Skip to main content

Plus de questions que de réponses à la suite de la démission d'Yzerman

Il dit ne pas savoir ce que l'avenir lui réserve au-delà de la prochaine saison

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

La nouvelle s'est abattue sur le monde du hockey, eh bien, comme la foudre. Steve Yzerman avait démissionné de son poste de directeur général du Lightning de Tampa Bay. Pourquoi? Et pourquoi maintenant?

Yzerman a donné quelques éclaircissements en conférence de presse, mardi, quand le Lightning a annoncé qu'il devenait le conseiller principal du nouveau DG, Julien BriseBois. Mais on n'a pas trouvé réponse à toutes les questions.

Comme, par exemple: que va-t-il arriver après la saison 2018-19?

« Nous allons disputer la saison, a dit Yzerman. Et après ça, je ne sais pas. »

La nouvelle a créé une onde de choc pour deux raisons: le travail de Yzerman reste inachevé à Tampa Bay, et le Lightning se trouve dans une bonne position pour lui permettre de compléter ce qu'il a commencé.

Depuis que Yzerman est devenu le DG de l'équipe en 2010, le Lightning a atteint la Finale de l'Association de l'Est à quatre reprises, notamment trois fois au cours des quatre dernières années. Chaque fois que les siens ont perdu la série, ils l'ont perdue lors du septième match. Tampa Bay s'est rendu jusqu'en Finale de la Coupe Stanley en 2015.

« Je suis fier de ce que nous avons été en mesure de bâtir, a affirmé Yzerman. Je suis déçu que nous n'ayons pas encore remporté la Coupe Stanley. »

À LIRE AUSSI: Yzerman quitte son poste | Yzerman à Tampa: Les grandes dates | BriseBois a fait ses preuves

Le Lightning se trouve parmi les favoris pour tout rafler cette saison et est susceptible de demeurer un aspirant aux grands honneurs pendant plusieurs années. Par ailleurs, Yzerman est un grand compétiteur qui, comme l'a chanté Kid Rock, a toujours eu pour but d'aller jusqu'au bout. Alors, pourquoi a-t-il décidé de confier son poste de DG à quelqu'un d'autre?

Et s'il veut être DG à nouveau un jour, où aura-t-il de meilleures de chance de soulever la Coupe? Préférerait-il vraiment recommencer ailleurs et être à la tête d'une autre reconstruction?

Sauf que c'est à Detroit que Yzerman est chez lui. Il a passé chacune des 22 années de sa carrière de joueur dans la LNH avec les Red Wings de Detroit, plus les quatre années passées à apprendre le métier de dirigeant. Lorsqu'il est allé travailler pour le Lightning, sa famille ne l'a pas accompagné à Tampa.

« J'ai beaucoup voyagé et ç'a fonctionné, a noté Yzerman. J'ai le sentiment d'avoir pu faire le travail, d'avoir pu répondre aux besoins [du Lightning] ainsi qu'à ceux de mon épouse et de mes filles.

« Maintenant, à ce moment-ci, je dois prendre une autre décision. À un certain moment, il faut signer un autre contrat pour être directeur général, ou bien décider si on veut oui ou non demeurer directeur général. Après une période de réflexion, j'ai réalisé que ça devenait difficile de faire le boulot comme il le fallait, de le faire à mon goût, tout en étant avec ma famille aussi.

« D'où la décision que j'ai prise. »

Yzerman, à qui il restait une année de contrat, a dit avoir arrêté sa décision en juillet avant de s'asseoir avec le propriétaire Jeff Vinik, dans le cadre d'une rencontre qui avait pour but de discuter des possibilités d'une prolongation de contrat. Il a fallu un certain temps pour régler les détails. Le Lightning voulait annoncer la nouvelle avant le camp d'entraînement, qui commence jeudi, afin d'éviter les distractions et laisser à tout le monde le loisir de se concentrer sur la saison à venir.

La meilleure chose pour le Lightning aurait été de s'entendre sur les modalités d'une prolongation de contrat avec Yzerman, mais ce scénario-ci fonctionne également très bien. Si Yzerman n'est pas en mesure de s'engager à long terme, alors il devenait souhaitable de donner cette promotion à BriseBois, le DG adjoint que pas mal tout le monde considérait comme le candidat no 1 à sa succession. Et le fait que Yzerman reste dans le décor pendant une période de transition d'un an rend la situation encore plus idéale.

« Il est plus que prêt et il mérite cette chance. Il l'a méritée », a dit Yzerman de son dauphin.

BriseBois a indiqué avoir discuté avec Yzerman de la possibilité que ce dernier occupe un poste de conseiller principal à long terme, mais Yzerman n'a pas voulu s'engager à ce point.

« Il veut essayer ça pendant une saison, a dit BriseBois. J'adorerais le voir rester après la saison. À la fin de l'année, on va s'asseoir et, s'il a aimé son nouveau rôle, alors évidemment que je serais bien heureux de le voir continuer à travailler avec nous. »

Évidemment, il est tentant de conclure qu'Yzerman finira par se retrouver avec les Red Wings, bien qu'il serait un candidat de choix pour n'importe quelle équipe en quête d'un DG. Il serait alors chez lui, à la maison, avec sa famille. Il retournerait là où il est devenu une légende, à l'endroit où il a remporté la Coupe Stanley à trois reprises quand il était joueur et une fois dans le rôle de dirigeant. Il serait là où on l'adore et l'admire le plus.

Durant la cérémonie qui a suivi le dernier match au Joe Louis Arena, le 9 avril 2017 - les Red Wings allaient alors rater les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois depuis le printemps 1990, à l'occasion de la septième saison d'Yzerman à Detroit -, les partisans ont scandé, « Reviens chez toi, Stevie! »

On verra.

Le président des Red Wings Chris Ilitch, le fils du regretté propriétaire de l'équipe Mike Ilitch, a préféré ne pas commenter à Detroit, mardi, parce que Yzerman était toujours sous contrat avec le Lightning.

Le DG des Red Wings Ken Holland a signé une prolongation de contrat de deux ans, le 7 avril. Ilitch avait alors louangé Holland, affirmant qu'il « a mon soutien et celui de notre propriétaire, Marian Ilitch, et nous sommes complètement d'accord sur la stratégie à suivre pour bâtir une équipe qui aspirera à la Coupe Stanley. »

Entre-temps, Yzerman a assuré qu'il allait se consacrer à 100 pour cent à son nouveau rôle cette saison. Le Lightning a encore le même personnel, la même approche, les mêmes attentes. BriseBois s'est dit confiant que le Lightning a ce qu'il faut pour aller chercher la Coupe.

« Notre but, c'est toujours d'aller jusqu'au bout », a dit BriseBois.

Comme vous savez qui.
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.