Skip to main content

Repêchage 2017: Nolan Patrick classé au premier rang

Le joueur de centre des Wheat Kings de Brandon est en tête du classement final des patineurs nord-américains selon la Centrale de dépistage de la LNH

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Le joueur de centre des Wheat Kings de Brandon Nolan Patrick occupe le premier rang du classement final des patineurs nord-américains de la Centrale de dépistage de la LNH en vue du repêchage 2017 de la LNH.

Le Bureau centrale de dépistage de la LNH a fait connaître mardi sa liste finale des plus grands espoirs chez les patineurs et gardiens nord-américains, ainsi que chez les patineurs et gardiens à l'échelle internationale.

Patrick (6 pieds 2 pouces, 198 livres), le fils de l'ancien joueur de la LNH Steve Patrick et le neveu de l'ancien joueur de la LNH James Patrick, a été classé au premier rang même s'il a raté 35 matchs en saison régulière en raison d'une blessure au haut du corps, ainsi que quatre rencontres éliminatoires dans la Ligue de hockey de l'Ouest à cause d'une blessure au bas du corps.

[Classement complet en vue du repêchage 2017 de la LNH]

En fait, il a commencé à composer avec les blessures durant les séries du printemps 2016 dans la Ligue de l'Ouest, alors qu'il a eu besoin d'une intervention chirurgicale en juillet dans le but de soigner une hernie. Il a pu disputer les cinq premiers matchs de la saison qui a suivi, mais il a ensuite dû s'absenter jusqu'au 13 janvier. Il est revenu au jeu et il a récolté 46 points (20 buts, 26 aides) en 33 rencontres, mais il n'était plus en état de jouer pour Brandon lorsque se sont amorcées les séries 2017 dans la Ligue de l'Ouest.

Malgré les problèmes que connaît Patrick en matière de blessures, il est le premier attaquant de la Ligue de l'Ouest depuis Ryan Nugent-Hopkins, des Rebels de Red Deer en 2011, à se retrouver au premier rang du classement final des patineurs nord-américains, et le premier joueur de la Ligue de l'Ouest à l'être depuis Seth Jones des Winterhawks de Portland en 2013.

« Il comprend bien le jeu, on lui a bien enseigné la base à un jeune âge, a indiqué Matt Ryan de la Centrale de dépistage de la LNH. Il y a beaucoup de joueurs qui ne semblent pas comprendre à ce point l'effort qu'il faut donner à un haut niveau, avec et sans la rondelle. Nolan Patrick, lui, le comprend. »

La saison dernière, Patrick a pris le cinquième rang chez les marqueurs de la Ligue de l'Ouest avec 102 points (41 buts, 61 aides) en 72 matchs du calendrier régulier, et il a terminé à égalité en tête chez les marqueurs en séries avec une récolte de 30 points (13 buts, 17 aides) en 21 rencontres, ce qui lui a valu d'être nommé joueur le plus utile à son équipe lors des séries de la Ligue de l'Ouest.

« Il a fait plus que prouver, ces trois dernières années, que son cas c'est du sérieux et qu'il deviendra un joueur d'impact dans la LNH », a déclaré Dan Marr, directeur de la Centrale de dépistage de la LNH.

Le patineur le mieux classé sur la liste des joueurs internationaux de la Centrale de dépistage est l'attaquant Klim Kostin (6-3, 196) du Dynamo de Moscou de la KHL. Kostin a subi une chirurgie à l'épaule en janvier et il n'a pas joué depuis. À l'instar de Patrick, Kostin a montré lors des séances de dépistage précédentes qu'il a les outils nécessaires pour exceller dans la LNH.

« [Kostin] est ce qui se rapproche le plus d'un joueur complet, alors qu'il offre une bonne combinaison de grosseur et de mobilité », a dit Goran Stubb, le directeur européen de la Centrale de dépistage de la LNH.

Le joueur de centre Nico Hischier, des Mooseheads de Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, est classé deuxième chez les patineurs nord-américains, suivi du joueur de centre Casey Mittelstadt, de l'école secondaire Eden Prairie au Minnesota, de joueur de centre Gabriel Vilardi, des Spitfires de Windsor dans la Ligue de hockey de l'Ontario, et du joueur de centre Michael Rasmussen des Americans de Tri-City dans la Ligue de l'Ouest.

