Skip to main content

Les Sénateurs congédient l'entraîneur Dave Cameron

Les entraîneurs adjoints André Tourigny et Rick Wamsley quittent aussi, Jason Smith se voit offrir un autre poste avec le club

par Chris Stevenson / Correspondant LNH.com

OTTAWA - Les Sénateurs d'Ottawa se lancent à la recherche d'un septième entraîneur en neuf ans après avoir limogé Dave Cameron et ses adjoints André Tourigny et Rick Wamsley, mardi. L'autre adjoint Jason Smith s'est vu offrir un autre poste au sein de l'organisation.

 

 

Le directeur général des Sénateurs Pierre Dorion, qui a remplacé Bryan Murray qui part à la retraite, a mentionné qu'il veut engager un entraîneur qui va améliorer le jeu en défense de l'équipe. Les Sénateurs ont pris le dernier rang de la LNH au chapitre des tirs accordés (32,8 par match) et 26e pour ce qui est des buts accordés (2,94).

 

« La défense est la priorité, a affirmé Dorion. Analysez toutes les équipes en séries éliminatoires, elles sont toutes bonnes en défense. »

 

Dorion a fait la nomenclature des qualités qu'il souhaite discerner chez le 12e entraîneur de l'histoire des Sénateurs.

 

« Une bonne communication avec les joueurs, faire en sorte qu'ils saisissent bien le message, tenir de bonnes séances d'entraînement, accepter d'être imputable et entretenir des liens très forts avec la direction », a-t-il énuméré.

 

« Un directeur général et un entraîneur sont comme un couple. Pour que ça fonctionne, vous devez travailler main dans la main. Il va y avoir des discussions corsées par moments, mais vous devez être sur la même longueur d'onde. »

 

Murray a procuré à Cory Clouston, Paul MacLean et Cameron leur première chance comme entraîneur dans la LNH. On a demandé à Dorion s'il est à la recherche d'un candidat expérimenté.

 

« Idéalement, un entraîneur possédant de l'expérience dans la LNH serait merveilleux, a-t-il mentionné. Mais ce pourrait être un candidat inexpérimenté très particulier. Il pourrait être celui qui nous conduise vers la terre promise. Je n'aurais aucune réticence à l'engager. »

 

Dorion a dit souhaiter que le nouvel entraîneur soit en poste avant la séance de repêchage 2016 de la LNH, les 24 et 25 juin.

 

Cameron, âgé de 57 ans, a remplacé MacLean le 8 décembre 2014. Les Sénateurs ont orchestré une irrésistible poussée (23-4-4) la saison dernière afin de se qualifier pour les séries éliminatoires. Ils se sont inclinés au premier tour des séries contre les Canadiens de Montréal, en six matchs.

 

Les Sénateurs, qui ont cédé le premier but dans 51 matchs et qui ont été dominés au chapitre des lancers à 60 reprises, n'ont jamais pu trouver leur rythme cette saison. Ils ont présenté le cinquième pire jeu de puissance de la LNH et la deuxième pire fiche en infériorité numérique.

 

Cameron quitte avec un dossier de 70-50-17 à la barre des Sénateurs.

 

Dorion a précisé que Murray, l'adjoint au directeur général Randy Lee, le conseiller senior aux opérations hockey Daniel Alfredsson et lui, avaient passé beaucoup de temps à essayer de comprendre ce qui avait pu se passer entre la fin des séries et cette saison.

 

« Je ne sais pas si ce sont les attentes. Nous nous sommes posé la question plusieurs fois, a-t-il soumis. Qu'est-ce qui avait pu changer? 

 

« Quand Dave a pris la relève, nous n'accordions pas autant de tirs. Nos unités spéciales étaient plus efficaces. Nous avons terminé au 30e rang de la LNH cette saison en ce qui a trait aux lancers alloués. Bryan en a parlé aux joueurs lundi. Il leur a dit que c'était inacceptable, tout en soulignant l'importance de vouloir faire des sacrifices en défense. »

 

Dorion a mentionné que les joueurs sont également à blâmer pour l'échec de l'équipe qui a raté les séries éliminatoires pour la deuxième fois en trois ans.

 

« J'ai discuté avec les joueurs de leur propre imputabilité, a-t-il dit. Comment pouvions-nous être si bons certains soirs et si mauvais d'autres soirs? Ça n'a pas été une conversation agréable… Quelques joueurs ont quitté leur rencontre la tête basse. Ce n'est pas que la faute du personnel d'entraîneurs. Les joueurs sont également à blâmer. Cela dit, les réunions avec les joueurs se sont bien déroulées. Ce groupe de joueurs veut gagner. »

 

Dorion a indiqué que le nouvel entraîneur aura carte blanche afin de choisir ses adjoints. Il a précisé avoir obtenu l'assurance du propriétaire Eugene Melnyk qu'il a les ressources afin de s'offrir le meilleur candidat disponible.

 

Avant sa nomination, Cameron avait passé les trois saisons précédentes à titre d'adjoint à l'entraîneur après avoir été initialement engagé par les Sénateurs le 23 juin 2011.


Tourigny, âgé de 41 ans, avait joint le personnel d'entraîneurs le 1er juillet 2015. Auparavant, il avait passé deux saisons à titre d'adjoint à l'entraîneur Patrick Roy chez l'Avalanche du Colorado. Il a également occupé les postes d'entraîneur et de directeur général des Huskies de Rouyn-Noranda dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).


Wamsley, âgé de 56 ans, était arrivé dans l'organisation le 28 juillet 2010. Ancien gardien de but dans la LNH qui a disputé 407 parties avec les Flames de Calgary, les Blues de St. Louis, les Maple Leafs de Toronto et les Canadiens de Montréal, il avait auparavant œuvré avec les Blue Jackets de Columbus, les Blues et les Maple Leafs.

En voir plus