Skip to main content

LNH.com fait ses choix pour le Weekend des étoiles

Nos experts ont choisi les formations de 11 joueurs pour chacune des sections

par LNH.com @LNH_FR

Les joueurs qui accompagneront les capitaines de chacune des sections de la LNH au Weekend des étoiles Honda 2019 de la LNH n'ont pas encore été choisis par le département des opérations hockey de la LNH.

Qui seront ceux qui se joindront à Auston Matthews (section Atlantique), Alex Ovechkin (Métropolitaine), Nathan MacKinnon (Centrale) et Connor McDavid (Pacifique) lors du concours d'habiletés SAP, le 25 janvier (21 h HE, NBCSN, CBC, SN, TVA Sports) et lors du Match des étoiles Honda, le 26 janvier (20 h HE, NBC, CBC, SN, TVA Sports)? Les experts de LNH.com ont tenté de prédire ce à quoi les différentes formations pourraient ressembler.

Notre équipe a eu des choix déchirants à faire, car seuls 11 joueurs par section peuvent être choisis et il doit absolument y avoir au moins un joueur de chaque équipe. Au total, six attaquants, trois défenseurs et deux gardiens sont sélectionnés par chaque formation.

À LIRE AUSSI : Les capitaines annoncés pour le Match des étoiles 2019 | La semaine des francophones sous la loupe

SECTION ATLANTIQUE

Quel exercice déchirant que celui de bâtir la formation de la section Atlantique en vue du Match des étoiles ! Avant les matchs de samedi, parmi les 20 meilleurs marqueurs de la LNH, huit provenaient de l'Atlantique, un sommet dans la Ligue. J'ai donc dû me faire violence et délaisser des attaquants comme Mitchell Marner, Brayden Point, Jeff Skinner et Jonathan Huberdeau. C'est dire tout le talent offensif qui évolue au sein de cette section…

Ainsi, l'attaque de la formation du capitaine Auston Matthews sera composée de Nikita Kucherov - le meilleur marqueur de la LNH (61 points) - David Pastrnak, Jack Eichel, Dylan Larkin et Max Domi. Matthews flanqué de Kucherov ou de Pastrnak, voilà trois joueurs qui pourraient en mettre plein la vue aux partisans qui seront présents à San Jose.

Video: MTL@TBL: Kucherov complète la passe de Hedman en A.N.

Le dicton qui dit que la meilleure défensive est l'attaque n'aura jamais été aussi vrai que dans l'équipe de l'Atlantique, alors que les jeunes prodiges Morgan Rielly et Thomas Chabot seront épaulés par le vétéran des Panthers de la Floride Keith Yandle. Consulter leur fiche respective, c'est comprendre pourquoi ils ont été choisis, car ils sont les trois meilleurs marqueurs chez les défenseurs de l'Atlantique (Rielly : 13-31-44; Chabot : 10-28-38; Yandle : 6-26-32).

Pas de soucis, même si la brigade défensive est fortement axée sur l'offensive, car deux des meilleurs gardiens de la LNH viennent compléter l'équipe. Frederik Andersen complète le trio de joueurs des Maple Leafs qui prendront part au Match et il sera épaulé par Andrei Vasilevskiy. Difficile d'aller contre le gros bon sens. Andersen est deuxième dans la LNH au chapitre des victoires (21) et il affiche une moyenne de buts alloués de 2,50, un pourcentage d'arrêts de ,923 et un jeu blanc. Quant à Vasilevskiy (14-3-2, % ,920), il a raté 15 matchs en raison d'une fracture du pied gauche, mais on peine à le croire. Il a remporté cinq de ses six départs (5-0-1) depuis son retour.

