Skip to main content

Les Flames et les Predators parmi les équipes de l'Ouest en congé

LNH.com jette un coup d'oeil sur les formations qui sont en pause obligatoire

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

Pour la troisième saison consécutive, le calendrier de la LNH inclut une pause obligatoire d'au moins cinq jours sans match pour chaque équipe. Vingt-et-une formations, dont 13 de l'Association de l'Ouest, ont vu leur période de congé commencer après le Match des étoiles Honda 2019 de la LNH.

À LIRE AUSSI : Les Islanders et les Maple Leafs parmi les équipes de l'Est en congé | Sabres, Lightning et Jets sont parmi les équipes qui entament leur congé

Aujourd'hui, un regard sur les équipes de l'Ouest.

Ducks d'Anaheim

Fiche: 21-21-9, 51 points, cinquième rang dans la section Pacifique

Joueur le plus utile: John Gibson. Le gardien est la principale raison pour laquelle les Ducks peuvent encore aspirer à une place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley en dépit d'une séquence de 12 défaites (0-8-4) du 18 décembre au 15 janvier. Il a fait un travail de moine pour une équipe qui se trouve à la cave ou près de la cave du classement de la LNH pour les buts (30e), les tirs par match (31e) et les tentatives de tir (29e), lui qui affiche un dossier de 17-16-8, une moyenne de buts alloués de 2,74 et un taux d'arrêts de ,919.

Héros obscur: Jakob Silfverberg. L'attaquant a vu son nom être inscrit sur la liste des blessés en raison d'une blessure au bas du corps, mais ses 12 buts lui donnent le premier rang à Anaheim et à ce rythme, il risque d'atteindre le cap des 20 filets pour la première fois en quatre saisons.

Joueur à surveiller: Daniel Sprong. L'attaquant a inscrit 12 points (huit buts, quatre passes) en 22 matchs avec les Ducks après qu'ils eurent fait son acquisition dans le cadre d'une transaction complétée avec les Penguins de Pittsburgh en retour du défenseur Marcus Pettersson, le 3 décembre. Les sept points (quatre buts, trois aides) récoltés par l'athlète de 21 ans en 10 matchs en janvier sont un sommet chez les Ducks et il semble à l'aise au sein du deuxième trio, à l'aile droite de l'unité complétée par l'ailier gauche Nick Ritchie et le joueur de centre Adam Henrique.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Ducks ont entrepris une transformation en janvier en mettant la main sur les services de l'attaquant Devin Shore, du défenseur Michael Del Zotto et du joueur de centre Derek Grant dans le cadre de différentes transactions, ainsi qu'en rappelant les attaquants Troy Terry et Max Jones du club-école de San Diego dans la Ligue américaine de hockey (LAH). Ce sang nouveau devra donner à une équipe handicapée par les blessures, et qui a été dominée 8-1 au chapitre des buts dans des défaites consécutives, un nouvel essor dans la dernière ligne droite.

Coyotes de l'Arizona

Fiche: 23-23-4, 50 points, sixième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Clayton Keller. Le joueur de centre est le meilleur marqueur des Coyotes avec 35 points (11 buts, 24 passes), neuf de plus que le deuxième pointeur, Oliver Ekman-Larsson. La moyenne de 0,70 point par match affichée par l'athlète de 20 ans est la meilleure chez ceux qui ont disputé la saison au complet en Arizona.

Héros obscur: Darcy Kuemper. Il s'est emparé du poste de gardien no 1 depuis que la saison d'Antti Raanta a pris fin en raison d'une blessure au bas du corps. Kuemper a subi la défaite à ses quatre premiers départs et dans six de ses sept premiers après s'être remis d'une blessure au bas du corps et être revenu au jeu le 11 décembre, mais il affiche un dossier de 6-0-2 avec une moyenne de 2,07, un taux d'arrêts de ,928 et un jeu blanc à ses huit derniers départs; il est un des trois gardiens dans la LNH à ne pas avoir encore subi de revers en temps réglementaire depuis le 1er janvier, avec Tuukka Rask des Bruins de Boston et David Rittich des Flames de Calgary. 

