Skip to main content

Boucher : Mark Giordano, le plus utile aux Flames

Notre chroniqueur Philippe Boucher voit le défenseur de Calgary dans sa soupe pour le trophée Norris et il suggère la création d'un trophée pour les défenseurs à caractère défensif

par Philippe Boucher @Booboo4343 / Chroniqueur LNH.com

Philippe Boucher a disputé 17 saisons dans la LNH récoltant 94 buts et 300 points en 748 matchs. Le défenseur natif de Saint-Apollinaire a notamment connu deux saisons de 40 points et plus. Il a participé au Match des étoiles en 2007, en plus de soulever la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh, à sa dernière saison dans la LNH en 2009. Choix de première ronde (no 13) des Sabres de Buffalo en 1991, il a successivement porté les couleurs des Sabres, des Kings de Los Angeles, des Stars de Dallas et des Penguins. Au terme de sa carrière de joueur, il a occupé des postes de direction chez l'Océanic de Rimouski et les Remparts de Québec, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Philippe a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com afin de traiter de divers sujets de l'actualité du hockey.

La saison tire à sa fin et, en plus des palpitantes courses aux séries éliminatoires qui nous gardent en haleine, c'est le moment du bulletin final pour les joueurs qui se sont mis en évidence en vue de l'attribution des honneurs individuels dans la LNH. Les trois finalistes pour chacun des trophées seront connus pendant les séries et les gagnants seront honorés au cours de la Cérémonie de remise des trophées de la LNH 2019, après la Finale de la Coupe Stanley.

À LIRE AUSSI : Boucher: Trop fort pour la ligue, le Lightning?Boucher : Un congédiement qui a soulevé l'indignation

Comme ancien défenseur, je m'intéresse évidemment au trophée Norris. C'est d'ailleurs le seul trophée pour les défenseurs. Vous avez déjà remarqué?

Vous me direz qu'il y a aussi le trophée Hart, qu'on remet au joueur le plus utile, mais c'est rarement un défenseur qui le gagne. Chris Pronger a été le dernier, en 2000. Il avait été le premier défenseur qui le remportait depuis Bobby Orr, triple lauréat au début des années 1970. 

Je lance l'idée comme ça : pourquoi ne créerait-on pas un trophée afin de récompenser le meilleur défenseur à caractère défensif? Un genre de trophée Selke, mais pour les défenseurs. Après tout, c'est la tâche première du défenseur de bien défendre. Ce serait de mettre en valeur le travail de gars comme Marc-Édouard Vlasic des Sharks de San Jose, qui jouent de grosses minutes, mais qui sont dans l'ombre des défenseurs vedettes.

On pourrait le nommer en l'honneur de Tim Horton, tiens, qui a été un pilier de la défense à son époque, au sein des Maple Leafs de Toronto dans les années 1950 et 1960 et qui a fini sa carrière avec les Sabres de Buffalo en 1974. Si le seul problème c'est de trouver le nom du trophée, ça peut se régler facilement.

En attendant, le trophée Norris est l'équivalent pour moi du trophée Hart. C'est le défenseur le plus utile à son équipe. Le gagnant doit être efficace dans tous les aspects du jeu et avoir un impact majeur sur les succès de son équipe. 

Ce sont souvent les mêmes noms qui reviennent chaque année : les Brent Burns des Sharks, Victor Hedman du Lightning de Tampa Bay et Drew Doughty des Kings de Los Angeles.

Video: OTT@CGY: Giordano persiste et compte en I.N.

Il y a un nouveau nom qui émerge cette année, celui de Mark Giordano des Flames de Calgary. Giordano connaît une saison du tonnerre, sa meilleure sur le plan de la production avec 72 points en 73 matchs, à l'âge de 36 ans. Il présente un différentiel en défense de plus-37, le deuxième meilleur chez les défenseurs de la Ligue. Les plus et les moins ne sont pas le critère principal, mais on n'a pas le choix d'en tenir compte.

C'est le 'fun' de voir un vieux de la vieille comme Giordano se démarquer. C'est un rouage très important des succès de Flames, qui sont en bonne position de remporter le titre de la section Pacifique. Il fera assurément partie du trio de finalistes.

Un autre dont on parle peu, mais qui a un impact considérable pour son équipe, c'est Kris Letang des Penguins de Pittsburgh. Il n'évolue pas au sein d'une brigade défensive bien garnie. Il a été blessé dernièrement et son absence a été ressentie. Il trône assurément au haut du palmarès des meilleurs. John Carlson des Capitals de Washington en est un autre.

Burns et Hedman devraient compléter le trio de finalistes avec Giordano, selon moi. Burns est le meilleur marqueur chez les défenseurs et il fait partie des meneurs dans plusieurs catégories. Hedman a gagné le trophée la saison dernière. Il connaît une bonne saison, mais la grande domination du Lightning pourrait lui faire ombrage. Ça pourrait favoriser la candidature de Giordano pour qui ce serait une première nomination. Je lui souhaite en tout cas. Il est le capitaine des Flames, leur leader. C'est un défenseur complet, le plus utile à son équipe. Il remplit toutes les conditions requises pour moi pour être un gagnant du trophée Norris. 

La saison de rêve du Lightning peut être à double tranchant pas uniquement pour la candidature de Hedman, mais également pour celle de l'entraîneur Jon Cooper pour le trophée Jack-Adams. Elle n'affectera toutefois pas les chances de l'attaquant Nikita Kucherov pour le trophée Hart. Kucherov est sans contredit le joueur le plus utile du Lightning et le joueur par excellence dans la LNH cette saison.

*Propos recueillis par Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.