Skip to main content

Le Wild rate les séries en raison des blessés et des déboires à domicile

Le Minnesota mise sur son noyau de jeunes joueurs et sur Spurgeon pour mieux faire la saison prochaine

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Le Wild du Minnesota n'a pas été en mesure de se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley et c'est la première fois en sept saisons que ça lui arrive.

Le Wild (37-34-9) a été éliminé de la course pour une place en séries quand l'Avalanche du Colorado a défait les Oilers d'Edmonton 6-2, mardi.

À LIRE AUSSI : Un mauvais départ a coulé les BlackhawksLa défensive propulse les Stars vers les sériesUne piètre défensive et l'instabilité ont exclu les Oilers des séries

Voici un survol de ce qui s'est passé en 2018-19 et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner pour le Wild en 2019-20 :

Les infos

Potentiels joueurs autonomes sans compensation: Eric Fehr, C; Matt Read, AD; Brad Hunt, D; Anthony Bitetto, D

Potentiels joueurs autonomes avec compensation: Ryan Donato, C; Joel Eriksson Ek, C; Kevin Fiala, AG; Pontus Aberg, AG

Nombre potentiel de choix au repêchage 2019 de la LNH: 8

Ce qui leur a fait mal

Abonnés à l'infirmerie : Le Wild a encaissé un très dur coup quand l'équipe a perdu les services du joueur de centre et capitaine de 35 ans Mikko Koivu pour le reste de la saison après que celui-ci eut subi une déchirure au ligament croisé antérieur et au ménisque du genou droit lors d'une collision avec l'attaquant des Sabres de Buffalo Tage Thompson, le 5 février. Au moment de la blessure, Koivu était le sixième marqueur du Wild avec 29 points (huit buts, 21 passes) et troisième chez les attaquants au chapitre du temps de glace (18:18) après 48 matchs. Le défenseur Matt Dumba, qui a marqué six de ses 12 buts en avantage numérique et a maintenu une moyenne de 23:23 de temps de glace en 32 rencontres, a subi une rupture du muscle pectoral droit le 15 décembre et n'a pas joué depuis. L'ailier gauche Zach Parise, le meilleur marqueur du Minnesota, a raté quatre matchs (du 23 au 31 mars) en raison d'une blessure au bas du corps durant une période cruciale de la saison, à un moment où le Wild peinait à produire à l'attaque.

Video: MTL@MIN: Dumba récidive en avantage numérique

Désavantage à domicile : Le Wild a le pire total de victoires à domicile (16), à égalité avec les Kings de Los Angeles, et le deuxième pire total de buts marqués (104) sur sa patinoire. C'est là tout un revirement de situation par rapport à la saison dernière, quand l'équipe avait affiché un dossier de 27-6-8 dans ce contexte et avait terminé 11e pour les buts marqués à domicile (135), à égalité avec les Sharks de San Jose.

Attaque décevante : Le Wild occupe le 26e rang pour les buts par match (2,63) et les buts marqués (210). Ils ont marqué 14 buts (huit à forces égales) à leurs huit derniers matchs (3-4-1). Quatre joueurs ont inscrit au moins 14 buts (Parise, Eric Staal, Jason Zucker, Jared Spurgeon). Sept joueurs avaient totalisé au moins 14 filets la saison dernière.

Raisons d'être optimistes

La production de Parise : Parise a retrouvé la forme, comme en font foi ses 61 points (28 buts, 33 aides) et 10 buts en avantage numérique, après avoir subi une intervention chirurgicale au dos au mois d'octobre 2017 qui l'a ennuyé ces deux dernières saisons, le forçant à se contenter d'une moyenne de 17 buts et 33 points pendant cette période. C'est la première fois qu'il récolte au moins 59 points et marque huit buts en avantage numérique depuis 2014-15, quand il avait amassé 62 points (33 buts, 29 passes) et inscrit 11 buts en supériorité numérique.

Avenir brillant : Le Wild a fait l'acquisition de deux attaquants de 22 ans avant la date limite des transactions dans la LNH, soit Ryan Donato des Bruins de Boston, le 21 février, et Kevin Fiala des Predators de Nashville, le 25 février. Donato a récolté 16 points (quatre buts, 12 aides) en 20 matchs avec le Wild et il est le meilleur marqueur chez les recrues de la LNH depuis le 21 février. Les recrues Jordan Greenway et Luke Kunin ont joué des rôles importants dans la dernière ligne droite et le Wild a conclu une entente d'un an le 1er avril avec le joueur autonome des rangs universitaires Nico Sturm, un attaquant (université Clarkson, ECAC), ainsi qu'un pacte de deux ans le 18 mars avec le gardien Mat Robson (université du Minnesota, Big Ten). Sturm est un des 10 finalistes en lice pour le trophée Hobey Baker, décerné au meilleur joueur dans la Division 1 de la NCAA au hockey masculin.

Video: NYR@MIN: Donato déjoue Lundqvist et fait 1-0

Spurgeon au sommet de sa forme : Il a établi des sommets personnels dans la LNH pour les buts marqués en une saison (14), les mentions d'aide (29), les points (43), les tirs au but (148) et les matchs disputés (80) à sa neuvième campagne avec le Wild. Spurgeon est le meneur de tous les temps chez le Wild pour les buts marqués (70) par un défenseur et il est à égalité au premier rang avec Brent Burns (2003 à 2011) pour les buts vainqueurs (13) et les buts en avantage numérique (26).

Video: NYI@MIN: Spurgeon profite d'un disque libre en AN

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.