Attaquants

David Pastrnak, Bruins de Boston
Jack Eichel, Sabres de Buffalo
Dylan Larkin, Red Wings de Detroit
Max Domi, Canadiens de Montréal
Nikita Kucherov, Lightning de Tampa Bay
Auston Matthews, Maple Leafs de Toronto

Défenseurs

Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto
Thomas Chabot, Sénateurs d'Ottawa
Keith Yandle, Panthers de la Floride

Gardiens

Frederik Andersen, Maple Leafs de Toronto
Andrei Vasilevskiy, Lightning de Tampa Bay

- Hugues Marcil, Pupitreur LNH.com

SECTION MÉTROPOLITAINE

Une offensive formée des deux meilleurs joueurs de la dernière décennie en Alex Ovechkin et Sidney Crosby, voilà qui devrait pimenter une équipe. La réalité est toutefois qu'au moment d'écrire ces lignes, aucun attaquant de la section Métropolitaine ne se retrouve dans le top-10 des pointeurs de la LNH. Il faudra donc miser sur la chimie afin de s'imposer au Match des étoiles.

Voilà pourquoi la sélection en défensive de John Carlson et Kris Letang crée une dynamique parfaite. Dans un style de jeu à 3-contre-3, Ovechkin, Carlson et Nicklas Backstrom pourront être réunis sur le même trio afin de réaliser leurs exploits habituels à Washington.

Crosby et Letang se retrouveront aussi ensemble comme avec les Penguins. Une excellente dose d'expérience qui pourrait être complétée par le jeune Sebastian Aho, le représentant des Hurricanes de la Caroline. 

Finalement, un troisième trio formé de Claude Giroux, Taylor Hall et du défenseur Seth Jones me semble dangereux à souhait. On parle quand même des deuxième et sixième meilleurs pointeurs de la LNH l'an dernier.

Mon choix le plus controversé pour la section Métropolitaine? Assurément Thomas Greiss, le gardien des Islanders. Personne ne sortait vraiment du lot pour représenter l'équipe de Brooklyn, mais il faut applaudir la progression de Greiss cette saison. Par rapport à la saison 2017-2018, sa moyenne de buts accordés est passée de 3,82 à 2,63 et son pourcentage d'arrêts de ,892 à ,917. Tout ça avec une équipe qui n'a plus John Tavares à son bord et qui se bat pour une place en séries, alors qu'on la voyait dans les favorites pour obtenir le premier choix au repêchage.

Video: DAL@NYI: Greiss sort la mitaine contre Benn et Seguin

Henrik Lundqvist, qui est de loin le meilleur joueur chez les Rangers de New York cette saison, mérite sa place comme partant de l'équipe. Surtout que Sergei Bobrovsky et Braden Holtby ont connu des passages à vide depuis octobre.

Le grand oublié de cette sélection? Evgeni Malkin. Après avoir terminé au quatrième rang des pointeurs l'an dernier, le joueur de centre des Penguins est au 30e échelon cette saison et n'a que 12 buts au compteur. 

Attaquants

Alex Ovechkin, Capitals de Washington
Claude Giroux, Flyers de Philadelphie
Sidney Crosby, Penguins de Pittsburgh
Sebastian Aho, Hurricanes de la Caroline
Nicklas Backstrom, Capitals de Washington
Taylor Hall, Devils du New Jersey

Défenseurs

John Carlson, Capitals de Washington
Kris Letang, Penguins de Pittsburgh
Seth Jones, Blue Jackets de Columbus

Gardiens

Henrik Lundqvist, Rangers de New York
Thomas Greiss, Islanders de New York

- Nicolas Ducharme, Journaliste LNH.com

SECTION PACIFIQUE

La section Pacifique pourra miser sur le capitaine McDavid pour animer l'attaque, mais sa force pourrait se situer devant le filet. Marc-André Fleury est le meneur de la Ligue au chapitre des victoires (21) et des blanchissages (cinq), tandis que John Gibson fait partie des cinq premiers pour les victoires (15) et le pourcentage d'arrêts (,924), ainsi que des 20 premiers pour la moyenne de buts alloués (2,61).

La relance ne sera pas un problème pour la section Pacifique alors que Drew Doughty, même s'il connaît une saison décevante, est l'un des arrières les plus mobiles de la Ligue, et que Brent Burns et Oliver-Ekman-Larsson font également partie de l'élite de la LNH quand vient le temps de soutenir l'attaque. La présence d'au moins un joueur par équipe fait en sorte que Mark Giordano devra céder sa place, même s'il aurait amplement mérité d'y être.