Joueur à surveiller: Conor Garland. L'attaquant a inscrit 12 points (neuf buts, trois passes) en 16 matchs après avoir été blanchi à l'occasion de ses sept premières sorties dans la LNH. L'athlète de 22 ans est devenu la sixième recrue dans l'histoire des Coyotes/Jets à trouver le fond du filet dans un minimum de quatre matchs d'affilée, et le premier depuis que Teemu Selanne a établi la marque d'équipe de neuf rencontres, du 14 mars au 1er avril 1993.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Au moment de commencer son congé, l'Arizona avait remporté six de neuf plus récents matchs (6-2-1) et l'équipe se trouvait à deux points de l'Avalanche du Colorado, détenteur de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Ouest. Mais de nombreuses blessures, l'incertitude entourant l'état de santé d'Ekman-Larsson (bas du corps) et un manque de punch à l'attaque représenteront des défis pour les Coyotes dans leur quête pour se faire une place dans les séries pour la première fois depuis 2011-12.

Video: PIT@ARI: Keller marque en A.N. pour son 100e point

Flames de Calgary

Fiche: 33-13-5, 71 points, première rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Johnny Gaudreau. Ses 73 points (29 buts, 44 passes) le placent à égalité au troisième rang des marqueurs dans la LNH, à égalité avec le joueur de centre des Oilers d'Edmonton Connor McDavid. L'attaquant a atteint le cap des 70 points en 48 matchs, devenant le troisième plus rapide à le faire dans l'histoire des Flames de Calgary/Atlanta après Kent Nilsson (en 46 matchs en 1980-81) et Bob MacMillan (47 en 1978-79).

Héros obscur: David Rittich. Le gardien de 26 ans s'est avéré une option viable qui a fait le boulot quand Mike Smith a subi une blessure dont la nature n'a pas été divulguée, et il n'a pas redonné le poste de no 1 depuis. Il affiche un dossier de 8-0-2 avec une moyenne de 2,77 et un taux d'arrêts de ,909 à ses 10 derniers départs.

Joueur à surveiller: Mark Giordano. L'arrière de 35 ans connaît une saison digne du trophée Norris, lui qui a récolté 52 points (11 buts, 41 aides) en 49 matchs et affiche un différentiel de plus-29, le plus élevé dans la LNH. Il pourrait d'ailleurs être finaliste au titre de défenseur par excellence de la LNH pour la première fois.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Flames ont une fiche de 8-0-1 à leurs neuf plus récentes sorties et ils veulent obtenir l'avantage de la patinoire dans les séries alors que Bill Peters réalise de petits miracles à sa première saison au poste d'entraîneur de l'équipe. Il y a encore des doutes devant le filet, où Rittich devra continuer de prouver qu'il n'est pas un feu de paille au fur et à mesure que les matchs gagnent en importance et en intensité.

Video: CGY@EDM: Gaudreau ouvre la marque tôt en deuxième

Blackhawks de Chicago

Fiche: 18-24-9, 45 points, septième rang dans la section Centrale

Joueur le plus utile: Patrick Kane. L'attaquant (71 points; 29 buts, 42 passes) a été un rayon de soleil dans un ciel autrement nuageux chez les Blackhawks, au cours d'une saison notamment ponctuée par le congédiement de l'entraîneur Joel Quenneville, le 6 novembre, et une séquence de huit défaites (0-6-2) du 27 novembre au 11 décembre. Kane a amassé 23 points de plus que le deuxième marqueur de Chicago, le joueur de centre Jonathan Toews, et il a inscrit au moins 20 points en avantage numérique pour la sixième saison de suite, et la neuvième fois depuis ses débuts dans la LNH.

Héros obscur: Collin Delia. Le gardien de 24 ans a montré une fiche de 3-1-3 avec une moyenne de 2,70 et un taux d'arrêts de ,932 à ses sept premiers départs suivant son rappel du club-école de Rockford dans la LAH, le 17 décembre, une journée après que le gardien no 1 Corey Crawford eut subi une commotion cérébrale. La date du retour au jeu de Crawford demeure incertaine, donc les Blackhawks devront s'appuyer à la fois sur Delia et le vétéran Cam Ward.

