Skip to main content

Shea Weber en tête pour le trophée Norris

Le défenseur des Canadiens a excellé dans toutes les facettes du jeu pour Montréal au premier quart de la saison

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Plusieurs observateurs se demandaient de quelle manière le défenseur Shea Weber allait cadrer avec les Canadiens de Montréal après que ces derniers eurent fait son acquisition des Predators de Nashville en retour du défenseur P.K. Subban le 29 juin. Mais après le premier quart de la saison, Weber a très bien paru dans l'uniforme bleu, blanc, rouge des Canadiens.

Weber est à égalité au deuxième rang de Montréal pour les points (18) et troisième à ce chapitre parmi les défenseurs de la LNH, derrière Brent Burns des Sharks de San Jose (21) et Erik Karlsson des Sénateurs d'Ottawa (19). Weber occupe aussi le premier rang pour le différentiel (plus-18), les buts en avantage numérique (sept) et les points en avantage numérique (10) en plus d'être à égalité en première place parmi les défenseurs pour les buts gagnants (trois).

« Il joue de l'excellent hockey, a récemment déclaré l'entraîneur des Canadiens Michel Therrien. Il marque de gros buts, réalise de gros jeux à des moments clés. Il agit comme un véritable leader. Selon moi, le leadership repose sur les actions, et il a eu un impact très positif sur notre équipe. »

Weber, âgé de 31 ans, est en voie de surpasser ses sommets en carrière au chapitre des buts (23), des passes (33) et des points (56) et il se classe parmi les 10 premiers de la LNH pour les mises en échec et les tirs bloqués, aidant ainsi les Canadiens à se trouver à égalité au deuxième rang de la ligue pour les buts accordés par match (2,13). Il passe aussi en moyenne plus de 25 minutes par match sur la glace.

En raison de ce qu'il a accompli offensivement et défensivement, Weber est le favori pour remporter le trophée Norris à titre de meilleur défenseur de la LNH selon notre panel de 13 journalistes de NHL.com, et ce n'est même pas serré.

Weber a récolté 62 points, dont 10 votes de première place, loin devant le double gagnant de ce trophée, Karlsson, qui pointe au deuxième rang avec 27 points (aucun vote de première place). Le gagnant du trophée Norris la saison dernière, Drew Doughty des Kings de Los Angeles, se trouve au troisième rang avec 22 points (un vote de première place). Ryan Suter du Wild du Minnesota et Burns ont respectivement terminé aux quatrième et cinquième rangs, et ont chacun reçu un vote de première place. 

« Quand vous regardez la manière dont il joue, il est tellement difficile à affronter devant le filet et dans les coins. Il possède un bon bâton », a déclaré Therrien après que Weber eut inscrit le but gagnant en avantage numérique en plus d'amasser une mention d'aide et quatre tirs bloqués dans un gain de 3-2 contre les Islanders de New York le 26 octobre. « Oui, il est impressionnant qu'il soit en mesure d'amasser autant de points, mais c'est son jeu défensif qui est le plus important pour nous. »

Weber a été le capitaine des Predators au cours des six dernières saisons et l'un des meilleurs défenseurs de la ligue, alors la transaction qui l'a fait passer à Montréal l'a pris par surprise. Il n'aurait pas été surprenant qu'il ait eu besoin de temps pour s'ajuster à sa nouvelle équipe, mais ce n'est de toute évidence pas le cas.

« Je voulais simplement bien cadrer dans ce groupe, a mentionné Weber plus tôt cette saison. Je tente simplement d'être moi-même et de m'inclure dans ce groupe de gars, qui est vraiment un bon groupe, et d'apporter ma contribution de toutes les manières possibles. »

Résultat du scrutin (points accordés sur une base 5-4-3-2-1) : Shea Weber, Canadiens, 62; Erik Karlsson, Senators, 27; Drew Doughty, Kings, 22; Ryan Suter, Wild, 20; Brent Burns, Sharks, 19; Duncan Keith, Blackhawks de Chicago, 18; Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay, 10; Ryan McDonagh, Rangers de New York, 7; Kevin Shattenkirk, Blues de St. Louis, 5; Dustin Byfuglien, Jets de Winnipeg, 4; Kris Letang, Penguins de Pittsburgh, 1.

En voir plus