Skip to main content

Table ronde : Les premiers gagnants de la saison morte

L'équipe du LNH.com discute des équipes qui ont le plus amélioré leur formation depuis le début de la saison morte

par LNH.com @LNH_FR

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley ont pris fin il y a moins d'un mois, marquant le début officiel de la saison morte dans la LNH. Le Repêchage 2019 a donné lieu à quelques transactions et plusieurs joueurs ont changé d'adresse depuis l'ouverture du marché des joueurs autonomes le 1er juillet.

La poussière commence à retomber, et même si certaines équipes n'ont certainement pas terminé leurs emplettes avant de profiter de leurs vacances estivales, on peut déjà voir lesquelles ont réussi à améliorer leur formation au cours des dernières semaines.

L'équipe du LNH.com discute des équipes qui sont jusqu'ici les grandes gagnantes depuis le début de la saison morte.

Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com : J'aime bien comment l'Avalanche du Colorado manœuvre depuis la séance de repêchage. Avec le quatrième choix au total, on a opté pour un défenseur fort prometteur en Bowen Byram - le premier de sa cuvée.

Comme l'Avalanche a déjà dans ses rangs deux jeunes talentueux défenseurs en Samuel Girard et Cale Makar, on a échangé Tyson Barrie qui représentait le candidat tout désigné.

Video: CGY@COL, #3: Makar compte à ses débuts dans la LNH

L'objectif du directeur général Joe Sakic était d'ajouter de bons attaquants afin de seconder les Nathan MacKinnon et Gabriel Landesgog et il l'a fait avec les acquisitions d'Andre Burakovsky des Capitals de Washington et de Nazem Kadri des Maple Leafs de Toronto, dans l'échange de Barrie, ainsi que la mise sous contrat de Joonas Donskoi, anciennement des Sharks de San Jose.

Burakovsky, jadis un espoir prometteur, pourrait éclore au Colorado en se voyant confier des tâches accrues à l'attaque.

L'embauche du centre français à caractère défensif Pierre-Édouard Bellemare est également intéressante.

Sakic dispose maintenant d'une belle souplesse sous le plafond salarial afin de mettre sous contrat le jeune attaquant vedette Mikko Rantanen ainsi que les autres joueurs autonomes avec compensation de l'organisation.

Guillaume Lepage, journaliste LNH.com : Ils sont peut-être ceux qui ont frappé le grand coup en embauchant l'attaquant Artemi Panarin à fort coût lors de l'ouverture du marché, lundi, mais ce n'est pas seulement pour cette raison que mon choix s'arrête sur les Rangers de New York.

L'embauche de Panarin ne représente que la cerise sur le sundae après les excellents derniers mois de travail du directeur général Jeff Gorton. Il ne s'est pas fait d'amis quand il a annoncé que l'équipe procéderait à une reconstruction au terme de la saison 2018, mais il a opéré à grande vitesse, si bien qu'on est en droit de se demander si les Rangers effectueront un retour en séries dès cette saison.

Video: NYR@CBJ: Panarin marque son premier avec Columbus

En plus de Panarin, Gorton a mis la main sur l'attaquant finlandais Kaapo Kakko au deuxième rang du dernier repêchage et a acquis le défenseur Jacob Trouba des Jets dans une transaction. Avec les arrivées prochaines de Vitaly Kravtsov à l'attaque et d'Adam Fox à la ligne bleue, la cure de rajeunissement de l'équipe ne fait que s'accélérer.

Les Rangers ont assurément l'un des bons noyaux de jeunes dans la LNH et ils seront à surveiller très rapidement, surtout avec la venue du menaçant Panarin.

Nicolas Ducharme, journaliste, LNH.com : L'équipe qui a fait le mieux dans la dernière semaine est à mon avis les Maple Leafs de Toronto.

Le directeur général Kyle Dubas se retrouvait dans une fâcheuse position à l'approche de la période des joueurs autonomes, particulièrement avec le dossier Mitchell Marner qui devrait lui prendre beaucoup de son temps. Le joueur autonome avec compensation risque de demander une importante augmentation de salaire, et Toronto ne disposait pas de beaucoup de marge de manœuvre pour l'accommoder.

Or, Dubas a réussi à trouver preneur pour l'attaquant Patrick Marleau et son contrat de 6,25 millions $. Le prix à payer aura été un choix de première ronde, mais il permettra aux Maple Leafs de garder Marner et, surtout, éviter une guerre d'usure comme celle qui a coûté la moitié de la saison de William Nylander l'an dernier. Sans camp d'entraînement, l'attaquant torontois n'a pas été en mesure d'aider les Maple Leafs à la hauteur de son talent par la suite.

Par la suite, il a obtenu de l'aide en défensive en Tyson Barrie, un défenseur de première paire dans la LNH. La transaction lui aura coûté Nazem Kadri, mais le jeu en vaut plus que la chandelle quand on sait que Kadri était le troisième centre à Toronto. 

Les Maple Leafs ont aussi mis sous contrat les attaquants Kasperi Kapanen et Andreas Johnsson pour trois et quatre ans, et ce, à des prix respectables pour des joueurs qui se retrouveront sur les deux premiers trios de l'équipe. 

Video: TOR@MTL: Kapanen marque sur la passe de Matthews

Dubas aurait difficilement pu faire mieux.

Hugues Marcil, pupitreur LNH.com : Comme Guillaume, j'ai bien aimé le travail de Gorton chez les Rangers. Difficile de critiquer le travail d'un DG qui met la main sur Trouba, le talentueux Kakko et le plus gros poisson dans la mare des joueurs autonomes, Artemi Panarin. Mais je veux toutefois attirer votre attention vers Dale Tallon, le DG des Panthers de la Floride. 

Selon moi, les Panthers ont réglé le passé, le présent et l'avenir, et je parle bien sûr de leur situation devant le filet. La position de gardien était le plus gros point d'interrogation chez les Panthers en vue de la saison morte et on a remédié à la situation de belle façon en s'assurant des services du gardien Sergei Bobrovsky après l'annonce du départ à la retraite du grand Roberto Luongo. Mais en plus, la Floride a mis la main sur le gardien Spencer Knight au Repêchage 2019 de la LNH. La présence de Bobrovsky lui permettra de se développer tranquillement et à son rythme. Si tout va comme prévu, la situation des gardiens ne sera plus un enjeu pour longtemps en Floride. 

Video: CBJ@BOS, #5: Bobrovsky capte le tir de Bergeron

D'autre part, les Panthers ont de bons atouts en attaque, mais leur maillon faible était assurément la défensive et les gardiens. J'ai aimé que Tallon se tourne vers un défenseur expérimenté comme Anton Stralman pour solidifier sa brigade défensive lors de l'ouverture du marché des joueurs autonomes. En plus, il s'est offert une belle profondeur à l'attaque avec les signatures de Brett Connolly et de Noel Acciari. Verra-t-on enfin les Panthers être compétitifs durant plusieurs saisons consécutives? Il est permis de le croire, d'autant plus que la relève de l'équipe n'est pas piquée des vers avec les Henrik Borgstrom, Grigori Denisenko, Owen Tippett et Aleksi Heponiemi, entre autres.

Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com : Alors que la section Métropolitaine devient de plus en plus compétitive, avec les éternels aspirants que sont les Capitals de Washington et les Penguins de Pittsburgh, les Hurricanes de la Caroline et les Islanders de New York qui ont montré qu'ils étaient à prendre au sérieux et les Rangers qui ont procédé à une reconstruction à la vitesse grand V, les Devils du New Jersey n'ont pas regardé passer la parade et ont procédé à d'importantes améliorations.

Les Devils ont évidemment remporté la loterie du Repêchage de la LNH, ce qui représente un coup de chance, et l'organisation a ainsi pu mettre la main sur le jeune prodige Jack Hughes au tout premier rang du dernier encan. À lui seul, il va insuffler du dynamisme à l'attaque des Devils, et s'il peut établir une chimie rapidement avec Taylor Hall, la recrue pourrait exercer un impact important dès cette saison.

Hughes devrait immédiatement aider le jeu de puissance des Devils, qui a offert un faible rendement de 17,7 pour cent la saison dernière, et il sera aidé dans cette tâche par deux des nouvelles acquisitions de l'équipe au cours des derniers jours. L'imposant attaquant Wayne Simmonds a accepté un contrat d'un an, lui qui a inscrit plus de 10 buts par saison en supériorité numérique cinq fois au cours des six dernières saisons.

À la ligne bleue, l'ancien gagnant du trophée Norris P.K. Subban a été acquis dans une transaction avec les Predators de Nashville au cours de la séance de repêchage. Subban devient immédiatement le défenseur numéro un des Devils, lui qui n'avait pas ce rôle à Nashville.

Video: NSH@PIT: Subban fait mouche de la pointe

Si le premier choix de l'équipe en 2017, le défenseur Ty Smith, parvient à se tailler une place dans la formation, et que Cory Schneider rebondit après trois saisons plutôt difficiles marquées par les blessures, les Devils pourraient tenir leur bout dans la Métropolitaine.

John Ciolfi, Producteur senior LNH.com : J'abonde dans le même sens que Hugues, ce sont bien les Panthers de la Floride qui se sont le plus transformés au cours de la dernière semaine, surtout devant le filet. Après avoir repêché Knight au 13e rang du Repêchage 2019, la Floride a vu ses deux gardiens réguliers de la dernière saison quitter l'organisation, avec Luongo qui a pris sa retraite et le réserviste James Reimer qui a été échangé aux Hurricanes. Ils ont réussi un des plus grands coups de la première journée du marché des joueurs autonomes en s'entendant avec Bobrovsky pour sept ans. Ils ont également fait une excellente acquisition en s'entendant avec le vétéran défenseur Anton Stralman. 

Connolly et Acciari devraient aider une attaque déjà dangereuse, mais l'arrivée de Bobrovsky et Stralman devrait aider les Panthers à régler ses problèmes défensifs après une saison où ils ont fini au 28e rang dans la LNH au chapitre des buts alloués par match (3,33). Si la Floride cède moins de buts cette saison, un retour aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley ne devrait pas être trop loin, même dans une Association de l'Est où plusieurs autres équipes semblent avoir fait des pas de géant cette semaine.

Video: MIN@WSH: Connolly redirige le tir de Jensen
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.