Joueur à surveiller: Alex DeBrincat. L'attaquant de 21 ans est à trois buts du total de 28 qu'il a enregistré à sa première saison, en 2017-18. Il est le troisième joueur de 21 ans ou moins à marquer 25 buts à ses 50 premiers matchs cette saison, avec McDavid et l'attaquant des Jets de Winnipeg Patrik Laine.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Kane a emmené Chicago à portée d'une place en séries avant qu'une série de cinq défaites (0-3-2) propulse brièvement l'équipe dans la cave du classement de la LNH. Les Blackhawks pourraient se remettre dans le coup étant donné que les équipes qui les précèdent au classement manquent de constance, mais il leur manque trop de profondeur à la ligne bleue, et aussi trop de ressources à l'attaque pour appuyer Kane, Toews et DeBrincat, pour être de sérieux aspirants à une place en séries.

Video: NYI@CHI: Kane bat Lehner en tirs de barrage

Avalanche du Colorado

Fiche: 22-20-8, 52 points, cinquième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile: Nathan MacKinnon. Il évolue au centre de ce qui constitue sans aucun doute le trio le plus dominant dans la LNH, entre Gabriel Landeskog et Mikko Rantanen. Ces deux derniers ont représenté l'Avalanche au Match des étoiles et étaient aussi des candidats pour être retenus dans la catégorie du 'joueur le plus utile' de cette chronique. MacKinnon se trouve à égalité au cinquième rang chez les marqueurs de la Ligue avec 71 points (27 buts, 44 passes) en 50 matchs.

Héros obscur: Tyson Barrie. Il est le meilleur marqueur chez les défenseurs de l'Avalanche avec 39 points (six buts, 33 passes), et il a notamment inscrit huit points (un but, sept aides) dans les 11 rencontres que le défenseur Nikita Zadorov a ratées en raison d'une blessure.

Joueur à surveiller: Mikko Rantanen. Le meilleur marqueur de l'équipe, avec 74 points (23 buts, 51 passes), continue d'aspirer sérieusement au trophée Art-Ross et, peut-être, au trophée Hart. L'attaquant a eu besoin de 47 matchs pour amasser au moins 50 mentions d'aide, ce qui lui a procuré une égalité avec Peter Stastny et Peter Forsberg, auteurs du deuxième rythme le plus rapide dans l'histoire de l'Avalanche/Nordiques de Québec; le record de 46 matchs a été établi par Stastny en 1981-82. Rantanen est par ailleurs deuxième chez les marqueurs de la LNH, à quatre points de l'attaquant du Lightning de Tampa Bay Nikita Kucherov.

Pronostic de deuxième moitié de saison: L'Avalanche s'est rendu jusqu'à la pause en titubant, ayant subi trois revers en quatre matchs et 12 défaites à leurs 15 plus récents affrontements (3-10-2). Les retours au jeu de Zadorov et Mark Barberio donnent plus de profondeur à la brigade défensive, mais le Colorado a besoin que les gardiens Semyon Varlamov et Philipp Grubauer lui en donnent plus, tout comme les attaquants, hormis ceux du premier trio.

Video: COL@OTT: MacKinnon déjoue Nilsson en A.N.

Oilers d'Edmonton

Fiche: 23-24-3, 49 points, septième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Connor McDavid. Le joueur de centre et capitaine a connu cinq séquences d'au moins cinq matchs de suite avec au moins un point, dont une de huit rencontres (six buts, cinq passes) du 23 octobre au 5 novembre. Il a été impliqué dans 11 des 13 premiers buts marqués par Edmonton cette saison (quatre buts, sept aides) et il s'est inscrit au pointage dans 13 des 15 matchs précédant la pause (10 buts, 14 aides). Il est au troisième rang des marqueurs de la LNH, derrière Kucherov et Rantanen, avec 73 points (29 buts, 44 aides).

