Skip to main content

Penguins : Kris Letang va rater les séries

Le défenseur sera opéré pour une hernie discale dans son cou et ratera de quatre à six mois

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

CRANBERRY, Pennsylvanie - Le défenseur des Penguins de Pittsburgh Kris Letang va rater les séries éliminatoires de la Coupe Stanley en raison d'une hernie discale dans son cou qui va nécessiter une opération. 

Letang, qui n'a pas joué depuis le 21 février, aura besoin de quatre à six mois pour récupérer, ce qui pourrait le mener au début du prochain camp d'entraînement. Il a récolté 34 points (cinq buts, 29 passes) en 41 parties cette saison.

Au cours du parcours des Penguins vers la Coupe Stanley la saison dernière, Letang a amassé 15 points (trois buts, 12 passes) en 23 rencontres, tout en passant en moyenne 28:52 par match sur la glace.

« En ce moment, c'est très difficile à prendre. Ce n'était pas prévu, a déclaré Letang. Je poursuivais ma réadaptation. Tout allait très bien. C'est seulement la semaine dernière que les choses se sont gâtées. C'est difficile, mais comme je l'ai fait par le passé, je vais réunir toutes mes énergies afin de me rétablir et de retrouver mon niveau de jeu. »

À la suite d'une première IRM en février, Letang a commencé à patiner en solitaire, mais il a atteint plusieurs plateaux au cours de son processus de réadaptation. 

« Au cours de la dernière semaine, il est devenu évident qu'il présentait des symptômes, ce qui a mené à d'autres tests de la part de notre personnel médical, a expliqué l'entraîneur des Penguins Mike Sullivan. C'est ainsi que les choses ont évolué. »

Il a ensuite été décidé que Letang allait se soumettre à une autre IRM.

« La [première] IRM a révélé une hernie discale, alors nous avons pris une pause et nous avons songé que le meilleur traitement était de me reposer afin de prendre du mieux et d'être prêt pour les séries, a raconté Letang. Je me sentais bien sur la glace. Je m'approchais d'un retour et nous avons demandé une autre IRM pour nous assurer que tout allait bien. À ce moment, j'ai compris que j'allais avoir besoin d'une opération. C'est donc là que nous en sommes. »

À la suite d'un revers de 5-1 contre les Blackhawks de Chicago le 29 mars, Sullivan a affirmé qu'il avait bon espoir de pouvoir compter sur Letang pour le début des séries éliminatoires.

« Il effectuait des progrès importants, a noté Sullivan. Il patinait. Il s'entraînait sur la glace. La prochaine étape était qu'il rejoigne l'équipe à l'entraînement.

« Nos médecins et notre personnel médical avaient le sentiment que la décision la plus logique était une approche conservatrice sans opération. Ils avaient plutôt bon espoir de voir Kris se remettre à temps pour les séries éliminatoires. Nous pensions tous ce que ce serait le cas. »

Ce ne fut toutefois pas le cas, et les Penguins vont tenter de défendre leur titre sans leur défenseur numéro un.

Après avoir disputé 140 matchs au cours des deux saisons précédentes, Letang a été à l'écart du jeu entre le 18 octobre et le 2 novembre en raison d'une blessure au haut du corps. Il a ensuite été placé sur la liste des blessés le 17 décembre, puis une autre fois le 16 janvier, ratant un total combiné de 11 matchs en raison de blessures au bas du corps. 

« [Cette hernie discale] est le résultat d'une accumulation d'événements au fil du temps, a expliqué Sullivan. Ce n'est pas le fruit d'un seul incident. Cela étant dit, il n'y a pas de corrélation entre ses blessures antérieures cette saison et celle-ci. »

Letang a connu son lot de blessures à long terme au cours de sa carrière de 11 saisons dans la LNH. Sa plus importante est survenue en janvier 2014, alors qu'il a subi un AVC qui l'a confiné au repos pendant six semaines.

« C'est de toute évidence décevant, a admis Sullivan. Il est un joueur qui appartient à l'élite et un excellent coéquipier. Il est un joueur difficile à remplacer. Mais cette équipe l'a fait tout au long de la saison, et nous allons devoir continuer à le faire. »

Les Penguins sont également privés des défenseurs Trevor Daley (genou) et Olli Maatta (main). Daley s'est entraîné mercredi avec un chandail qui lui permettait d'encaisser des contacts, tandis que Maatta a rejoint l'entraînement en arborant un chandail jaune qui lui interdisait tout contact. Sullivan est toutefois optimiste de voir l'attaquant Evgeni Malkin (haut du corps), qui n'a pas joué depuis le 15 mars, être prêt à temps pour les séries. 

« Il nous a manqué des joueurs toute l'année, a relevé Maatta. Notre force est notre profondeur. Je crois que nous avons confiance en celle-ci. »

Sans trois de ses principaux défenseurs, Pittsburgh s'est beaucoup tourné vers Justin Schultz, qui a récolté un sommet en carrière de 49 points (12 buts, 37 passes) en 76 parties. 

« [Schultz] est un joueur important pour nous. Il l'est depuis un moment déjà, a souligné Sullivan. Je ne crois pas qu'il doive assumer une dose additionnelle de responsabilités. Il doit continuer à être le joueur qu'il a été pour nous tout au long de la saison. »

Les Penguins affichent un dossier de 12-5-3 à leurs 20 derniers matchs sans Letang. Avec les ajouts de Ron Hainsey et Mark Streit avant la date limite des transactions de la LNH 2017, Letang a affirmé qu'il croyait que Pittsburgh pouvait défendre son titre de champion de la Coupe Stanley sans lui.

« La manière dont nous nous battons, a mentionné Letang, ça me rappelle l'an dernier lorsque [Evgeni Malkin] était tombé au combat, et que tout le monde s'était serré les coudes. Nous avons trouvé un moyen de grimper au classement et de remporter la Coupe Stanley lorsque Geno est revenu au jeu. Je crois que nous pouvons faire la même chose. Nous misons sur de bons joueurs en défensive.

« L'équipe a traversé tellement d'épreuves et a tellement appris. Je crois que nous possédons l'expérience nécessaire. »

En voir plus