Skip to main content

BriseBois a fait ses classes en route vers le poste de DG du Lightning

L'homme de 41 ans affirme qu'après avoir travaillé sous les ordres d'Yzerman pendant huit ans, il poursuivra dans la même veine

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

Julien BriseBois a clarifié une chose au début de sa première conférence de presse en tant que directeur général du Lightning de Tampa Bay, mardi.

Bien que la nouvelle que Steve Yzerman avait renoncé à son poste de DG du Lightning ait créé une once de choc dans le monde du hockey, BriseBois a indiqué qu'il ne fallait pas s'attendre à ce que bien des choses changent sous ses ordres.
 

« Une fois que nous aurons fini de faire cette annonce, on va poursuivre dans la même veine chez le Lightning de Tampa Bay », a dit BriseBois.

C'est-à-dire qu'à partir du premier jour du camp d'entraînement, jeudi, l'objectif du club sera la conquête de la Coupe Stanley.

Le Lightning est venu près d'y arriver au fil des huit saisons de l'équipe sous la gouverne d'Yzerman, Tampa Bay ayant été éliminé en six matchs par les Blackhawks de Chicago en Finale de la Coupe Stanley 2015, puis en sept rencontres par les Capitals de Washington en Finale de l'Association de l'Est, le printemps dernier, mais n'a pas réussi à en faire plus. La formation du nord de la Floride est une des favorites pour remporter la Coupe à nouveau cette saison et BriseBois, qui se prépare en fonction de cette opportunité depuis 17 ans maintenant, ne considère pas que le départ de Yzerman est un frein à cette quête.

« Le but du jeu, c'est de gagner, a-t-il noté. Il faut gagner. Au minimum, nous avons les atouts qu'il faut pour gagner en ce moment. »

À LIRE AUSSI: Yzerman quitte son poste| Yzerman à Tampa: Les grandes dates| L'avenir d'Yzerman n'est pas clair

BriseBois, qui a 41 ans, est considéré depuis de nombreuses années comme un candidat logique à un poste de DG. Yzerman, qui agira maintenant comme conseiller principal du DG afin qu'il puisse passer plus de temps avec sa famille à Detroit, en était bien conscient quand il l'a embauché au poste de DG adjoint en 2010.

Contrairement à Yzerman, qui a décroché la Coupe trois fois avec les Red Wings de Detroit et a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 2009, BriseBois n'est pas un ancien joueur. Yzerman ne croit pas qu'il s'agit là d'un facteur important.

« Des antécédents de joueur n'assurent en rien le succès, a-t-il fait remarquer. Si tu as l'instinct pour ce boulot, si tu apprends et que tu travailles fort, tu deviens à l'aise dans ce rôle. Et c'est clair qu'il a l'instinct qu'il faut pour ce travail. »

Quand il étudiait en droit à l'Université de Montréal, BriseBois n'avait jamais osé rêver de devenir un jour directeur général dans la LNH.

« Le plan, c'était d'aller à la faculté de droit et de venir avocat spécialisé en fiscalité », a-t-il déclaré. 

Lorsqu'il était avocat au sein de la firme Heenan Blaikie à Montréal, BriseBois a fait ses débuts dans le monde du sport professionnel en représentant des équipes de la LNH et du baseball majeur dans des cas d'arbitrage salarial et comme conseiller dans les négociations de contrat. Les Canadiens de Montréal l'ont embauché au poste de directeur des affaires juridiques en 2001.

BriseBois a été promu au poste de directeur des opérations hockey en 2003, à l'âge de 26 ans, et en 2006, les Canadiens en ont fait leur vice-président des opérations hockey et DG de leur équipe-école de la Ligue américaine de hockey à Hamilton, en Ontario. Celle-ci a remporté la Coupe Calder en 2006-07. BriseBois a rejoint le Lightning en 2010 en tant qu'adjoint à Yzerman et DG de l'équipe de la LAH de Tampa Bay, qui se trouvait alors à Norfolk, en Virginie, et s'est ensuite installée à Syracuse, dans l'État de New York, en 2012.

Une des premières décisions de BriseBois avec le Lightning a été d'embaucher Jon Cooper au poste d'entraîneur à Norfolk. Cooper, qui a remporté le championnat de la United States Hockey League avec Green Bay en 2009-10, a mené Norfolk à la conquête de la Coupe Calder en 2011-12 avant d'obtenir le poste d'entraîneur à Tampa Bay le 25 mars 2013.

« Julien m'a donné ma première chance dans les rangs professionnels, a souligné Cooper. Il est celui qui m'a déniché à Green Bay, puis nous sommes passés par le processus d'entrevue et il a cru suffisamment en moi pour m'embaucher. C'est là tout un acte de foi à l'endroit de quelqu'un qui n'avait aucune expérience dans les rangs professionnels. »

Après l'embauche de Cooper par le Lightning, Syracuse a continué de connaître du succès, s'inclinant en Finale de la Coupe Calder en 2013 et 2017, et de fournir un bon nombre de joueurs à l'équipe de la LNH tels que les attaquants Nikita Kucherov, Yanni Gourde et Brayden Point, ainsi que le gardien Andrei Vasilevskiy. Au fil des ans, BriseBois s'est fait remarquer en raison de son intelligence et de son dévouement.

« Julien a passé beaucoup de temps à Syracuse », a déclaré l'ancien descripteur des matchs de Syracuse à la radio, Dan Duva, qui travaille maintenant pour les Golden Knights de Vegas. « Il n'était pas de tous les voyages à l'étranger, mais il s'efforçait d'être souvent avec l'équipe. Il travaillait dans le bureau de l'entraîneur à Syracuse et parfois, on le voyait s'entraîner en gymnase en fin de journée, après le départ des joueurs. On pouvait voir qu'il accordait toujours beaucoup d'attention aux détails, qu'il était très direct, toujours à son affaire. »

BriseBois s'est ainsi forgé une belle réputation dans la LNH et d'autres équipes se sont intéressées à lui, mais aucune d'entre elles n'a réussi à le convaincre de quitter Tampa Bay. BriseBois en donne tout le crédit à Yzerman et au propriétaire du Lightning Jeff Vinik.

« Ils ont fait en sorte que c'était très difficile de partir, en raison de la façon dont ils me traitaient, mais aussi parce qu'ils s'assuraient que je sois très impliqué dans le processus de décision, que j'aie un rôle à jouer, a affirmé BriseBois. J'avais le sentiment de contribuer, d'avoir mon mot à dire dans nos décisions, et plusieurs de ces décisions m'ont été confiées. »

Tout ça a permis à BriseBois d'être prêt en vue de l'étape suivante. Bien qu'il soit le troisième plus jeune DG dans la LNH après John Chayka (29 ans) des Coyotes de l'Arizona et Kyle Dubas (32 ans) des Maple Leafs de Toronto, il a fait ses classes.
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.