Héros obscur: Oscar Klefbom. Les Oilers avaient amorcé une séquence de sept victoires en huit matchs (7-1-0) à partir du 27 novembre, une semaine après que Ken Hitchcock eut remplacé Todd McLellan au poste d'entraîneur, quand le défenseur s'est blessé à la main au milieu de la deuxième période d'un match remporté 6-4 contre l'Avalanche, le 11 décembre. Edmonton affiche un dossier de 6-12-1 sans lui, et a accordé 76 buts, le total le plus élevé dans la LNH durant cette séquence, en plus de se faire dominer 663-498 au chapitre des tirs. Klefbom est toujours le meneur de l'équipe au chapitre du temps de glace avec une moyenne de 25:25 et on s'attend à ce qu'il revienne au jeu après la pause.

Joueur à surveiller: Ryan Nugent-Hopkins. Les Oilers ont besoin que les points viennent de joueurs autres que McDavid et l'attaquant Leon Draisaitl. La production de l'attaquant et premier choix du repêchage 2011 de la LNH sera un élément-clé dans la dernière étape, lui qui a récolté 46 points jusqu'ici (16 buts, 30 aides), le troisième plus haut total dans l'équipe après ceux de McDavid et Draisaitl.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Oilers ont congédié McLellan et le directeur général Peter Chiarelli cette saison, et ce, même s'ils sont encore dans la course pour une place dans les séries. En raison du talent qu'il y a dans cette équipe, on se demande encore pourquoi elle n'a pas atteint un niveau supérieur depuis son parcours qui l'a menée jusqu'au septième match de la série de deuxième tour dans l'Ouest au printemps 2017.

Video: BUF@EDM: McDavid double l'avance en échappée

Kings de Los Angeles 

Fiche: 20-26-4, 44 points, huitième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Drew Doughty. Le défenseur est le meneur chez les Kings au chapitre des mentions d'aide avec 23 et dans la LNH pour le temps de glace (26:41 par match). Il pourrait devenir le premier joueur à afficher le temps de glace le plus élevé dans la Ligue lors des saisons consécutives depuis que le défenseur du Wild du Minnesota Ryan Suter a réalisé l'exploit de 2012-13 à 2014-15.

Héros obscur: Jake Muzzin. Sans tambour ni trompette, l'arrière de 29 ans occupe le deuxième rang derrière Doughty chez les défenseurs des Kings pour les points (21) et le temps de glace (21:32) tandis qu'il est premier dans son équipe pour le différentiel (plus-10), les mises en échec (111) et les tirs bloqués (92). 

Joueur à surveiller: Ilya Kovalchuk. Le retour de l'attaquant de 35 ans dans la LNH a été difficile jusqu'ici, lui qui a notamment raté 10 matchs après avoir subi une opération à la cheville. Avant ça, l'entraîneur John Stevens a été remercié et Kovalchuk a été exclu de la première unité du jeu de puissance ainsi que du top-6 à l'attaque, et même confiné au banc durant la troisième période du match du 25 novembre contre les Oilers. Il a marqué deux buts à son retour au jeu, le 2 décembre, avant de se retrouver aux prises avec une disette de 10 rencontres.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Kings ont désespérément besoin d'aide à l'attaque et en avantage numérique, et c'est en plein à cet égard que Kovalchuk devait s'avérer une partie de la solution. Le temps est peut-être venu de repartir à zéro à Los Angeles, en tentant d'échanger Kovalchuk et de voir ce qu'on pourrait obtenir pour l'attaquant Tyler Toffoli (trois buts à ses 32 derniers matchs) et le joueur de centre Adrian Kempe (aucun but depuis 18 matchs).

Video: STL@LAK: Doughty marque d'un tir sur réception en AN

Wild du Minnesota

Fiche: 26-21-3, 55 points, troisième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile: Zach Parise. Il a retrouvé sa forme d'attaquant de calibre top-6 après avoir été opéré au dos en octobre 2017, lui qui est le meneur au Minnesota avec 20 buts et 44 points en 49 matchs après avoir été limité à 15 filets et 24 points en 42 rencontres l'hiver dernier. Le vétéran de 34 ans a aidé une équipe du Wild erratique à rester dans la course pour une place en séries, en dépit d'une fiche de 4-8-1 en décembre, lui qui semble avoir une bonne chimie avec le joueur de centre Charlie Coyle et l'attaquant Luke Kunin depuis que ces trois-là ont été réunis le 27 décembre.

