Skip to main content

Les Canadiens s'offrent la meilleure équipe de la LNH

Montréal rejoint Columbus au huitième rang de l'Association de l'Est grâce à un gain de 4-2 contre le Lightning

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Le sentiment d'urgence dans le tapis, les Canadiens de Montréal se sont offert la meilleure équipe de la LNH, mardi. Le Tricolore a vaincu le Lightning de Tampa Bay 4-2 au terme d'une palpitante soirée où les partisans étaient en mode séries au Centre Bell.

« Nos fans ont également élevé leur niveau de jeu, a lancé l'attaquant Phillip Danault. Ils sont toujours sur la coche, mais ce soir c'était spécial. Il y avait beaucoup d'énergie dans l'amphithéâtre. »

En l'emportant, les Canadiens (43-29-8, 94 points) ont rattrapé les Blue Jackets de Columbus au huitième rang de l'Association de l'Est. Les Blue Jackets ont été défaits 6-2 par les Bruins de Boston, en Ohio. Les Blue Jackets ont toutefois l'avantage du bris d'égalité.

Comme les Hurricanes de la Caroline l'ont emporté 4-1 contre les Maple Leafs de Toronto, ils demeurent un point devant le CH. Les Hurricanes ont toutefois devancé les Blue Jackets comme première équipe repêchée dans l'Est, un point devant en septième place.

Artturi Lehkonen a rompu l'égalité de 2-2 à 7:43 du troisième tiers, avant que Max Domi ne fasse 4-2 à 10:08 avec son 28e de la saison. Nate Thompson, son premier dans l'uniforme du Tricolore, et Joel Armia, son 13e, ont été les autres buteurs du CH. 

« Ç'a été un très bel effort de notre part. Nous méritions de l'emporter », a commenté l'attaquant Lehkonen.

 

Video: Les Canadiens neutralisent le Lightning, 4 à 2 

 

Steven Stamkos, son 43e, et Cédric Paquette, son 13e, ont été les marqueurs du Lightning (60-16-4, 124 points) qui n'ont pas pu s'approcher à une victoire du record de la LNH.

« Les Canadiens jouent clairement comme une équipe qui en pourchasse d'autres, a noté l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. Ils ont joué de façon désespérée, avec une intensité que nous n'avons pas pu égaler. Notre gardien a été formidable. Il nous a permis de demeurer plus proches au score que ç'aurait dû l'être. Les Canadiens ont redoublé d'ardeur et ils méritaient de gagner. »

Les Canadiens ont toutefois mis du temps avant de mater le gardien réserviste du Lightning Eddie Pasquale, qui avait des airs de Dominik Hasek mardi.

« Leur gardien a été très bon. Nous aurions dû prendre les devants avant la troisième période, a estimé l'entraîneur Claude Julien. Il a donné une chance au Lightning de l'emporter. »

Pasquale a conclu une excellente soirée de travail avec 41 arrêts. Carey Price a été solide avec 22 arrêts.

Gardien trampoline

Les Canadiens ont respecté le mot d'ordre qui était de tirer vers le but, encore et toujours. Ils ont dirigé 38 rondelles en direction de Pasquale en première période, et le gardien a dû en stopper 19. Ils l'ont fait à nouveau 33 fois au deuxième vingt, incluant 16 tirs que le gardien a stoppés, pour un total de 71 tirs cadrés-bloqués-ratés!

Pasquale a vu à se tenir occupé en accordant les retours à la pelle. La rondelle rebondissait sur lui comme sur un trampoline. Il s'acquittait tout de même de la tâche et il était la principale raison de l'égalité de 2-2 au score.

Le Lightning a pris l'avance tôt au cours des deux premières périodes, avant de voir chaque fois le CH rappliquer.

Stamkos a été crédité d'un but chanceux à 2:28 du premier vingt. La tentative de passe qu'il a faite du coin gauche a été déviée par Max Domi devant Price.

Thompson a créé l'égalité, à 12:23, à l'aide d'un tir en provenance de l'enclave après avoir reçu la passe de Paul Byron.

Le scénario s'est répété en deuxième. Paquette a mis la touche finale à la stratégie d'Adam Erne et d'Erik Cernak à 4:18, avant qu'Armia ne voit la chance lui sourire à son tour à 7:32. Il a tiré sur Pasquale de derrière le but et la rondelle a rebondi dedans. 

En troisième, le Lightning a augmenté le rythme et ç'a été au tour de Price de se mettre en évidence.

Les Canadiens se sont ressaisis et ils ont finalement résolu l'énigme Pasquale. Lehkonen leur a procuré les devants à 7:43 en fouettant la rondelle au vol avant de la pousser dans le filet. 

« J'ai eu un bond favorable. Je n'en ai pas eu beaucoup cette saison, c'était bon d'en avoir finalement un », a réagi Lehkonen au sujet de 11e filet.

Domi a doublé l'avance à 10:08 grâce à un tir des poignets vif qu'il a décoché en entrée de territoire. Ce serait les deux derniers lancers qu'ils allaient envoyer sur Pasquale.

« Mon message aux gars avant la troisième période a été de ne pas s'en faire avec le résultat, mais plutôt de rester concentré sur ce que nous devions faire afin d'obtenir le résultat souhaité, a confié Julien. Nous avons trouvé le moyen de réussir de gros buts. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.