« Après Patrick et Hischier, les quelques joueurs qui suivent devraient devenir des joueurs solides dans la LNH et l'écart entre eux est très mince », a indiqué Marr.

Hischier (6-1, 176) a pris le 10e rang des marqueurs dans la LHJMQ avec une récolte de 86 points (38 buts, 48 aides) en 57 matchs, lui qui a été nommé recrue de l'année et meilleur espoir professionnel dans la ligue. Les dépisteurs aiment le sens du hockey exceptionnel qu'affiche Hischier, ainsi que sa capacité et sa volonté à donner des mises en échec, à batailler pour aller chercher des rondelles libres et à bloquer des tirs.

Mittelstadt (6-1, 201) s'est hissé au troisième rang après avoir été classé en cinquième place sur la liste de la mi-saison. En plus de jouer pour l'équipe de son école secondaire, il s'est aligné avec Green Bay dans la United States Hockey League.

« Il a été un joueur d'impact autant dans la USHL qu'à l'école secondaire cette saison, a noté Marr. Mittelstadt a des habiletés et des atouts de niveau élite, et sa capacité à bien les exploiter lui permet de produire dans ces deux environnements, ce qui est plutôt impressionnant. C'est pourquoi il a progressé au classement. »

Mittelstadt a maintenu une moyenne de 2,56 points par match avec son équipe d'école secondaire et il a été nommé « Mr. Hockey » en tant que meilleur joueur de dernière année au Minnesota. Il a amassé 30 points (13 buts, 17 aides) en 24 affrontements dans la USHL, et il a mené la ligue au chapitre de la moyenne de points par match (1,25).

« En regardant Mittelstadt évoluer au camp de l'équipe des 17 ans des États-Unis, il y a deux saisons, il était clair qu'il était le joueur le plus dominant et qu'il avait du potentiel, a affirmé David Gregory de la Centrale de dépistage. Je n'avais pas vu un joueur être aussi dominant depuis Alex Galchenyuk, plusieurs années plus tôt. »

Vilardi (6-3, 201) a amassé 61 points (29 buts, 32 aides) en 49 matchs dans la Ligue de l'Ontario. Rasmussen (6-6, 215) a totalisé 55 points (32 buts, 23 aides) en 50 rencontres dans la Ligue de l'Ouest avant de subir, le 1er février, une blessure au poignet qui a mis fin à sa saison.

Le défenseur nord-américain le mieux classé est le droitier Cale Makar (5-11, 180) de l'équipe de Brooks dans la Ligue de hockey junior de l'Alberta. Makar a récolté 75 points (24 buts, 51 aides) en 54 affrontements et il a été nommé le meilleur défenseur dans la Ligue, en plus d'être proclamé le meilleur joueur. Il est neuvième au classement des espoirs.

Le gardien nord-américain le mieux classé est le joueur de première année de Boston University Jake Oettinger (6-4, 212), qui était troisième au classement de la mi-saison. Il a été le meneur dans l'Association Hockey East avec une moyenne de buts alloués par match de 2,09 lors des matchs de ligue et il est devenu le neuvième gardien de Boston University à être choisi au sein de l'équipe d'étoiles dans l'Association Hockey East.

Keith Petruzzelli (6-5, 180) de Muskegon, le mieux classé à la mi-saison, est deuxième, suivi d'Ian Scott (6-3, 172) des Raiders de Prince Albert dans la Ligue de l'Ouest.

Le joueur de centre Elias Pettersson (6-1, 165), de Timra en Suède, est deuxième au classement final des patineurs internationaux de la Centrale de dépistage, suivi du joueur de centre Lias Andersson (5-11, 198) du HV 71 (Suède), du défenseur Miro Heiskanen (6-0, 183) du HIFK en Finlande et du joueur de centre Martin Necas (6-1, 180) du Brno en République tchèque.

Ukko-Pekka Luukkonen (6-4, 196), du HPK en Finlande, est le gardien international le mieux classé, suivi d'Olle Eriksson-Ek (6-2, 196) de Farjestad (Suède) et d'Adam Ahman (6-0, 165) du HV 71 (Suède).

En voir plus