Skip to main content

Course aux trophées : Rielly en tête d'une chaude lutte pour le Norris

Le défenseur des Maple Leafs a su conserver son étiquette de favori remportée au quart de la saison

par Siniša Šindik @SinisaSindik / Collaborateur LNH.com

Alors que nous avons franchi la mi-saison de la campagne 2018-19, LNH.com publie une série d'articles sur ceux qui mériteraient de remporter les différents trophées individuels à ce stade-ci de la campagne. Aujourd'hui, le trophée Norris, remis au défenseur de l'année dans la LNH.

L'année dernière Morgan Rielly a connu sa saison d'éclosion avec une récolte de 52 points (six buts, 46 passes) en 76 matchs. Cette saison, il est en train de se forger une place parmi les meilleurs défenseurs offensifs de la LNH. Le natif de Vancouver a conservé son titre de favori au trophée Norris lors du vote de LNH.com avec un total de 33 points sur une possibilité de 40. 

Le défenseur de 24 ans a déjà amassé 45 points (13 filets, 32 mentions d'aide) en 42 matchs. S'il est en mesure de maintenir cette cadence, il pourrait atteindre le plateau des 90 points. Ce qui est le plus remarquable dans son cas, c'est qu'il a été écarté de la feuille de pointage à 13 reprises seulement, et jamais plus de trois matchs consécutifs. 

Courses au trophées : Calder

« Il se croit encore à Moose Jaw », avait déclaré l'entraîneur-chef Mike Babcock au sujet des exploits de Rielly, il y a quelques semaines. « Il s'amuse beaucoup. »

De son côté, le cinquième choix au total de l'encan de 2012 ne semble pas tout à fait rassasié, il en veut encore plus.

« Il est important, avec le temps, de se regarder dans le miroir, afin de se demander quel genre de joueur on souhaite devenir pour ensuite prendre les mesures nécessaires pour y arriver », avait-il expliqué au réseau TSN. «C'est un long parcours, un long processus. J'ai encore beaucoup de chemin à parcourir pour arriver là où je veux être. »

Rielly pointe le nez au deuxième rang des pointeurs chez les défenseurs. Pour l'instant, seul Brent Burns, des Sharks de San Jose, fait mieux avec 47 points. Même son de cloche lorsqu'on se tourne vers la colonne du différentiel. Parmi tous les défenseurs de la LNH, Rielly présente le deuxième meilleur rendement (plus-26, à égalité avec Brian Dumoulin des Penguins de Pittsburgh). Il est devancé par Mark Giordano, des Flames de Calgary (plus-30).

Depuis le début de la campagne, Rielly a déjà connu deux soirées de quatre points, en plus de produire neuf autres performances de deux points ou plus. À titre comparatif, la saison dernière, lorsqu'il a connu sa meilleure production offensive en carrière, il avait connu huit soirées de deux points ou plus en 76 rencontres.

Video: DET@TOR: Quel jeu de Tavares, quel tir de Rielly!

« On peut compter sur lui dans toutes les situations », avait déclaré Tavares à propos de Rielly en début de saison. « Il est très calme. »

Tavares avait même tenu à souligner son efficacité dans les deux sens de la patinoire, un aspect du jeu qu'on reprochait à Rielly à ses débuts dans la LNH.

« Tout le monde connaît ses qualités de patineur, mais la question, c'est comment les utiliser? Sa capacité d'enlever le temps et l'espace à ses adversaires et à être fiable défensivement, à sortir la rondelle de notre zone, à faire une bonne passe pour se sortir de la pression, puis son instinct offensif pour se porter à l'attaque - bref tous ces éléments ajoutent à son talent incroyable », avait ajouté Tavares lors d'un entretien avec le Toronto Sun. 

Grâce à Rielly, entre autres, les Maple Leafs occupent le deuxième rang de la section Atlantique, derrière le Lightning de Tampa Bay.

John Carlson, qui vient tout juste de remporter la Coupe Stanley avec les Capitals de Washington et de signer un lucratif contrat de huit saisons (64 millions $), a obtenu le deuxième rang du scrutin de LNH.com avec 26 points. 

Le défenseur américain de 28 ans n'a pas fait dans la complaisance, il a plutôt poursuivi là où il avait laissé la saison dernière. En 40 matchs, Carlson a 39 points (six buts, 33 mentions d'aide), ce qui le place en voie d'égaler sa marque personnelle (68 points) établie l'an dernier et même de la dépasser.

Le vétéran de 35 ans Giordano complète le podium avec une récolte de 24 points. Le capitaine des Flames est le véritable leader de sa formation cette saison et il semble être inspiré par les jeunes loups devant lui. Le défenseur canadien qui n'a jamais été repêché a déjà surpassé sa production de l'année dernière, avec 40 points (six filets, 34 aides). Il avait amassé 38 points en 2017-18.

Giordano pourrait même établir un nouveau record personnel s'il poursuit dans la même veine. Il a connu sa meilleure campagne offensive en 2015-16, lorsqu'il avait amassé 56 points.

Résultats du scrutin (cinq points pour un vote de première place, quatre points pour un vote de deuxième place, etc.) : 1-Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto, 33 points; 2-John Carlson, Capitals de Washington, 26 points; 3-Mark Giordano, Flames de Calgary, 24 points; 4-Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa , 16 points; 5-Brent Burns, Sharks de San Jose, 8 points; 6-Victor Hedman, Lightning de Tampa Bay, 4 points; 7- Ryan Suter, Wild du Minnesota, 3 points; 7-Kris Letang, Penguins de Pittsburgh, 3 points; 8-Seth Jones, Blue Jackets de Columbus, 2 points; 9-Roman Josi, Predators de Nashville, 1 point

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.