leafs bruins

La première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley met en vedette 16 équipes qui s'affronteront dans des séries quatre de sept à compter de samedi.

Aujourd'hui, LNH.com offre un aperçu de l'affrontement entre les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto dans la première ronde des séries éliminatoires de l'Association de l'Est.

(2A) Bruins de Boston vs. (3A) Maple Leafs de Toronto

Bruins: 47-20-15, 109 points
Maple Leafs: 46-26-10, 102 points
Affrontements cette saison: BOS 4-0-0; TOR 0-2-2
Match no 1: Samedi, 20 h au TD Garden (MAX, truTV, TBS, SN, TVAS, CBC)

Les Bruins et les Maple Leafs vont faire revivre une vieille rivalité entre deux des six équipes originales en première ronde de l’Association de l’Est, alors que les deux équipes se sont affrontées à 16 reprises par le passé au cours du tournoi printanier.

Leur plus récent duel remonte à 2019, et ils ont croisé le fer en séries quatre fois au cours des 11 dernières années.

Les Bruins ont vécu une énorme déception en séries l’an dernier, alors qu’ils ont été éliminés par les Panthers de la Floride dès le premier tour après une saison régulière historique au cours de laquelle ils avaient établi des records de la LNH pour les victoires (65) et les points (135). Les Maple Leafs ont de leur côté atteint la deuxième ronde pour la première fois en 19 ans, mais ont subi le même sort que les Bruins au deuxième tour en étant éliminés par les Panthers.

« Ce sera un véritable défi, mais c’est évidemment très spécial de prendre part à une série comme celle-là, a noté le capitaine des Maple Leafs John Tavares. Un duel entre deux équipes originales signifie qu’il y a beaucoup d’histoire derrière. C’est une belle occasion pour nous, mais aussi un bon test, et nous devrons être prêts. »

Les Bruins auront un visage très différent par rapport à celui du printemps dernier. Ils ont perdu les services des monuments que sont Patrice Bergeron et David Krejci, tous deux à la retraite, et les ont remplacés en donnant une promotion à Charlie Coyle et Pavel Zacha. Brad Marchand est donc le seul joueur de l’édition championne de la Coupe Stanley en 2011, ainsi que de celle qui a remporté le match no 7 5-4 en prolongation contre Toronto en première ronde en 2013 après avoir accusé un retard de 4-1 en troisième période, à être toujours avec l’équipe. James van Riemsdyk a pris part à ce match, mais dans l’uniforme des Maple Leafs. Il a accepté une entente avec les Bruins le 1er juillet.

Les Bruins ont amorcé la saison en lion (11-1-1) et ont été en mesure de maintenir ce rythme pendant une bonne partie de la saison, même s’ils ont perdu trois de leurs quatre dernières rencontres. Cette séquence leur a valu un affrontement contre les Maple Leafs au premier tour alors qu’un duel contre le Lightning de Tampa Bay en première ronde a longtemps semblé plus plausible.

« Je ne pense pas que ça importe beaucoup, a relativisé l’attaquant de Toronto Mitch Marner. Peu importe contre qui nous allions jouer, il allait s’agir d’un duel très relevé, et nous sommes évidemment très enthousiastes. »

Les Maple Leafs affichent l’une des meilleures attaques du circuit, avec 3,63 buts marqués par match, ce qui leur vaut le deuxième rang derrière l’Avalanche du Colorado (3,67). L’attaquant Auston Matthews a inscrit 69 buts, le plus haut total de l’histoire de l’équipe. Toronto a aussi terminé sa campagne sur une note négative avec quatre revers de suite (0-3-1). 

Les deux équipes ont toutefois hâte de lancer les hostilités au premier tour. Ce sont les séries éliminatoires après tout.

« Ce sera complètement différent, a affirmé le gardien des Bruins Linus Ullmark. Il y a beaucoup d’émotions, beaucoup d’adrénaline. Tout est plus amusant, et j’ai très hâte de voir ce qui va se passer. »

Ils pourraient faire la différence

Bruins: David Pastrnak est le joueur le plus dynamique des Bruins, lui qui a terminé au cinquième rang de la LNH avec 110 points en plus de devancer Marchand par 43 points au premier rang des pointeurs de l’équipe. Il a amassé au moins 110 points pour une deuxième saison de suite (113 la saison dernière). Pastrnak a inscrit 47 buts et 63 passes, et 35 de ces points ont été récoltés sur le jeu de puissance. Il a obtenu plus d’un point par match en carrière en séries (35 buts, 44 passes en 77 matchs).

Maple Leafs: Il y a 31 saisons, Teemu Selanne et Alexander Mogilny ont tous deux marqué 76 buts en 1992-93. Si Matthews a tout juste raté le plateau des 70 buts, ses 69 filets représentent le total le plus élevé réussi dans la LNH depuis que Mario Lemieux a fait mouche 69 fois en 1995-96. Matthews est de toute évidence celui qui peut faire la différence au sein d’une équipe remplie de vedettes offensives. Il a récolté 107 points en 81 parties, un nouveau sommet pour lui en carrière. Il a amassé 44 points (22 buts, 22 passes) en 50 matchs en séries, dont 11 (cinq buts, six passes) la saison dernière alors qu’il a atteint le deuxième tour pour la première fois de sa carrière.

