Skip to main content

Table ronde : quelle course aux séries suivrez-vous avec attention?

La lutte dans la section Métropolitaine et la course pour la tête dans la Pacifique parmi les choix du panel du LNH.com

par LNH.com @LNH_FR

Tout au long de la saison, les experts du LNH.com participeront à des tables rondes pour répondre à diverses questions. En interagissant entre eux, nos experts donnent leur opinion sur plusieurs sujets chauds à travers la LNH. Aujourd'hui, on leur a demandé ceci :

Les jeux sont faits, rien ne va plus. Les différentes équipes ont cherché à combler leurs besoins à la date limite des transactions, et c'est avec les soldats en place qu'elles vont se battre pour une place en séries ou pour améliorer leur sort.

À la lumière des derniers mouvements dans la LNH, quelle course allez-vous suivre avec le plus d'attention d'ici la fin de la saison?

À LIRE AUSSI : Table ronde : Après Ovechkin, qui atteindra le plateau des 700 buts?Draisaitl se dresse devant McDavid pour le Hart
 

Nicolas Ducharme, journaliste LNH.com

Ce qui retiendra mon attention, c'est la lutte pour le sommet de la section Atlantique, et fort possiblement pour le trophée des Présidents, entre les Bruins de Boston et le Lightning de Tampa Bay.

Après un mauvais début de saison, le Lightning était très loin dans la course au premier rang de la LNH, mais avec des mois de décembre et janvier incroyables, ils ont remonté la pente. À vrai dire, depuis décembre, aucune équipe dans la Ligue ne joue mieux que le Lightning. Qui est deuxième? Les Bruins.

Mais voilà, le Lightning vient de perdre les services de Steven Stamkos pour six à huit semaines. La donne vient de changer dramatiquement. Il s'ajoute à une liste de blessés où se trouve aussi Ryan McDonagh. Ce sont donc deux gros morceaux qui manquent au Ligthning.

À l'opposé, les Bruins ne sont privés d'aucun élément majeur. Tampa Bay a une excellente profondeur, mais est-ce que ce sera suffisant? On risque de le savoir dès cette semaine, puisque les deux équipes vont croiser le fer mardi et samedi. Deux victoires du Lightning permettraient de réduire l'écart entre les deux formations à seulement un point. Deux victoires de Boston mettraient probablement fin au débat.

Video: BOS@NYI: Pastrnak bat Varlamov d'un tir frappé

C'est maintenant qu'on verra si le Lightning a appris à faire face à l'adversité, plutôt que de sombrer comme il l'a fait en quatre matchs contre les Blue Jackets de Columbus en première ronde des séries éliminatoires l'année dernière.
 

Robert Laflamme, journaliste LNH.com

La lutte que j'aurai à l'oeil, c'est celle pour le premier rang de la section Métropolitaine. Ouf! Ça va se bousculer au sommet mes amis. Attention aux Flyers de Philadelphie qui s'en viennent comme un train. Les Penguins de Pittsburgh devront vite secouer leur torpeur et les Capitals de Washington ne se laisseront pas devancer facilement en tête.

Il y a d'ailleurs au programme un gros affrontement Flyers-Capitals ce mercredi. Les Capitals ont deux autres chocs de prévus contre les Penguins au cours du dernier mois d'activités.

On parle du trio, mais ça joue du coude pas à peu près derrière, dans le rétroviseur de la section. En date d'aujourd'hui, seulement 12 points séparent les meneurs, les Capitals, des Rangers de New York, au septième rang. Méfiez-vous des Rangers, qui sont une des meilleures équipes dans la LNH depuis le début de 2020. Les Rangers sont toutefois éprouvés par les blessures. Comme les Blue Jackets de Columbus, qui montrent des signes d'essoufflement. Les deux autres équipes du lot, les Islanders de New York et les Hurricanes de la Caroline, en ont plein les bottines, après avoir pourtant trôné aux avant-postes de la section. La beauté de la chose, c'est que tout devrait se jouer au cours de la dernière fin de semaine de la saison.