Héros obscur: Ryan Suter. Ce fiable défenseur continue d'absorber pas mal de minutes de jeu (26:37 par match) alors que le Minnesota est privé des services du défenseur Matt Dumba, blessé (déchirure du muscle pectoral). Suter a été un pilier cette saison après s'être remis d'une fracture au péroné droit subie le 31 mars 2018.

Joueur à surveiller: Eric Staal. Le joueur de centre semblait en voie de produire moins qu'en 2017-18 (42 buts, 76 points) quand il a inscrit au moins un point à ses trois derniers matchs avant la pause (trois buts, trois aides) et dans six de ses huit derniers (quatre buts, six passes). Ce qui reste dans le réservoir du vétéran de 34 ans aura un impact important sur les chances du Wild d'accéder aux séries.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Le Minnesota, qui a affiché un dossier de 10-15-1 en 26 matchs après avoir connu un solide début de saison (12-5-2), a remanié son noyau de joueurs en échangeant l'attaquant Nino Niederreiter aux Hurricanes de la Caroline en retour de l'attaquant Victor Rask, le 17 janvier, et s'est retrouvé avec une séquence de quatre victoires, dont trois de suite, avant la pause. Le Wild espère qu'un changement de décor de Rask permettra d'allumer l'étincelle qui a manqué jusqu'ici à des joueurs sous-performants comme Staal, Coyle, le joueur de centre Mikko Koivu ainsi que les attaquants Mikael Granlund et Jason Zucker.

Video: CBJ@MIN: Parise saute sur une rondelle libre

Predators de Nashville

Fiche: 30-18-4, 64 points, deuxième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile: Ryan Johansen. Le joueur de centre est le meilleur marqueur des Predators avec 43 points (neuf buts, 34 aides) en 50 matchs, lui qui a été jumelé à plusieurs joueurs avant que ses compagnons de trio habituels Viktor Arvidsson et Filip Forsberg reviennent au jeu après avoir raté 41 matchs à eux deux en raison de blessures. Johansen se dirige vers sa cinquième saison de 60 points dans la LNH et il pourrait atteindre un niveau supérieur après la pause.

Héros obscur: Pekka Rinne. Le gardien de but et lauréat en titre du trophée Vézina a été l'épine dorsale des Predators quand ceux-ci ont été dévastés par les blessures et le vétéran de 36 ans les a aidés à rester dans le coup pour aspirer au premier rang dans la section Centrale. Il affiche un dossier de 18-12-3 avec une moyenne de 2,47 et un taux d'arrêts de ,915 en 36 rencontres (35 départs) cette saison.

Joueur à surveiller: Filip Forsberg. L'attaquant a récolté sept points (quatre buts, trois passes) en neuf matchs après avoir raté 17 rencontres à cause d'une blessure à la main, et ses 18 buts lui donnent le deuxième rang derrière Arvidsson au sein de l'équipe. Son retour au jeu a permis à d'autres joueurs de retrouver leurs chaises habituelles dans l'équipe, qui a affiché un dossier de 8-7-2 sans lui.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les blessures et l'adversité vécue jusqu'ici pourraient s'avérer un mal pour un bien pour Nashville, qui n'a jamais subi plus de deux défaites de suite en route vers un total de 53 victoires et le trophée des Présidents, la saison dernière, avant de s'incliner en sept matchs devant les Jets de Winnipeg au deuxième tour éliminatoire dans l'Ouest. Les Predators auront encore bien des choses à régler dans la dernière étape et ils espèrent trouver la force qu'il sera nécessaire d'avoir pour surmonter l'adversité.

Video: NSH@VGK: Johansen nivelle la marque pour Nashville

Sharks de San Jose

Fiche: 29-16-7, 65 points, deuxième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Brent Burns. Le défenseur, en vertu de ses 55 points (neuf buts, 46 passes), est en voie de dépasser son sommet personnel pour les points (76) qu'il a établi en 2016-17, saison qui lui a valu de remporter le trophée Norris. Les Sharks montrent une fiche de 17-6-2 depuis le 2 décembre, période durant laquelle Burns a récolté 28 points (six buts, 22 aides). 

