Skip to main content

Joe Pavelski rejoint les Stars pour trois saisons

L'attaquant quitte les Sharks après 13 saisons afin de s'entendre avec Dallas

par LNH.com @LNH_FR

Joe Pavelski a accepté une entente de trois saisons qui lui rapportera 21 millions $ avec les Stars de Dallas, lundi. Il empochera un salaire annuel moyen de 7 millions $.

Pavelski, qui aura 35 ans le 11 juillet, a amassé 64 points (38 buts) en 75 matchs de saison régulière avec les Sharks de San Jose la saison dernière et neuf points (quatre buts) en 13 matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2019.

À LIRE AUSSI : Perry poursuivra sa carrière à DallasListe des ententes conclues depuis le 1er juillet 2019

Sélectionné en septième ronde (205e au total) du Repêchage 2003 de la LNH, Pavelski a récolté 781 points (355 buts, 406 passes)) en 963 matchs de saison régulière pendant 13 saisons avec les Sharks, ainsi que 100 points (48 buts) en 134 matchs des séries. L'attaquant avait été nommé capitaine des Sharks le 5 octobre 2015.

Il vient au deuxième rang dans l'histoire des Sharks au chapitre des buts, derrière Patrick Marleau (508), occupe le troisième rang pour les aides et les points et prend la quatrième place pour les matchs joués.

Pavelski a affirmé qu'il ne voulait pas simplement se joindre au plus offrant.

« L'équipe répondait à plusieurs critères, a indiqué Pavelski. Nous voulions sentir que l'équipe était proche d'être gagnante. Pour avoir affronté les Stars et certains de leurs joueurs, et avec la saison qu'ils ont eue, je savais qu'ils répondaient à plusieurs critères que je recherchais.

« Nous avons passé quelques jours ici avec la direction de l'équipe. Nous avons fait le tour de la ville, des patinoires pour les jeunes, des écoles et des quartiers. Nous avons essayé de nous imaginer vivre ici et ça cadrait parfaitement avec nous. »

Les Stars ont terminé la saison avec une fiche de 43-32-7 (93 points) et occupaient la première place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest. Ils ont atteint la série de deuxième ronde dans l'Ouest, là où ils ont été éliminés par les Blues de St. Louis en sept rencontres.

« Ce n'est pas tous les jours qu'un joueur de la trempe de Joe devient disponible, et nous sommes heureux de pouvoir l'ajouter à notre équipe », a mentionné le directeur général des Stars Jim Nill. « Il est un leader dans tous les sens du mot et un buteur accompli qui continue de produire au plus haut niveau. En le rencontrant, il était évident qu'il veut gagner. Cet état d'esprit cadrera parfaitement avec notre groupe de leaders. »

Quand on l'a questionné sur la fin de son parcours à San Jose, Pavelski a répondu : « Je ne sais pas trop comment décrire ce sentiment. »

« J'ai été là-bas tellement longtemps que tout au long de ce processus, j'ai toujours pensé que j'allais revenir, a expliqué Pavelski. Plus l'ouverture du marché des joueurs autonomes approchait, plus j'ai commencé à douter. Puis, tu commences à rencontrer des équipes et tu comprends que le moment approche. Il y avait toujours la question à savoir si j'allais vraiment partir. On l'entendait de plus en plus. Ç'a été graduel. Ça fera différent sur le coup, mais la transition se fera de plus en plus facilement. »

Le DG des Sharks Doug Wilson a dit avoir eu de bonnes discussions avec Pavelski et son agent, mais avoir été incapable de trouver un terrain d'entente pour le montant d'argent et la durée du contrat. Alors que les Sharks ont fait signer un contrat de quatre ans à l'attaquant Timo Meier au moment où Pavelski s'entendait avec Dallas, Wilson a dit avoir ressenti des sentiments mitigés.

Video: STL@SJS, #1: Pavelski marque sur son propre retour

« Il y a la tête et le cœur, et tu comprends que de telles décisions doivent être prises, a dit Wilson. Tu es fébrile pour Timo et pour les occasions qui se présentent à l'équipe. Mais en même temps, tu apprécies ce que Joe Pavelski a apporté à l'organisation durant tant d'années. C'est la réalité de cette business et du système. Ça ne rend pas cette partie de notre travail plus facile, et tu veux traiter les gens avec le respect qu'ils méritent. C'est ce que nous tentons de faire comme organisation. C'est une combinaison de plusieurs émotions. »
Pavelski a confié qu'il était à la recherche d'un contrat de trois ans et qu'il n'a pas de rancune à l'égard des Sharks.

« Chaque équipe est bâtie différemment en raison du plafond salarial, a-t-il affirmé. Ce n'est pas très grave. Ça n'a pas fonctionné cette fois. Ces situations ne se règlent pas toujours parfaitement. Je n'ai jamais senti qu'on ne voulait pas de moi, et vice-versa. C'est simplement ainsi que les choses se sont déroulées. »

Pavelski a dit avoir parlé et échangé des messages textes avec plusieurs joueurs des Sharks.

« C'est difficile de laisser des amis derrière, et encore plus dur de laisser des coéquipiers, surtout ceux avec qui j'ai joué pendant longtemps, a mentionné Pavelski. J'ai grandi dans cette organisation. Pour certains joueurs, c'est la seule équipe qu'ils connaissent. C'est difficile de partir. Tu comprends que c'est un changement, mais les amitiés vont demeurer.

« J'ai passé tellement de beaux moments à San Jose, a mentionné Pavelski. L'organisation nous a traités aux petits oignons. Nous n'avons jamais regardé derrière en nous disant que nous aurions voulu faire quelque chose de différent. Ç'a été un moment spécial de ma vie, et beaucoup de gens me manqueront. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.