Video: PHI@NYR: Grant bat Lundqvist du revers

Ce sont possiblement deux équipes de la Métropolitaine qui vont monopoliser les places de quatrième as dans l'Est. Elles vont arriver en séries éliminatoires sur une lancée. Rappelez-vous des Blue Jackets l'an dernier. À la place des Bruins de Boston et du Lightning de Tampa Bay, qui sont engagés dans la lutte pour le titre de la section Atlantique, je serais déjà sur le gros nerf.
 

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com

Je rebondis sur les propos de Bob, car j'aurai à l'œil la lutte pour les deux dernières places de quatrième as dans l'Association de l'Est, et la course implique presque uniquement des formations de la Métropolitaine.

Plus précisément, j'ai hâte de voir si les Blue Jackets de Columbus vont parvenir à se faufiler dans le tournoi printanier. Il faut admettre que ce serait tout un exploit quand on considère tous les joueurs vedettes qu'ils ont perdus durant l'entre-saison, et l'entraîneur John Tortorella devra assurément être considéré pour le titre d'entraîneur de l'année si ça arrive.

Le problème, c'est que les Blue Jackets traversent actuellement leur pire séquence au pire moment de la saison avec seulement deux victoires à leurs 12 dernières rencontres (2-5-5). Columbus est également l'équipe ayant joué le plus de matchs dans la Métropolitaine (67) et comble de malheur, on va bientôt manquer de médecins pour soigner tous les joueurs qui sont à l'infirmerie. La suite de la saison s'annonce intense et ils n'auront aucun répit.

J'ai hâte de voir si les Rangers vont parvenir à se qualifier. Ils n'étaient ni vendeurs ni acheteurs à la date limite des transactions, mais avec la saison que connaissent Artemi Panarin et Mika Zibanejad, New York va se battre jusqu'à la toute fin. Cela dit, j'ai bien peur que la perte de Chris Kreider (fracture du pied) et d'Igor Shesterkin ne vienne leur faire mal. La troupe de David Quinn a d'ailleurs perdu un match important face aux Flyers de Philadelphie, dimanche.

J'y vais d'une petite prédiction : selon moi, les Islanders et les Hurricanes occuperont les deux places de quatrième as, le 5 avril au matin. Les Islanders traversent un creux de vague en ce moment, mais Barry Trotz est un entraîneur d'expérience et un gagnant. Il saura garder ses ouailles concentrées sur la tâche à accomplir.

Video: NYI@STL: Barzal rejoint Pageau et c'est 1-0

Ce n'est que partie remise pour les Rangers, qui pourraient faire encore plus de bruit l'an prochain. Quant aux Panthers de la Floride, leurs problèmes défensifs représentent leur talon d'Achille et ils s'éloignent de plus en plus d'une participation aux séries.

La suite de la saison sera passionnante, et tout peut encore arriver. Après tout, une surprise n'attend pas l'autre dans la LNH.
 

Philippe Landry, pupitreur LNH.com

Il y aura plusieurs courses intéressantes à surveiller cette année. En fait, j'ai l'impression de n'avoir jamais vu un classement aussi serré. Une des courses qui retient particulièrement mon attention est celle au sein de la section Pacifique. Si les Golden Knights semblent vouloir s'imposer en tête, la lutte entre les trois équipes de l'Ouest canadien sera des plus fascinante. Imaginez, deux points séparent les Canucks de Vancouver, les Oilers d'Edmonton et les Flames de Calgary.

