Skip to main content

Mikko et Saku Koivu entrent dans l'histoire

Grâce au 200e but de Mikko lundi soir les frères Koivu ont rejoint un club sélect

par Siniša Šindik / Collaborateur LNH.com

Lundi soir, Mikko Koivu a permis au Wild du Minnesota de consolider sa victoire de 4-2 face aux Golden Knights de Vegas avec un but dans un filet désert. Son septième but de la saison était non seulement le but d'assurance, mais il a aussi permis au Finlandais d'atteindre le plateau des 200 en carrière, rejoignant ainsi son frère Saku (255 buts) et permettant au duo fraternel d'entrer dans un club sélect de la LNH.
 

À LIRE AUSSI: Boucher: Un drôle de jeu dans l'OuestQuels joueurs pourraient déménager à la date limite des transactions?

Les frères Koivu sont devenus le 14e duo (ou trio) à réussir cet exploit dans la riche histoire de la LNH. Mikko ne connaît pas la meilleure saison de sa carrière, mais il a tout de même amassé 687 points en 969 matchs - dont 200 buts. Il est devenu le deuxième joueur dans l'histoire du Wild à réussir l'exploit, après Marian Gaborik (219 buts en 502 matchs). À l'image de son frère, Mikko a été plutôt humble lorsqu'appelé à commenter son exploit.

 « Je devrais probablement avoir plus de buts, avec les chances que j'ai eues cette saison, surtout lors des derniers matchs. Pour l'instant, l'important c'est avant tout d'aider l'équipe à gagner, et les exploits de ce genre, ce sont des bonus », a déclaré le cadet des frères Koivu au terme de la rencontre.

Video: undefined

Saku, de son côté, a accroché ses patins en 2014, dans l'uniforme des Ducks d'Anaheim, au terme d'une carrière de 18 saisons dans la LNH. Le Finlandais, aujourd'hui âgé de 44 ans, a amassé 832 points (255 buts et 577 passes) en 1124 matchs.  

De gros noms sur la liste

Les frères Koivu intègrent ainsi une liste qui contient de gros noms. Au sommet de la liste, bien installé, le trio Sutter (Brent avec 363 buts, Brian avec 303 et Ron avec 205) risque d'être très difficile à déloger. 

Au troisième rang arrive la paire Richard, formée de Maurice et d'Henri. À eux deux, ils ont non seulement remporté la Coupe Stanley à 19 reprises, mais ils ont aussi inscrit plus de 900 buts.

Maurice a terminé sa carrière à 22 matchs du plateau des 1000. Le Rocket a connu une carrière remarquable marquant au passage 544 buts et ajoutant 422 mentions d'aide (966 points). Son frère Henri, le Pocket Rocket, a quant à lui, disputé 1259 matchs, avec 358 filets à son compte et 688 passes (1046 points).

Les frères Turgeon font également partie de cette célèbre liste. Pierre et Sylvain occupent le cinquième rang de ce classement. Ensemble, ils ont fait scintiller la lumière rouge à 784 reprises. 

Pierre, ancien premier choix des Sabres de Buffalo en 1987, est un des meilleurs francs-tireurs de ce lot, avec 515 buts en 1269 rencontres. En 19 campagnes dans la LNH, il n'a cependant jamais eu la chance de soulever la Coupe Stanley. Son frère aîné, Sylvain, qui a fait sa marque avec les Whalers de Hartford, notamment, a inscrit 269 filets en 669 matchs. Il n'a cependant jamais été en mesure de remporter la Coupe, lui non plus.  

Il ne faut pas oublier les frères Mahovlich (quatrième rang) et Stastny (septième) qui ont également marqué l'imaginaire de bien des partisans de hockey de la Belle province. 

Frank (533 buts) et Peter (288 buts) auront tous deux fait la pluie et le beau temps au cours de leur carrière dans la LNH; l'un à Toronto et l'autre à Montréal. De leur côté, Peter (450 buts) et Anton (252 buts) ont longtemps été les grandes vedettes des Nordiques de Québec, terrifiant les défenseurs adverses.

Les autres frères qui ont atteint les 200 buts… 
Bobby Hull (610 buts) et Dennis Hull (303 buts)
Joe Mullen (502 buts) et Brian Mullen (260 buts)
Geoff Courtnall (367 buts) et Russ Courtnall (297 buts)
Daniel Sedin (393 buts) et Henrik Sedin (240 buts)
Eric Staal (410 buts) et Jordan Staal (211 buts) * toujours actifs
Dale Hunter (323 buts) et Mark Hunter (213 buts)
Max Bentley (245 buts) et Doug Bentley (219 buts)
Roy Conacher (226 buts) et Charlie Conacher (224 buts)

À noter que les frères Gretzky, Wayne et Brent, ne figurent pas sur cette liste, car Brent n'a inscrit qu'un but en 13 matchs dans la LNH. Mais grâce à Wayne, qui a inscrit 894 buts, le duo est classé assez haut dans la catégorie des frères qui ont inscrit le plus de buts dans l'histoire de la LNH.  
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.