Skip to main content

Schultz ratera quatre mois d'activités chez les Penguins

Le défenseur, qui a amassé quatre mentions d'aide en quatre matchs, a subi une fracture à la jambe

par Wes Crosby / Correspondant NHL.com

PITTSBURGH - Justin Schultz sera à l'écart du jeu pendant quatre mois chez les Penguins de Pittsburgh après avoir été opéré pour réparer une fracture dans le bas de sa jambe gauche dimanche.

Le défenseur de 28 ans a quitté le revers de 4-3 en tirs de barrage de Pittsburgh contre les Canadiens de Montréal, samedi au Centre Bell, avec 12:18 à faire en première période après avoir encaissé une mise en échec de Tomas Plekanec le long de la rampe. Sa jambe gauche a plié vers l'arrière alors qu'il est tombé sur la glace.

À LIRE AUSSI : Passage court, mais remarqué de Sprong à la maison | Luongo n'est pas près d'un retour

« Nous avons des défenseurs aptes à prendre la relève, donc j'ai confiance que nous pourrons insérer des joueurs dans la formation qui nous aideront à gagner des matchs », a déclaré l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. « [Schultz] n'est pas un joueur facile à remplacer. C'est un très bon joueur, et il est très bon pour nous depuis longtemps. C'est donc une perte difficile pour nous, mais nous devons être préparés avec les gars que nous avons sous la main. »

Schultz cumule quatre mentions d'aide en quatre matchs, et il a joué plus de 17:00 lors de ses trois premières rencontres. La saison dernière, il a terminé au troisième rang parmi les défenseurs des Penguins avec 27 points (quatre buts, 23 passes) en 63 parties.

Les Penguins seront privés de Schultz, mais ils pourraient ravoir le gardien Matt Murray lorsqu'ils affronteront les Canucks de Vancouver au PPG Paints Arena mardi (19 h HE, SN1, ATTSN-PT, NHL.TV).

Sullivan a affirmé que le gardien de 24 ans, qui a subi une commotion cérébrale le 8 octobre, est en santé.

« Nous sommes évidemment très heureux qu'il soit en santé, a dit Sullivan. C'est génial pour notre équipe et pour Matt. C'est encourageant que ce ne soit pas une commotion cérébrale avec des conséquences récurrentes. »

Murray n'a pas joué depuis le revers de 5-1 contre les Canadiens de Montréal le 6 octobre. Il a subi sa commotion cérébrale, sa troisième en quatre saisons dans la LNH, à l'entraînement deux jours plus tard. Il n'était pas en uniforme dans la victoire de 4-2 des siens contre les Golden Knights de Vegas, jeudi, et il était l'adjoint de Casey DeSmith, samedi.

Maintenant que Murray est disponible, les Penguins ont renvoyé le gardien Tristan Jarry à Wilkes-Barre/Scranton dans la Ligue américaine de hockey (LAH), et ils ont rappelé l'attaquant Derek Grant de la LAH.

« Je n'occuperais pas le rôle d'adjoint si je n'étais pas prêt à jouer, a expliqué Murray. Tu ne sais jamais quand tu devras entrer dans un match. J'avais donc reçu le feu vert avant notre dernier match. C'est difficile à dire avec de telles blessures. Ce n'est pas amusant d'être aux prises avec ce genre de blessures. Je suis heureux de m'en être remis rapidement. »

Si Murray obtient le départ mardi, l'allure de la défensive devant lui est incertaine.

À l'entraînement de lundi, la première paire défensive de Pittsburgh formée de Kris Letang et de Brian Dumoulin demeurait inchangée, tandis que cinq autres défenseurs étaient en rotation. Schultz était jumelé à Jack Johnson samedi.

Johnson et Olli Maatta pourraient de nouveau être réunis. Les Penguins avaient utilisé cette paire lors de leur match d'ouverture contre les Capitals de Washington, le 4 octobre. Cela laisserait la recrue Juuso Riikola avec Jamie Oleksiak.

Chad Ruhwedel, qui a joué 12 matchs sur la troisième paire en séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2018, a été retranché dans chacun des quatre matchs de Pittsburgh.

L'absence de Schultz affecte également le jeu de puissance de l'équipe. Schultz partageait du temps avec Letang sur la première vague de l'avantage numérique, la saison dernière.

Letang sait à quel point il sera difficile de remplacer Schultz.

« C'est une perte énorme pour nous, surtout en raison de ce qu'il apporte sur la glace, a mentionné Letang. Il contribue à plusieurs aspects de notre jeu. D'une certaine façon, il stabilise notre brigade défensive. C'est difficile de savoir qu'il sera absent aussi longtemps. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.