Héros obscur: Timo Meier. L'attaquant a connu une séquence de neuf matchs avec au moins un point (huit buts, cinq passes) du 9 au 30 octobre, a marqué 11 buts à ses 14 premiers matchs de la campagne et il a déjà établi des sommets personnels dans la LNH pour les passes (27) et les points (46), statistiques qui lui valent le deuxième rang chez les attaquants des Sharks dans les deux cas, derrière le joueur de centre Logan Couture.

Joueur à surveiller: Martin Jones. Le gardien a remporté huit départs de suite du 27 décembre au 15 janvier, ce qui lui a permis d'égaler le sommet personnel qu'il a établi du 3 au 21 décembre 2013, jusqu'à ce qu'il accorde 17 buts à ses trois derniers départs avant la pause. Jones a amorcé un minimum de 60 matchs à chacune des trois dernières saisons et il sera encore la pierre d'assise de San Jose dans la présente course pour une place en séries. Il affiche un dossier de 23-10-4 avec une moyenne de 2,98 et un taux d'arrêts de ,895 en 38 départs cette saison.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Le parcours des Sharks ne sera pas facile, alors que 14 de leurs 30 derniers matchs auront lieu ailleurs qu'au SAP Center, où ils affichent un dossier de 17-4-4. Les défenseurs Erik Karlsson (non divulgué) et Marc-Edouard Vlasic (épaule) devraient être de retour pour la dernière ligne droite. Mais compte tenu de la façon dont Karlsson a trouvé ses repères après un lent départ, il faut s'attendre à ce que San Jose soit dans la course pour le premier rang dans l'Ouest.

Video: EDM@SJS: Burns trouve la lucarne en A.N.

Blues de St. Louis

Fiche: 22-22-5, 49 points, sixième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile: Ryan O'Reilly. L'élément-clé de la transaction conclue le 1er juillet 2018 avec les Sabres de Buffalo a connu six matchs de suite avec au moins un point (deux buts, six aides) avant la pause et ses statistiques en janvier (15 points; trois buts, 15 aides, plus-8) ont aidé St. Louis à ranimer ses chances de succès cette saison. Il est le meneur chez les Blues avec 50 points (18 buts, 32 passes) en 49 matchs.

Héros obscur: Jordan Binnington. Le gardien recrue a montré un dossier de 3-1-0 avec une moyenne de 1,55 et un taux d'arrêts de ,937 à ses quatre premiers départs dans la LNH après avoir été rappelé de du club-école de San Antonio dans la LAH, le 5 janvier. L'athlète de 25 ans a une fiche de 5-1-1 avec une moyenne de 1,84 et un taux d'arrêts de ,924 à ses sept premières décisions.

Joueur à surveiller: Vladimir Tarasenko. Les Blues ont besoin de l'attaquant qui a été leur meilleur buteur au cours des quatre dernières saisons et a inscrit 10 points (six buts, quatre aides) à ses 11 derniers matchs avant la pause, afin qu'il fasse oublier celui qui n'a enfilé que deux buts en 13 matchs en décembre et a fait partie de la chute du club de St. Louis jusqu'en bas du classement de la LNH.

Pronostic de deuxième moitié de saison: La voie vers une place en séries est ouverte pour les Blues après que ceux-ci eurent atteint un creux de vague le 5 décembre, moment où ils affichaient un dossier de 9-13-4. Ils ont dû attendre jusqu'au 14 janvier pour connaître une séquence de trois victoires et ils comptent se servir de leur séquence de 7-4-1 depuis le début de l'année 2019 comme tremplin vers un retour dans les séries. Ils doivent aussi être meilleurs au Enterprise Center (12-13-2), là où ils disputeront sept de leurs 10 derniers matchs du calendrier régulier.

Video: STL@LAK: O'Reilly marque du cercle en A.N.

Canucks de Vancouver

Fiche: 23-22-6, 52 points, quatrième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Elias Pettersson. Le joueur de centre est le meneur chez les recrues avec 45 points (23 buts, 22 passes) en 40 matchs. L'attaquant de 20 ans a été nommé recrue du mois de décembre dans la LNH, a été sélectionné pour prendre part au Match des étoiles et à son rythme actuel, il pourrait devenir le premier attaquant né en Suède à remporter le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH, depuis Landeskog en 2012.