Video: ARI@ANA: Ekman-Larsson rétrécit l'écart d'un laser

Plusieurs choix déchirants en attaque, mais j'ai opté pour le comparse de McDavid à Edmonton, Leon Draisaitl, ainsi que pour le duo dynamique des Flames de Calgary, formé de Johnny Gaudreau et Sean Monahan. Ces deux tandems vont s'éclater dans la formule du 3-contre-3. Il s'agira d'une première d'une multitude de participations au Match des étoiles pour le jeune prodige des Canucks de Vancouver Elias Pettersson, alors que Joe Pavelski décroche la dernière place, surtout parce que l'événement sera présenté à San Jose. J'ai même hésité à inclure le nom de Joe Thornton à la place de Draisaitl, mais je pense que Jumbo Joe n'aurait pas aimé que je le prive d'un congé afin de le faire patiner comme un fou à 3-contre-3! Ce ne sera que partie remise pour de jeunes joueurs qui auraient très bien pu recevoir une invitation, comme Matthew Tkachuk des Flames, Timo Meier des Sharks, Alex Tuch des Golden Knights de Vegas et Bo Horvat des Canucks.

Attaquants

Connor McDavid, Oilers d'Edmonton
Leon Draisaitl, Oilers d'Edmonton
Johnny Gaudreau, Flames de Calgary
Sean Monahan, Flames de Calgary
Elias Pettersson, Canucks de Vancouver
Joe Pavelski, Sharks de San Jose

Défenseurs

Drew Doughty, Kings de Los Angeles
Brent Burns, Sharks de San Jose
Oliver Ekman-Larsson, Coyotes de l'Arizona

Gardiens

Marc-André Fleury, Golden Knights de Vegas
John Gibson, Ducks d'Anaheim

- Sébastien Deschambault, Directeur de la redaction LNH.com

SECTION CENTRALE

L'omission la plus importante sur ma liste est celle de Patrik Laine des Jets de Winnipeg. Oui, le jeune Finlandais est l'un des meilleurs buteurs dans la LNH, mais, à l'exception d'une séquence de 18 buts en 12 matchs, il a connu une saison plutôt décevante jusqu'ici, n'amassant que six buts et six passes au cours de ses 26 autres rencontres. Pas la production digne d'une étoile de la LNH, franchement. Blake Wheeler n'a pas souvent trouvé le fond du filet cette saison, c'est sûr, mais il s'est établi comme l'un des meilleurs passeurs dans la Ligue, et à mon avis, il mérite un poste dans l'équipe de la Centrale.

Video: EDM@WPG: Scheifele complète Wheeler et fait 4-4

L'autre décision difficile était de laisser Gabriel Landeskog de côté. Il a connu un incroyable début de saison au sein du premier trio de l'Avalanche du Colorado, mais dans un tournoi à 3-contre-3, il est peu probable que les trois attaquants soient sur la glace en même temps. Et à la suite de l'annonce que Landeskog sera muté au deuxième trio, il faut se demander si cela aura un impact négatif sur la production offensive du capitaine de l'Avalanche d'ici la fin du mois de janvier.

La défensive et les gardiens représentaient des décisions faciles. Pekka Rinne et Ben Bishop sont de loin les meilleurs gardiens de la section actuellement, tandis que Josi, Suter et Byfuglien mènent tous les défenseurs de la section au chapitre des points. Si John Klingberg n'avait pas raté autant de matchs plus tôt cette saison en raison d'une blessure, il aurait probablement délogé Byfuglien, mais son absence pendant 18 matchs lui a coûté cher.

Attaquants

Nathan MacKinnon, Avalanche du Colorado
Patrick Kane, Blackhawks de Chicago
Ryan O'Reilly, Blues de St. Louis
Mikko Rantanen, Avalanche du Colorado
Mark Scheifele, Jets de Winnipeg
Blake Wheeler, Jets de Winnipeg

Défenseurs

Dustin Byfuglien, Jets de Winnipeg
Roman Josi, Predators de Nashville
Ryan Suter, Wild du Minnesota 

Gardiens

Ben Bishop, Stars de Dallas
Pekka Rinne, Predators de Nashville

- John Ciolfi, Producteur senior LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.