GettyImages-2147785835

OTTAWA -- Thomas Chabot a compté le but égalisateur à 1:05 de la fin du temps réglementaire et les Sénateurs d’Ottawa ont défait les Canadiens de Montréal 5-4 en tirs de barrage samedi, au Centre Canadian Tire.

« C’est toujours agréable de gagner le dernier match de l’année à la maison pour nos extraordinaires partisans. En plus, ç’a été une partie enlevante », a déclaré le capitaine des Sénateurs, Brady Tkachuk. « Alors, on termine sur une note positive et j’espère qu’on va pouvoir poursuivre dans cette veine l’an prochain. »

Chabot a fait dévier le lancer de la pointe de Drake Batherson après que les Sénateurs eurent rappelé leur gardien Joonas Korpisalo au banc pour envoyer un attaquant supplémentaire dans la mêlée. Il s’agit d’une neuvième victoire consécutive pour Ottawa contre Montréal.

« Je trouve qu’on a très bien joué, a indiqué Chabot. Notre avantage numérique a été excellent. On a respecté le plan et on a décoché beaucoup de tirs sur leur gardien. Il a beaucoup de mérite parce qu’il a fait de gros arrêts, même en prolongation. »

Tkachuk a inscrit deux buts et une passe, Jake Sanderson a récolté trois aides, alors que Batherson et Claude Giroux en ont chacun obtenu deux pour les Sénateurs (36-40-4). Korpisalo a fait 21 arrêts et Batherson a compté le seul but de la fusillade.

« On s’est bien battus », a mentionné l’entraîneur des Sénateurs, Jacques Martin. « Je dois souligner le travail de notre jeu de puissance avec ses trois buts, mais le plus important, c’est qu’on a tenu le coup. Plus le match avançait et mieux on jouait. »

Cole Caufield a compté deux buts, tandis qu’Alex Newhook et Mike Matheson ont chacun inscrit un but et une passe pour les Canadiens (30-36-14). David Savard a amassé deux aides et Cayden Primeau a réalisé 40 arrêts.

« Ils ont compté quatre buts pendant qu’on évoluait à court d’un joueur, a fait remarquer Primeau. Le gardien doit être le meilleur joueur en infériorité numérique, alors je suis déçu. »

Aucune de ces deux formations ne participera aux prochaines séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« On a joué beaucoup de matchs serrés cette année. C’est de l’expérience qui ne s’achète pas », a expliqué l’entraîneur des Canadiens, Martin St-Louis. « Ce sont de bonnes expériences. Parfois, on protège une avance ou on essaie de revenir dans le match et de combler un déficit. La prolongation et les tirs de barrage, c’est comme ça, mais je pense qu’on continue de progresser. Bientôt, on va se retrouver de l’autre côté. »

Les Sénateurs ont égalé leur plus longue série de victoires contre un même adversaire. Ottawa a aussi gagné neuf parties d’affilée contre les Sabres de Buffalo du 6 février 2009 au 26 mars 2010.

Résumé: Canadiens vs Sénateurs 13.04.24

Matheson a ouvert le pointage pour les Canadiens à 9:11 du premier tiers. Pendant une infériorité numérique, Jake Evans a provoqué un revirement à la ligne bleue montréalaise et Matheson s’est emparé de la rondelle avant de s’échapper et de déjouer Korpisalo avec une belle feinte.

Tkachuk a créé l’égalité 1-1 lors d’un jeu de puissance, à 13:08. Il a partiellement fait dévier le lancer de la pointe de Sanderson devant Primeau, puis il a poussé le disque dans le fond du filet. Tkachuk a établi une nouvelle marque personnelle avec un 36e but cette saison.

« Si on regarde le portrait global, ça ne veut pas dire grand-chose », a admis Tkachuk à propos de ses succès personnels. « Comme je l’ai dit ce matin, ce ne sont pas les objectifs personnels qui comptent, mais plutôt les objectifs collectifs et malheureusement, on ne les a pas atteints. Par contre, je pense qu’on va retenir beaucoup de leçons de cette saison. »

Caufield a poussé un retour de lancer sous la jambière gauche de Korpisalo pour redonner les devants 2-1 à Montréal à 1:37 de la deuxième période.

« Je crois qu’on a assez bien joué, a révélé Caufield. On a pris l’avance quelques fois, mais le but à six contre cinq nous a fait mal. On s’est battus jusqu’à la fin, alors c’est une défaite difficile à avaler. »

Shane Pinto a marqué en avantage numérique à l’aide d’un tir sur réception de l’enclave sur une passe de Giroux pour égaler le score à 2-2 à 8:36.

Caufield a de nouveau frappé pour relancer les Canadiens en avant 3-2 à 13:05. Pendant une supériorité numérique, son tir du poignet du cercle droit a déjoué Korpisalo du côté du bouclier. Il s’agissait d’un 27e but cette année pour Caufield, ce qui constitue un nouveau sommet personnel pour lui.

« Il se positionne aux meilleurs endroits pour marquer », a indiqué Newhook au sujet de Caufield. « Ce soir, il en a compté un du demi-cercle. Il a ce don pour marquer de n’importe où et il le démontre dernièrement. C’est une question de confiance. Il a toujours eu confiance en son lancer, alors ce n’était qu’une question de temps avant qu’il enchaîne les buts. »

Tkachuk a encore une fois créé l’égalité, après seulement 47 secondes de jeu au troisième engagement. Posté à la droite de Primeau lors d’une supériorité numérique, il a reçu la rondelle et a déjoué le gardien des Canadiens du côté de la mitaine avec un tir du revers.

La passe transversale de Newhook a ricoché sur le patin du défenseur d’Ottawa Jakob Chychrun pour porter la marque à 4-3 en faveur de Montréal à 15:49.

« Un autre match serré », a déclaré Newhook à propos de la rencontre. « On trouve le moyen de rester dans le match jusqu’à la fin, mais notre exécution n’est pas parfaite. On leur a accordé un but à six contre cinq. Ça arrive et c’est ce genre de détail qui fait qu’on se retrouve du mauvais côté du score dans les parties serrées. On a quelques trucs à peaufiner avant la prochaine saison. »

C’était probablement la dernière partie à domicile de Martin derrière le banc des Sénateurs. La direction devrait chercher un entraîneur permanent pendant la saison morte. L’entraîneur par intérim de 71 ans détient les records de la franchise pour le plus grand nombre de matchs dirigés (745) et de victoires (365).

« Ç’a été formidable, a admis Martin. J’ai bien aimé revenir derrière le banc et j’espère avoir aidé l’équipe à comprendre ce qu’il faut pour participer aux séries. J’espère aussi l’avoir aidée à bien jouer chaque soir et avoir aidé les joueurs à progresser et à s’améliorer. Notre organisation a du pain sur la planche, mais je crois qu’on s’en va dans la bonne direction. »

NOTES:

Matheson est devenu le neuvième défenseur de l’histoire des Canadiens à compter plus d’un but en désavantage numérique en une saison. Mike Komisarek en avait marqué deux en 2006-07. … Tkachuk a égalé le record d’équipe des Sénateurs avec 12 tirs au but. ... Tkachuk et l’attaquant des Canadiens Josh Anderson ont distribué le plus de mises en échec avec huit chacun.

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu