Skip to main content

Séries éliminatoires : Les éléments à retenir des matchs du 16 avril

Les Penguins ne peuvent conserver une avance; Connor ne ralentit pas; Dell ou Jones, aucune différence

par LNH.com @LNH_FR

Tout au long des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, LNH.com va effectuer un retour sur les principaux éléments des matchs de la veille, que ce soit des statistiques étonnantes, des intrigues pertinentes en passant par les héros du jour. Voici ce qu'il faut retenir des matchs du 16 avril.


Autre avance gaspillée pour les Penguins


Pour un troisième match de suite, les Penguins de Pittsburgh ont pris les devants 1-0 contre les Islanders de New York. Et pour un troisième match de suite, cette avance a été bien éphémère.

À LIRE AUSSI: Les Penguins abasourdis par leur balayage

Jake Guentzel a touché la cible après 35 secondes de jeu mardi, mais Jordan Eberle a tôt fait de ramener les deux équipes à la case départ en marquant 1:34 plus tard. Il s'agissait du même scénario qu'au cours du match no 3, alors qu'Eberle avait fait mouche 28 secondes après que Garrett Wilson eut ouvert la marque.

Video: NYI@PIT #4: Eberle bat Murray en surnombre

Au total, les Penguins ont eu les devants 4:51 pendant la série, eux qui ont été dominés 14-6 dans la colonne des buts.

« [Cette série] a assurément été plus serrée qu'il n'y paraît, a affirmé Eberle. Nous avons eu à travailler très fort pour les contenir, pour les frustrer et pour limiter leur nombre de chances de marquer. [Lehner] a évidemment été sensationnel. Chaque fois qu'ils ont obtenu une chance, il a effectué l'arrêt. »


Des buts dans des filets déserts lourds de sens


Il est rare que l'on porte une attention particulière à l'identité des joueurs qui ont marqué dans un filet désert en fin de rencontre. Il faut toutefois faire une exception dans le cas des Blue Jackets de Columbus, qui ont inscrit trois filets dans une cage abandonnée pour mettre la touche finale à leur gain de 7-3 qui confirmait leur balayage contre le Lightning de Tampa Bay.

Ces buts ont été l'œuvre d'Artemi Panarin, Alexandre Texier et Matt Duchene. Le fait que ces trois joueurs aient scellé l'issue de la première victoire de Columbus en séries éliminatoires illustre bien le chemin parcouru par cette équipe au cours des dernières semaines.

Video: TBL@CBJ #4: Filet désert pour Duchene

Plusieurs observateurs croyaient que Panarin, qui deviendra joueur autonome sans compensation au terme de la saison, allait être échangé à la date limite des transactions. Avec l'équipe qui ne parvenait pas à distancer ses rivaux dans la course pour l'obtention d'une des dernières places donnant accès aux séries, le directeur général Jarmo Kekalainen aurait pu décider d'obtenir des choix et des espoirs en retour de l'attaquant russe plutôt que de le perdre pour rien cet été. Kekalainen a décidé de mettre tous ses œufs dans le même panier et a conservé les services de Panarin.

C'est ainsi que Kekalainen a mis la main sur Duchene des Sénateurs d'Ottawa, l'un des meilleurs joueurs disponibles sur le marché des transactions. Duchene n'a pas eu l'impact souhaité en saison régulière avec seulement 12 points (quatre buts, huit passes) en 23 matchs. Il s'est toutefois repris de belle manière depuis le début des séries avec sept points (trois buts, quatre passes) en quatre matchs.

« Si vous m'aviez dit l'an dernier, lors de la journée où j'ai été échangé à Ottawa (par l'Avalanche du Colorado) que je serais ici en ce moment… j'imagine que tout peut arriver, a lancé Duchene. On ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre dans cette ligue. Je suis très heureux d'être ici et très enthousiaste pour ce groupe. »

À LIRE AUSSI: Un choc dur à encaisser pour le LightningLes Blue Jackets ont leur porte-bonheur

Finalement, la progression de Texier en a surpris plusieurs depuis son arrivée en Amérique du Nord. Choix de deuxième ronde de Columbus en 2017, Texier a disputé les deux dernières saisons en Finlande, avant de faire le saut dans la Ligue américaine de hockey. Rappelé par Colubus pour les deux derniers matchs de la saison, il est en train de montrer que l'avenir de l'équipe est entre bonnes mains, peu importe ce qu'il adviendra des nombreux joueurs autonomes de la formation au terme de la campagne.


Connor en avance sur l'an dernier


Quand Kyle Connor a inscrit le premier but gagnant en prolongation de l'histoire des Jets de Winnipeg/Thrashers d'Atlanta dans le match no 4 de la série de première ronde contre les Blues de St. Louis, il s'agissait de son troisième but du présent tournoi printanier.

Video: WPG@STL, #4: Connor donne la victoire aux Jets

Il s'agit déjà du même nombre de buts qu'il avait marqué en 17 matchs en séries la saison dernière, alors que les Jets s'étaient inclinés en finale de l'Association de l'Ouest contre les Golden Knights de Vegas.

« C'est un mélange de soulagement et d'excitation, a mentionné Connor. Il n'existe rien de mieux que de célébrer avec ses coéquipiers, qui se ruent tous sur toi. »

La contribution de Connor a permis aux Jets de niveler la série 2-2, alors que les deux équipes retournent à Winnipeg pour le match no 5.


Jones ou Dell, rien n'y fait


Le rendement des gardiens des Sharks de San Jose plombe leurs chances de remporter leur série de premier tour contre les Golden Knights de Vegas, alors que Martin Jones a cédé sa place à Aaron Dell pour une deuxième fois en trois matchs dans un revers de 5-0.

Au cours des trois derniers matchs, trois défaites des Sharks qui tirent de l'arrière 3-1 dans la série, Jones a repoussé seulement 43 des 54 tirs dirigés vers lui, pour un pourcentage d'arrêts de ,796. Dell n'a guère fait mieux en cédant cinq fois sur 36 tirs au cours de ses deux présences devant le filet.

« Si on regarde l'ensemble de la partie, on ne peut placer tout le blâme sur les gardiens, a avancé l'entraîneur de San Jose Peter DeBoer. Il faut aussi être en mesure de marquer. Nous devons trouver un moyen de déjouer [Marc-André] Fleury. Ce n'est pas entièrement la faute de nos gardiens. »

Les gardiens des Sharks aideraient toutefois la cause de leur équipe s'ils parvenaient à résister aux attaques des Golden Knights en début de match. Max Pacioretty a ouvert la marque après 71 secondes mardi, alors que Mark Stone avait fait de même après 16 secondes dans le match no 3, et que Cody Eakin avait fait mouche après 58 secondes dans le match no 2. Ce n'est jamais facile de jouer du hockey de rattrapage en séries, surtout contre une équipe qui mise sur Fleury devant le filet.

Video: SJS@VGK, #4: Pacioretty marque tôt en première
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.