Héros obscur: Alexander Edler. Le défenseur renaît cette saison (20 points; cinq buts, 15 aides, plus-3 en 36 matchs) après avoir affiché des différentiels de moins-20 et moins-18 à ses deux campagnes précédentes. L'arrière de 32 ans, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain, est le meneur chez les Canucks pour le temps de glace (23:30) et il se dirige vers sa meilleure production offensive depuis la saison 2011-12, quand il avait amassé 49 points (11 buts, 38 aides).

Joueur à surveiller: Jacob Markstrom. Il a été le meilleur gardien de l'équipe après avoir affiché un dossier de 8-9-3 avec une moyenne de 3,31 et un taux d'arrêts de ,897 à ses 20 premiers matchs. Viendra un temps où les Canucks voudront en avoir le coeur net avec la recrue Thatcher Demko, mais Markstrom se dirige vers sa meilleure saison dans la LNH jusqu'ici et la constance sera le mot d'ordre dans la dernière ligne droite; il a une fiche de 19-13-5 avec une moyenne de 2,84 et un taux d'arrêts de ,908 cette saison.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Canucks sont dans la course pour une place en séries, qui est plutôt ouverte dans l'Ouest, et ils sont en quête d'une première participation aux éliminatoires depuis le printemps 2015. Pettersson permet à Vancouver d'avoir un trio du tonnerre à l'attaque en compagnie de Bo Horvat et Brock Boeser, mais les Canucks sont dans la moyenne offensivement et ils ont besoin de pas mal plus de punch en avantage numérique (pourcentage de succès de 16,8 pour cent, bon pour une égalité au 22e rang dans la LNH).

Video: DET@VAN: Pettersson bat Bernier d'un tir dévié

Golden Knights de Vegas 

Fiche: 29-14-2, 62 points, troisième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile: Marc-André Fleury. Le vétéran gardien est le principal aspirant au trophée Vézina après avoir disputé 12 matchs d'affilée sans subir la défaite en temps réglementaire (9-0-3) du 9 décembre au 8 janvier. L'athlète de 34 ans est le meneur de la LNH pour les victoires (27), les départs (45) et les jeux blancs (six), lui qui a par ailleurs une moyenne de 2,49 et un taux d'arrêts de ,911.

Héros obscur: Nate Schmidt. Vegas a affiché un dossier de 8-11-1 durant la suspension de 20 matchs imposée à Schmidt parce qu'il a violé la politique de la LNH et de l'AJLNH en matière de substances visant à améliorer les performances. Les Golden Knights affichent un dossier de 21-8-3 depuis qu'il est revenu au jeu et a offert une présence stable aux siens à la ligne bleue. Il a amassé 17 points (quatre buts, 13 passes) en 32 matchs et il a signé un contrat de six ans, à raison d'un montant moyen de 5,95 millions $ par année, le 24 octobre.

Joueur à surveiller: Alex Tuch. Celui que le Wild a réclamé au 18e rang du repêchage 2014 de la LNH a été échangé aux Golden Knights le 21 juin 2017 et il est devenu le meilleur marqueur de l'équipe de Vegas cette saison en vertu d'une récolte de 40 points (16 buts, 24 passes) en 44 matchs. La séquence de neuf matchs avec au moins un point de Tuch (trois buts, huit passes) était la deuxième plus longue séquence active du genre dans la LNH derrière celle de l'attaquant des Blues David Perron (13) avant qu'elle prenne fin le 15 janvier.

Pronostic de deuxième moitié de saison: Les Golden Knights ont montré que leur conte de fées de l'an dernier, qui les a menés jusqu'en Finale de la Coupe Stanley à leur saison inaugurale, n'a pas été un coup de chance. Les joueurs de centre William Karlsson et Jonathan Marchessault ainsi que les attaquants Reilly Smith et Max Pacioretty n'ont toujours pas disputé leur meilleur hockey cette saison, alors attendez-vous à ce que Vegas passe en vitesse supérieure et défient les Flames pour l'obtention du titre dans l'Ouest.

Video: MIN@VGK: Fleury glisse et frustre Spurgeon

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.