 2018 sera annoncée mardi

Brodeur, St. Louis et Alfredsson font partie des candidats qui pourraient être intronisés

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Martin Brodeur ferait mieux de garder son téléphone allumé et chargé, car il devrait recevoir un appel du Temple de la renommée du hockey mardi.

Brodeur, l'ancien gardien des Devils du New Jersey qui a remporté trois fois la Coupe Stanley et est le meneur dans l'histoire de la LNH au chapitre des victoires (691) et des jeux blancs (125), est presque assuré de faire partie de la cuvée d'intronisés de 2018, pour laquelle le comité de sélection votera, mardi à Toronto.

La cuvée 2018 sera dévoilée à 15 h (heure de l'Est).

À LIRE : Brodeur sera probablement intronisé au Temple de la renommée en 2018

Un maximum de quatre anciens joueurs de la LNH, deux joueuses et deux bâtisseurs, incluant un arbitre ou un juge de ligne, peuvent recevoir le vote du comité de sélection lors d'une année. Les joueurs doivent être retraités depuis au moins trois saisons.

Voici cinq anciens joueurs de la LNH qui pourraient recevoir l'appel du Temple.

Martin Brodeur

Brodeur, un candidat admissible pour la première fois, est un incontournable pour le comité de sélection. Il sera la tête d'affiche de la cuvée 2018.

En plus d'être le meneur de l'histoire de la LNH au chapitre des victoires et des blanchissages, Brodeur détient aussi le record pour les matchs joués (1266), les arrêts (28 928), les minutes jouées (74 439), les saisons de 30 gains (14), les saisons consécutives de 30 victoires (12), les saisons consécutives de 35 victoires (11), les saisons de 40 victoires (huit) et les saisons consécutives de 40 victoires (trois).

En plus d'avoir soulevé la Coupe Stanley trois fois, il a gagné le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, en 1994, le trophée Vézina, remis au meilleur gardien, à quatre reprises (2003, 2004, 2007 et 2008) et le trophée William M. Jennings, remis aux gardiens de l'équipe ayant accordé le moins de buts en une saison (minimum de 25 matchs), cinq fois (1997, 1998, 2003, 2004 et 2010).

Il partage le record pour le plus de victoires en une saison (48) avec le gardien des Capitals de Washington Braden Holtby et celui pour le plus de victoires en prolongation en saison régulière (111) avec le gardien des Panthers de la Floride Roberto Luongo.

Martin St. Louis

St. Louis, qui en est à sa première année d'admissibilité après avoir pris sa retraite après la saison 2014-15, pourrait être le deuxième membre de l'édition championne de 2004 du Lightning de Tampa Bay à être intronisé au Temple de la renommée.

Dave Andreychuk, qui était le capitaine du Lightning, a fait son entrée au Temple la saison dernière, alors que St. Louis assistait à la cérémonie.

St. Louis est passé de joueur non repêché, en grande partie en raison de sa taille (5 pieds 8 pouces), à champion de la Coupe Stanley. Il a remporté le trophée Hart, remis au joueur par excellence de la LNH, en 2003, le trophée Art Ross, remis au meilleur marqueur, en 2004 et en 2013 et le trophée Lady Byng, remis au joueur considéré comme ayant démontré le meilleur esprit sportif tout en affichant des performances remarquables sur la patinoire, en 2010 et en 2011. Il a également gagné le trophée Ted Lindsay, remis annuellement au meilleur joueur de la LNH, tel que voté par les membres de l'Association des joueurs de la LNH (AJLNH), en 2004.

St. Louis totalise 1033 points en 1134 matchs disputés. Il est le meneur de tous les temps chez le Lightning au chapitre des passes (588), des points (953), des points sur le jeu de puissance (300), des buts en infériorité numérique (28), des points en infériorité numérique (44), des buts vainqueurs (64), des buts en prolongation (10), des buts en séries (33) et des points en séries (68).

Daniel Alfredsson

Alfredsson, qui en est à sa deuxième année d'admissibilité après s'être retiré après la saison 2013-14, a cumulé 1157 points (444 buts, 713 aides) en 1246 rencontres en 18 saisons de carrière dans la LNH, dont 17 avec les Sénateurs d'Ottawa.