DET@TOR: Matthews réduit le déficit en A.N. avec son 69e but

Devant le filet

Bruins: La position de gardiens représente la plus grande force de l’équipe. Ils misent sur un tandem formé de gardiens 1A/1B qu’aucune autre équipe ne peut égaler avec Ullmark, le dernier gagnant du trophée Vézina, et Jeremy Swayman. Ullmark a conservé une fiche de 22-10-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,57, un pourcentage d’arrêts de ,915 et deux blanchissages en 40 matchs (39 départs), affichant notamment un dossier de 6-3-0 avec une moyenne de 1,90 et un taux d’efficacité de ,935 en neuf parties depuis la date limite des transactions le 8 mars. Swayman a fait tout aussi bien avec une fiche de 25-10-8, une moyenne de 2,53 et un taux d’efficacité de ,916 en 44 rencontres (43 départs). Jusqu’ici, les Bruins n’ont pas indiqué qui allait obtenir le départ dans le match no 1 ni comment ils allaient utiliser leurs gardiens par la suite.

Maple Leafs: Ilya Samsonov devrait amorcer le match no 1 pour les Maple Leafs. Il a conservé une fiche de 23-7-8 avec une moyenne de 3,13, un taux d’efficacité de ,890 et trois blanchissages en 40 matchs au cours d’une saison en dents de scie au cours de laquelle il aurait même considéré prendre sa retraite. Il a été soumis au ballottage le 31 décembre, et a été rappelé de Toronto dans la Ligue américaine de hockey le 10 janvier. Samsonov possède une expérience de 17 matchs en séries et montre un dossier de 5-10 avec une moyenne de 3,06 et un pourcentage d’arrêts de ,902. Il a notamment montré une fiche de 4-4 en neuf parties éliminatoires la saison dernière avec une moyenne de 3,13 et un taux d’efficacité de ,898. Joseph Woll lui servira d’auxiliaire, lui qui a présenté un dossier de 12-11-1 avec une moyenne de 2,94 et un taux d’efficacité de ,907 en 25 matchs (23 départs).

Statistiques intéressantes

Bruins: Marchand a pris part à 146 parties des séries, ce qui le place au 11e rang parmi les patineurs actifs de la LNH, et il a participé à trois reprises à la finale de la Coupe Stanley. Il a disputé 21 de ces matchs contre les Maple Leafs (sept buts, 14 passes). 

Maple Leafs: Matthews a inscrit 51 buts à forces égales, le plus haut total dans la LNH depuis que Selanne en avait marqué 52 en 1992-93. Seul Brett Hull (57 en 1990-91) en a inscrit plus au cours des 36 dernières saisons.

Facteurs impondérables

Bruins: En grande partie grâce aux sommets en carrière inscrits par Coyle pour les buts (25) et les points (60), les Bruins ont continué à exercer leur domination en saison régulière malgré la retraite de Bergeron et Krejci. L’attaquant de 32 ans a bien fait en séries à titre de centre du troisième trio. Il a récolté 16 points (neuf buts, sept passes) en 24 matchs lors du parcours de Boston jusqu’en finale en 2019, ainsi que six points (deux buts, quatre passes) en sept parties en 2022. Coyle et son coéquipier Zacha vont toutefois être soumis aux confrontations les plus difficiles de leur carrière en séries, contre les centres des Maple Leafs Matthews et Tavares. -- Pete Jensen

Maple Leafs: Tyler Bertuzzi a été muté sur le trio de Matthews en fin de saison, ce qui lui a permis de rebondir après un lent départ. Il a récolté 21 points (14 buts, sept passes) au cours de ses 26 derniers matchs. Toronto a accordé à Bertuzzi un contrat d’une saison afin d’apporter un élément différent à son groupe d’attaquants une fois en séries, et il va affronter son ancienne équipe avec qui il avait amassé 10 points (cinq buts, cinq passes) au cours de leur élimination en sept matchs contre la Floride en 2023. Bertuzzi est capable de marquer des buts, comme en témoignent les 30 filets réussis en 68 rencontres avec les Red Wings de Detroit en 2021-22. -- Pete Jensen

FLA@BOS: Coyle donne l'avance aux Bruins

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Charlie Coyle -- Jake DeBrusk
Danton Heinen -- Pavel Zacha -- David Pastrnak
James van Riemsdyk -- Morgan Geekie -- Trent Frederic
Johnny Beecher -- Jesper Boqvist -- Pat Maroon

Hampus Lindholm -- Charlie McAvoy
Brandon Carlo -- Matt Grzelcyk
Kevin Shattenkirk -- Andrew Peeke

Linus Ullmark
Jeremy Swayman

Retranchés: Jakub Lauko, Parker Wotherspoon
Blessés: Justin Brazeau (haut du corps), Derek Forbort (non dévoilé), Matthew Poitras (épaule)

Formation prévue des Maple Leafs
Tyler Bertuzzi -- Auston Matthews -- Max Domi
Matthew Knies -- John Tavares -- Mitch Marner
Nicolas Robertson -- Pontus Holmberg -- William Nylander
Connor Dewar -- David Kampf -- Ryan Reaves

Morgan Rielly -- Ilya Lyubushkin
Simon Benoit -- Jake McCabe
Joel Edmundson -- Timothy Liljegren

Ilya Samsonov
Joseph Woll

Retranchés: Martin Jones, Noah Gregor, Conor Timmins, Mark Giordano, TJ Brodie
Blessés: Calle Jarnkrok (main), Matt Murray (hanche), Bobby McMann (bas du corps)

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu