Skip to main content

Malkin veut retrouver sa forme avec les Penguins

Le joueur de centre jure d'améliorer son jeu en territoire défensif

par Wes Crosby / Correspondant LNH.com

CRANBERRY, Pennsylvanie -- Evgeni Malkin a admis ne pas être satisfait de son jeu défensif avec les Penguins de Pittsburgh cette saison, mais il est déterminé à redresser le navire.

« Je connais mon niveau de jeu », a affirmé Malkin après l'entraînement au complexe des Penguins, mardi. « Je sais que je suis un bon joueur. Je veux retrouver ma forme. 

« Je vais bien jouer dans notre prochain match et me concentrer sur les détails afin d'aider l'équipe. Je tente de le faire à l'entraînement. Je tente aussi de le faire pendant les matchs, mais j'effectue parfois le mauvais jeu. Il s'agit d'une longue saison. Je ne vais pas regarder en arrière. »

Malkin aura l'occasion de joindre le geste à la parole alors que les Penguins (26-17-6, 58 points) accueilleront les meneurs du classement général, le Lightning de Tampa Bay (37-10-2, 76 points) au PPG Paints Arena mercredi (20 h (HE); TVAS, SN, NBCSN).

À LIRE AUSSI : Quatrième revers en cinq matchs pour Pittsburgh | Crosby nommé première étoile de la semaineLetang savoure davantage sa présence parmi les étoiles cette année

Malkin se trouve à égalité avec l'attaquant Phil Kessel au deuxième rang chez les Penguins avec 53 points (14 buts), mais des erreurs défensives et 46 minutes de pénalité, un sommet dans l'équipe, résument ce qui s'avère une saison décevante jusqu'ici.

Il présente également un différentiel de moins-20 en 49 rencontres, ce qui serait la pire prestation de sa carrière de 13 saisons dans la LNH.

« C'est un peu frustrant pour moi-même, mais je comprends que la saison est longue, a-t-il dit. Je regarde vers l'avenir. Je vais de l'avant. Bien sûr, je ne prévoyais pas être moins-20 à l'aube de la saison. C'est éprouvant. »

Video: PIT@ANA: Malkin marque de l'enclave

Les Penguins ont perdu deux matchs et suite et présentent une fiche de 1-4-0 dans leurs cinq dernières parties après avoir connu une séquence de 10-1-0. Ils ont alloué au moins cinq buts dans quatre de leurs cinq derniers matchs. Ces faits n'échappent pas à Malkin.

« On comprend que tout le monde nous regarde et on voit ce qui se passe, a-t-il avoué. Ce n'est pas plaisant de nous regarder jouer. »

Pittsburgh vient de subir une défaite de 6-3 aux mains des Devils du New Jersey lundi, lors de son premier match après la pause du Week-end des étoiles Honda 2019 de la LNH. Les Penguins, qui occupent la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est, ont été dominés 15-6 dans leurs trois défaites cette saison contre les Devils, qui se trouvent au dernier rang du classement de la section Métropolitaine.

La frustration de Malkin s'explique en partie par un jeu de puissance inconstant qui est aussi négligent que redoutable cette saison. Pittsburgh a trouvé le fond du filet à 24,8 pour cent de ses occasions en avantage numérique, ce qui leur vaut le sixième rang dans la LNH, mais les Penguins mènent la ligue avec 11 buts accordés à l'adversaire en désavantage numérique, incluant un but de Brian Boyle qui a porté l'avance du New Jersey à 3-0 à 3:30 de la période médiane, lundi.

Video: NJD@PIT: Boyle complète le beau jeu de Zacha en I.N.

« On accorde tellement de chances de marquer, a affirmé Malkin. On déploie quatre attaquants et il faut comprendre que si on perd la rondelle, les cinq joueurs doivent se replier, et pas seulement deux joueurs ou un seul comme [le défenseur Kris Letang]. Il travaille très dur, mais on doit le soutenir. Parfois, l'adversaire avance contre lui à 2-contre-1 ou à 3-contre-1.

« Quand tu perds la rondelle en territoire neutre, les cinq joueurs doivent reculer. Je crois que c'est important… nous misons sur des joueurs très talentueux sur le jeu de puissance, mais hier soir, nous n'avons pas joué de la bonne façon. »

L'entraîneur Mike Sullivan a confirmé qu'il considère l'idée de démanteler la première unité en avantage numérique, composée du centre Sidney Crosby, l'attaquant Patric Hornqvist, Malkin, Kessel et Letang.

Les Penguins travaillent habituellement sur leurs unités spéciales vers la fin de chaque séance d'entraînement, mais ils ne l'ont pas fait, mercredi.

« C'est un élément important de notre équipe. C'est un élément qui nous a permis de remporter beaucoup de matchs, a déclaré Sullivan. Nous sommes évidemment tous au courant du nombre de buts que nous avons alloué. Nous ne pouvons pas nous attendre à gagner avec constance si nous continuons dans la même veine. »

Video: PIT@STL: Kessel rejoint Malkin en avantage numérique

Le jeu de puissance devrait être modifié face au Lightning, mais les trios et les paires défensives devraient demeurer inchangés.

À l'entraînement mardi, Sullivan a déployé les mêmes combinaisons que lors du match de lundi, ce qui inclut la présence de Jack Johnson au sein d'un duo aux côtés de Marcus Pettersson. Johnson sera en mesure de jouer après avoir subi une blessure dont la nature n'a pas été divulguée en troisième période lundi, a indiqué Sullivan.

Malkin a affirmé qu'il accepte le défi d'affronter Tampa Bay et qu'il continue de penser que les Penguins forment une équipe de référence pour le reste de la LNH.

« Nous comprenons que nous ne sommes pas encore en séries, a-t-il dit. Il faut comprendre que chaque équipe veut nous battre. On a une excellente équipe et tout le monde joue avec acharnement contre nous. Ce n'est pas simplement une question de talent. Il s'agit d'un tout. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.