Alfredsson n'a jamais gagné la Coupe Stanley, mais il a remporté une médaille d'or olympique avec la Suède en 2006 à Turin et une médaille d'argent en 2014 à Sotchi. Il a gagné le trophée Calder en 1996, le trophée King Clancy, remis au joueur qui démontre un leadership hors pair tant sur la patinoire qu'à l'extérieur et qui s'implique de façon exceptionnelle au sein de sa communauté, en 2012 et le trophée Mark Messier, remis au joueur qui démontre des qualités de leadership au sein de son équipe, tant sur la glace qu'à l'extérieur de celle-ci, en 2013.

Il est le meneur de tous les temps chez les Sénateurs au chapitre des buts (426), des mentions d'aide (682), des points (1108), des buts sur le jeu de puissance (131), des points en avantage numérique (410), des buts en infériorité numérique (25), des points en infériorité numérique (43), des buts vainqueurs (69), des matchs joués en séries (121), des buts (51), des assistances (49) et des points (100) en séries.

 

Alexander Mogilny

Mogilny en est à sa 10e année d'admissibilité après s'être retiré à la suite de la saison 2005-06, mais les récentes intronisations de Dave Andreychuk, Paul Kariya et Mark Recchi, la saison dernière, et Eric Lindros, Sergei Makarov et Rogatien Vachon, en 2016, ont redonné de l'espoir aux joueurs laissés de côté depuis plusieurs années.

Andreychuk était à sa neuvième année d'admissibilité, Kariya en était à sa cinquième et Recchi à sa quatrième quand ils ont été intronisés l'année dernière. C'était la 31e année d'admissibilité de Vachon, la 16e de Makarov et la septième de Lindros en 2016.

L'intronisation de Kariya l'an dernier devrait paver la voie à Mogilny, car les deux joueurs se comparent grandement.

Mogilny a disputé 990 matchs, un de plus que Kariya, et terminé avec 71 buts de buts de plus (473-402) et 43 points de plus (1032-989). Mogilny a gagné la Coupe Stanley avec les Devils en 2000. Kariya n'a jamais soulevé la Coupe Stanley.

Les deux ont remporté des médailles d'or aux Jeux olympiques (Mogilny en 1998 avec l'Union soviétique, Kariya en 2002 avec le Canada), au Championnat du monde (Mogilny en 1989, Kariya en 1994) et au Championnat mondial junior (Mogilny en 1989 et Kariya en 1993).

Mogilny est l'un des 28 joueurs membres du club des triples gagnants de l'or de la FIHG (Coupe Stanley, médaille d'or olympique et médaille d'or au Championnat du monde).

Curtis Joseph

Joseph, qui en est à sa septième année d'admissibilité après avoir pris sa retraite à la suite de la saison 2008-09, n'a toujours pas reçu l'appel du Temple, principalement car il n'a jamais gagné de Coupe Stanley ou le trophée Vézina. Malgré cela, sa feuille de route est impressionnante.

Il est cinquième au chapitre des victoires avec 454, plus que les membres du Temple Terry Sawchuk, Jacques Plante, Tony Esposito, Glenn Hall, Grant Fuhr et Dominik Hasek, qui ont tous gagné la Coupe Stanley au moins une fois.

Joseph vient au sixième rang au chapitre des matchs joués (943). Il affiche un pourcentage d'arrêts de ,906, une moyenne de buts alloués de 2,79 et 51 jeux blancs en carrière. Il a connu sept saisons de 30 victoires ou plus. Il est également septième au chapitre des matchs joués en séries (133) et 13e pour les victoires (63).

Autres possibilités

* Willie O'Ree, qui a brisé la barrière raciale de la LNH le 18 janvier 1958 et qui a récemment remis le premier prix Héros de la communauté Willie O'Ree à Darcy Haugan, le défunt entraîneur des Broncos de Humboldt, pourrait être intronisé dans la catégorie des bâtisseurs.

* Boris Mikhailov, âgé de 73 ans, pourrait devenir le premier joueur masculin qui n'a pas joué dans la LNH à être intronisé dans la catégorie des joueurs depuis son ancien compagnon de trio de l'équipe nationale soviétique, Valeri Kharlamov en 2005. Il a joué pour deux équipes gagnantes de la médaille d'or aux Jeux olympiques et il a aidé l'Union soviétiques à gagner le Championnat du monde de la FIHG à huit reprises.

* En plus d'Alfredsson, Joseph et Mogilny, des joueurs laissés de côté comme Kevin Lowe, Doug Wilson, Jeremy Roenick, Theo Fleury, Chris Osgood et Sergei Zubov devraient être sur le radar du comité de sélection. Sergei Gonchar est un autre candidat de première année à surveiller.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.