Skip to main content

Sous la loupe : Blues vs Bruins, match no 2

Boston en quête d'un neuvième gain de suite en séries; Thomas et Dunn absents pour St. Louis

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BOSTON - Les Bruins de Boston vont tenter d'étirer à neuf leur séquence de victoires en séries éliminatoires à l'occasion du match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley contre les Blues de St. Louis au TD Garden, mercredi (20h HE; TVAS, CBC, NBCSN, SN).

Il s'agit de la plus longue série du genre de l'équipe en séries depuis qu'ils ont signé neuf gains en succession en 1972. La marque de la concession est de 10 victoires consécutives, établie en 1970. Les Bruins ont gagné la Coupe les deux fois.

À LIRE AUSSI: Les Blues savent ce qu'ils doivent faireRien n'intimide Charlie McAvoy Les Bruins sont sur une incroyable lancée en sériesCinq questions avec… Michael Ryder

Les Bruins n'ont pas perdu depuis le quatrième match de la série de deuxième tour face aux Blue Jackets de Columbus.

« Nous avons une grande force de caractère, affirme l'attaquant Patrice Bergeron. On revient souvent à ça, mais notre profondeur nous permet d'aller chercher des matchs et d'avancer dans les séries. »

La plus longue série victorieuse de Boston en saison s'est arrêtée à sept et elle est survenue au cours d'une séquence de 13 gains en 14 rencontres et de 19 matchs avec au moins un point. 

Les Blues ont réalisé qu'ils auront fort à faire afin d'ébranler la confiance des champions de l'Association de l'Est en Finale. Une avance de deux buts ne leur a même pas permis d'y arriver dans le match no 1.

Voici quatre points à surveiller en vue du match no 2:

Sans Thomas et Dunn

Les Blues seront privés des services de l'attaquant Robert Thomas, blessé. Ils ne salueront également pas le retour dans la formation du défenseur Vince Dunn.

L'entraîneur Craig Berube a indiqué que la sévère mise en échec que Thomas a encaissée de Torey Krug n'a rien à voir dans l'absence de l'attaquant recrue.

Video: STL@BOS, #1: Krug sonne les cloches de Thomas

Thomas traîne effectivement une blessure depuis la finale de l'Association de l'Ouest. Il manque systématiquement toutes les séances d'entraînement de l'équipe depuis ce temps.

Robby Fabbri devrait le remplacer, même si Berube n'a rien confirmé. Fabbri évoluerait avec Tyler Bozak et Pat Maroon au sein de la troisième unité à l'attaque. Fabbri a disputé huit matchs en séries éliminatoires, ayant inscrit un but.

Pour ce qui est de Dunn, qui a pris part à la séance d'entraînement matinale de l'équipe mercredi, il ratera un cinquième match depuis qu'il s'est blessé au début de la troisième partie de la finale d'association face aux Sharks de San Jose. Le défenseur âgé de 22 ans a subi une blessure au visage après avoir reçu le tir du défenseur des Sharks Brenden Dillon.

Maîtriser Kuraly et compagnie

Le quatrième trio des Bruins a fait goûter aux Blues dans le match no 1 la même médecine que le quatrième trio des Blues a infligée aux Sharks en finale de l'Association de l'Ouest.

Sean Kuraly, Joakim Nordstrom et Noel Acciari ont fourni deux des quatre buts des Bruins, en plus d'avoir freiné la première unité des Blues, qui avait le vent dans les voiles au premier vingt. 

Video: STL@BOS, #1: Kuraly donne l'avance aux Bruins

« Ils sont très importants pour notre équipe », les a louangés l'attaquant Brad Marchand. « Ils marquent des buts importants. Nous ne serions pas ici sans eux. Ils nous insufflent beaucoup d'énergie. »

Rehausser le niveau

Les Blues seront meilleurs. Ils ont rehaussé leur niveau de jeu à toutes les fois qu'ils ont dit qu'ils le feraient depuis le début des séries. Le problème pour eux, c'est que les Bruins peuvent également être meilleurs.

Les Blues étaient bien partis lundi, mais ils ont paru figer après avoir augmenté leur avance à 2-0, tôt en deuxième période.

« Nous avons arrêté de jouer. Nous avons peut-être trop cherché à protéger l'avance, a soumis l'entraîneur Craig Berube. Nous n'avons pas fait de bons jeux avec la rondelle. Les Bruins ne vont pas rester là à ne rien faire, ils vont exercer une forte pression. C'est une très bonne équipe. »  

Les Blues doivent soutenir le rythme pendant tout le match. Ils l'ont fait dans des matchs importants contre les Stars de Dallas et les Sharks, dans les deux dernières rondes. 

En finale d'association, ils ont été meilleurs à mesure que la série a progressé.

Approche plus physique?

La percutante mise en échec de Torey Krug a marqué l'imaginaire, mais le premier match n'a pas particulièrement été marqué au sceau de la robustesse.

On verra si les Blues préconiseront une approche plus physique afin d'embêter la défense des Bruins.

Chez les Bruins, on ne croit pas que les Blues vont essayer de venger le geste de Krug à l'endroit de Thomas.

« Les Blues jouent selon les règles, a estimé l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy. Ils vont saisir les occasions de mettre en échec nos joueurs dès qu'ils vont se présenter, peu importe que ce soit contre Krug, Matt Grzelcyk ou un autre. Les Blues vont jouer dur, mais je ne m'attends pas à ce qu'ils tentent de se venger. Mais si Torey se retrouve dans une position vulnérable, ils vont le frapper. »  
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.