Skip to main content

Les Canadiens à l'arraché face aux Blue Jackets

Carey Price ferme la porte à Columbus et Jonathan Drouin procure la victoire aux siens en tirs de barrage

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste LNH.com

MONTREAL - Il y avait peu d'espace sur la patinoire du Centre Bell, mardi, et au jeu du chat et de la souris ce sont les Canadiens de Montréal qui ont eu le meilleur en défaisant les Blue Jackets de Columbus 3-2 aux tirs de barrage.

Jonathan Drouin a été le seul marqueur de la séance des tirs, déjouant habilement le gardien recrue Elvis Merzlikins, Carey Price se dressant devant Cam Atkinson, Gustav Nyquist et Oliver Bjorkstrand.

« Je préfère quasiment ne pas connaître le gardien en situation de fusillade. Lui ne me connaît pas également, a mentionné Drouin. Je me suis dirigé vers la droite, comme je le fais habituellement et j'ai vérifié les options qui s'offraient en revenant vers le centre. Comme il ne me laissait aucune ouverture, j'y suis allé avec une feinte. »

Price a eu son grand mot à dire dans la 10e victoire du CH cette saison, en repoussant 33 lancers en temps réglementaire et en prolongation.

« C'est une grosse victoire quand on vient de l'arrière en marquant le but égalisateur dans la dernière minute de la troisième période, a affirmé Price. Ce sont deux gros points de classement. »

En surtemps, les Blue Jackets ont raté leur chance pendant une attaque massive.

« Nous avons créé une vingtaine de chances de marquer au total, mais nous n'avons pas été en mesure de les saisir, a relevé l'entraîneur John Tortorella. Le brio de Price est une explication. Il est un des meilleurs gardiens de la Ligue nationale, mais c'est également un peu notre faute. »

Les visiteurs n'ont pu conserver l'avance de 2-1 que le défenseur Brad Werenski leur avait donné à 1:53 de la fin du troisième vingt.

Tomas Tatar a rappliqué avec 41 secondes à écouler au moment où les Canadiens attaquaient à six joueurs.

Video: Résumé MTL: Price réalise 33 arrêts dans la victoire

Brendan Gallagher a été l'autre marqueur du CH (10-5-3) et Eric Robinson a obtenu son premier filet dans la LNH, dans le camp de Columbus (6-8-4).

« Il faut donner du mérite aux Blue Jackets, ils ont très bien joué, a analysé Gallagher. Nous n'étions pas à notre mieux, Carey Price a été incroyable et nous avons trouvé une façon de l'emporter. Nous serons contents à la fin de la saison d'avoir obtenu ces deux points. »

Le gardien réserviste Merzlikins a terminé la soirée avec 30 arrêts. 

Les Canadiens profitent de deux journées de congé avant de rendre visite aux Capitals de Washington, vendredi (19h HE; RDS, TSN2, NBCSWA).

Hermétiques et efficaces

Les Blue Jackets n'avaient pas de spectacle à donner et c'est ce qu'ils se sont appliqués à faire au cours des deux premières périodes.

Le plan a fonctionné à merveille : ils ont fermé le jeu, puis réussi à marquer les premiers, avant de resserrer la vis en défense. 

Le CH a eu de la difficulté à s'approcher de Merzlikins, qui n'a guère été mis à l'épreuve.

Robinson a obtenu le seul but à 16:46 du premier vingt. Positionné devant Price, il a concrétisé la belle passe courte d'Emil Bemstrom, en provenance de derrière le but.

Les hôtes n'ont pas pu se donner du rythme en deuxième période, malgré les deux supériorités numériques qu'ils ont pu déployer.

La frustration les a gagnés et on avait hâte de voir de quelle façon ils la canaliseraient en troisième période.

On a eu la réponse assez tôt : Gallagher a créé l'égalité à 3:27. Il a tiré de loin des poignets en entrée de territoire et Merzlikins n'a pas resserré les jambières à temps. Un tir qu'il aurait sans doute aimé revoir.

« Je ne croyais pas marquer, a admis Gallagher. Je voulais envoyer la rondelle vers le gardien et me précipiter en échec-avant. J'ai été chanceux qu'elle rentre dans le but. »

Heureusement pour les Blue Jackets, ça ne les a pas déstabilisés et le jeu est demeuré hermétique.

Price a dû réaliser un bel arrêt face à Alexander Wennberg, qui a tiré à courte distance.

Price n'a rien pu faire sur le tir d'une précision chirurgicale de Werenski, qui s'est avancé de la ligne bleue.

Le Tricolore n'avait pas dit son dernier mot. Tatar a concrétisé la passe transversale lumineuse de Nick Suzuki du côté droit.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.