Skip to main content

Retour au jeu : Portrait du Wild du Minnesota

Malgré le congédiement de Bruce Boudreau et le départ de Jason Zucker, l'équipe avait le vent dans les voiles

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

La Phase 3 du plan de reprise des activités de la LNH s'amorcera le 10 juillet, alors que les joueurs des 24 équipes qui prendront part à la ronde préliminaire des séries éliminatoires de la Coupe Stanley vont participer à un camp d'entraînement. Pour plusieurs équipes, certaines choses ont changé depuis l'interruption de la saison régulière le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, et les formations savent désormais qui sera leur adversaire en ronde préliminaire.

LNH.com offre un survol de la situation actuelle de chacune des équipes qui vont prendre part à la ronde préliminaire. Aujourd'hui, le Wild du Minnesota.

RETOUR AU JEU : Blackhawks | Canadiens | Coyotes | Rangers

À un certain point de la saison, les possibilités de voir le Wild participer aux séries éliminatoires semblaient très, très minces. Les victoires se faisaient rares et le directeur général Bill Guerin a même congédié l'entraîneur-chef Bruce Boudreau pour le remplacer par son adjoint Dean Evason. Il a ensuite procédé à une transaction importante avant la date limite des transactions en envoyant Jason Zucker aux Penguins de Pittsburgh en retour d'Alex Galchenyuk et du prometteur défenseur Calen Addison.

Mais voilà que le réveil soudain de Kevin Fiala et les bonnes prestations d'Alex Stalock ont fait en sorte que l'équipe a grimpé au classement juste avant la pause, si bien qu'elle se trouvait à un petit point d'une place de quatrième as dans l'Ouest.

Ironiquement, elle a rendez-vous avec les Canucks de Vancouver lors du tour préliminaire des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, une des deux équipes qui détenaient un point de plus que le Wild lors de l'interruption.

Ce qui a changé depuis le 12 mars

Rien n'a beaucoup changé du côté du Wild depuis que les activités de la LNH ont été mises en pause. Le défenseur Carson Soucy était le seul joueur qui figurait sur la liste des blessés et il devrait être de retour au jeu après avoir raté neuf matchs en raison d'une blessure au haut du corps. Soucy affiche un différentiel de plus-16, le meilleur de l'équipe, et est utilisé en moyenne 15:38 par match.

Video: MIN@EDM: Soucy bat Koskinen dans le haut du filet
 

Le Wild va remporter la Coupe Stanley si…

Ce petit miracle pourrait se produire si et seulement si l'équipe reprend le rythme qu'elle maintenait à ses 18 derniers matchs avant la pause (12-5-1). Le départ de Bruce Boudreau a semblé réveiller la formation du Minnesota, qui voyait de l'amélioration dans presque chaque aspect du jeu. Le Wild devra d'ailleurs poursuivre sur sa lancée au chapitre de l'avantage numérique, puisqu'il affichait un rendement de 26,4 pour cent depuis le 31 décembre.

La carte cachée

Cette carte n'est plus du tout cachée, mais elle était tout de même inattendue. Kevin Fiala, qui avait connu sa meilleure saison en carrière en amassant 48 points en 80 matchs avec les Predators de Nashville en 2017-18, a explosé cette saison. S'il continue à faire des siennes, il pourrait aider le Wild à franchir quelques étapes.

Video: MIN@ANA: Fiala marque du cercle en prolongation
 

Au moment de la pause, il était le meilleur pointeur de l'équipe avec 54 points en 64 matchs. Il avait inscrit pas moins de 26 points (14 buts, 12 aides) à ses 18 derniers matchs. Grâce à ses huit buts en avantage numérique lors des 28 derniers matchs de la saison, il occupait le troisième rang dans la LNH à ce chapitre derrière Leon Draisaitl et Mika Zibanejad au cours de cette séquence.

Au sujet de leurs adversaires

Même s'il a gagné deux de ses trois duels face aux Canucks, cette saison, le Wild ne peut se permettre de prendre ses adversaires à la légère. La formation vancouvéroise filait tout droit vers les séries jusqu'à ce que le gardien Jacob Markstrom subisse une blessure au genou, le 22 février. En son absence, les Canucks ont maintenu une fiche de 3-5-0. Le portier suédois (23-16-4, moyenne de 2.75 et pourcentage d'arrêts de ,918) risque fort bien d'être de retour à son poste et c'est probablement une bien mauvaise nouvelle pour le Wild.

Ce qu'ils ont dit

« C'est une occasion pour nous de nous battre pour un championnat. Quand tu es dans le monde du hockey, c'est exactement ce que tu veux. […] Quand la rondelle va tomber, je suis persuadé que l'étincelle va se déclencher chez les joueurs. Ils sont tellement compétitifs et ils veulent tellement gagner que je suis certain que ce sera un bon spectacle. » - le directeur général Bill Guerin

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.