Et pour en rajouter, celle qui n'obtiendra pas sa place dans les trois premiers échelons de la section pourrait bien être exclue des séries éliminatoires… 

Les trois équipes canadiennes ont été actives à la date limite des transactions de la LNH. Les Canucks avaient ouvert le bal quelques jours plus tôt en faisant l'acquisition de Tyler Toffoli des Kings de Los Angeles. Si Toffoli fait plus que son travail depuis son arrivée à Vancouver, les Canucks pourraient toutefois en arracher d'ici la fin de la saison en raison de la perte de leur gardien no 1. Jacob Markstrom a subi une intervention chirurgicale au bas du corps et son état sera réévalué dans deux semaines.

Les Flames ont quant à eux obtenu du renfort à la ligne bleue en faisant l'acquisition d'Erik Gustafsson. Une bonne prise, mais avec la 19e attaque de la Ligue pour les buts marqués, Calgary aurait peut-être eu intérêt à trouver des éléments offensifs pour aider les Johnny Gaudreau et Sean Monahan, qui connaissent des saisons en dents de scie. 

Les Oilers ont fait des ajouts importants qui pourraient jouer en leur faveur dans cette course. Andreas Athanasiou et Tyler Ennis ont déjà développé une belle chimie avec Connor McDavid. Toutefois, comble de malheur, Mike Green, lui aussi acquis à la date limite, n'a eu le temps que de disputer deux matchs dans son nouvel uniforme. Il s'est blessé et ne reviendra que pour la dernière semaine d'activités du calendrier régulier. 

Video: WPG@EDM: Draisaitl atteint la barre des 100 points

Bien malin celui qui prédira l'issu de cette lutte à trois, mais j'admets que j'aimerais voir les Oilers et les Flames s'affronter en première ronde. Après les chapitres intenses de la bataille de l'Alberta cette saison, l'amateur de hockey en moi ne peut que souhaiter voir cette rivalité atteindre son apogée dans une série quatre de sept. 

Et faut-il rappeler que les deux rivaux de l'Alberta croiseront le fer le 4 avril lors de leur dernier match respectif de la saison? Imaginez si cette rencontre détermine qui aura l'avantage de la glace en séries! Mieux encore, si ce duel classe les uns et exclut les autres de l'après-saison. Je frétille d'excitation juste à y penser!


Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

Vous apportez tous d'excellents points messieurs, mais de mon côté, c'est vers la section Centrale que je vais tourner mon attention le plus souvent d'ici la fin de la saison.

Ce qui est particulier dans cette section, c'est qu'on sait déjà quelles sont les trois équipes qui vont participer aux séries sans devoir passer par les places de quatrième as. En effet, à moins d'une catastrophe, les Blues de St. Louis, l'Avalanche du Colorado et les Stars de Dallas seront du tournoi printanier.

De plus, ces trois équipes ne perdent presque jamais par les temps qui courent, ce qui vient éliminer les doutes quant à un possible effondrement de l'une d'entre elles. Les Blues ont remporté leurs sept derniers matchs, l'Avalanche ses six derniers, tandis que les Stars affichent un dossier de 6-2-2 à leurs dix derniers duels.

Video: DAL@STL: Seguin fait dévier le tir de Klingberg

Ces trois équipes vont tout faire pour terminer au premier rang, et ainsi éviter un choc de titan dès le premier tour. Les Stars risquent de manque de temps pour rattraper les champions en titre, alors que les Blues possèdent sept points d'avance sur Dallas au sommet de la section, mais si vous avez lu mes prédictions de début de saison et que vous écoutez religieusement nos balados "La tasse de café LNH", vous savez que j'ai un faible pour la troupe de Rick Bowness. Les Stars jouent du hockey de séries depuis plusieurs mois, et ils sont bâtis sur mesure pour faire un long parcours ce printemps.

L'Avalanche doit se débrouiller sans plusieurs joueurs-clés, mais le Colorado sera redoutable en séries si tous ces joueurs reviennent en pleine santé. Du côté de St. Louis, on semble s'être remis du choc du malaise cardiaque subi par le défenseur Jay Bouwmeester, et cet incident a même semblé rassembler l'équipe, qui possède un objectif supplémentaire pour défendre son titre.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.