Skip to main content

La défensive propulse les Stars vers les séries

Le système du nouvel entraîneur Jim Montgomery et le brio de Ben Bishop parmi les raisons de leur retour en séries

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Les Stars de Dallas se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en trois saisons, mardi, grâce à leur victoire de 6-2 face aux Flyers de Philadelphie.

Un nouvel entraîneur, l'engagement envers le jeu défensif et des performances importantes des vétérans attaquants ont déclenché le redressement de Dallas (41-31-7), qui avait raté le tournoi printanier dans huit des 10 dernières saisons et qui n'a pas atteint une finale d'association depuis 2008.

À LIRE : Une transition difficile derrière le banc a coulé les Blackhawks | Les Maple Leafs qualifiés grâce à leur profondeur

Voici cinq raisons pour lesquelles les Stars se sont qualifiés pour les séries éliminatoires :

1. Nouvel entraîneur, nouveau système

Sous la direction de l'entraîneur Jim Montgomery, les Stars ont abandonné leur système axé sur l'attaque afin de se concentrer davantage sur la défense et les gardiens, ce qui a été payant.

Les Stars occupent le 28e rang au chapitre des buts marqués par match (2,56), mais ils figurent au deuxième rang pour les buts alloués par match (2,42), derrière les Islanders de New York (2,38). Il y a deux ans, les Stars occupaient le 23e rang dans la ligue avec un pourcentage d'arrêts de ,919 à 5-contre-5. Cette saison, ils présentent le meilleur taux d'efficacité de la ligue à 5-contre-5 (,936).

« Quand tu examines les équipes qui ont remporté des championnats dans la LNH, elles ont un style qui leur est propre. », a mentionné Montgomery lors de son embauche le 4 mai. « Il y a une certaine structure dans leur jeu, mais également de la créativité. Il faut permettre à tes chevaux de courir. Tout le monde devrait se ressembler quand nous n'avons pas la rondelle et quand nous l'avons, tout le monde devrait jouer selon ses forces. »

2. Bishop brille

Quand il est en santé, Ben Bishop joue à un niveau digne d'un gagnant du trophée Vézina cette saison. Il a compilé une fiche de 26-15-2 en 45 rencontres. Il mène tous les gardiens ayant disputé au moins 20 matchs avec un pourcentage d'arrêts de ,933 et sa moyenne de buts alloués de 2,03 est la deuxième meilleure dans la ligue. Il figure à égalité au troisième rang dans la LNH avec six blanchissages, incluant une séquence de trois jeux blancs consécutifs pour établir un record des Stars/North Stars du Minnesota avec une séquence de 233:03 sans accorder de buts du 2 au 19 mars.

« Ce n'est pas que je m'attendais à une telle séquence ou que c'est ce que je tentais de faire, mais c'est très cool d'y être parvenu, a dit Bishop. Je ne suis pas un gardien reconnu pour ses blanchissages. J'en ai rarement signé deux de suite, alors c'est un peu drôle que j'en réussisse trois de suite. »

Video: COL@DAL: Bishop vole MacKinnon deux fois de suite

Le réserviste Anton Khudobin a aussi été une excellente deuxième option pour Dallas. Le Russe présente une moyenne de 2,47, un pourcentage d'arrêts de ,926 et deux blanchissages en 40 rencontres.

3. Miro Heiskanen

Même si le défenseur n'a pas attiré autant d'attention que d'autres recrues cette saison, comme l'attaquant des Canucks de Vancouver Elias Pettersson, l'attaquant des Sénateurs d'Ottawa Brady Tkachuk ou le défenseur des Sabres de Buffalo Rasmus Dahlin, Heiskanen a eu autant d'importance aux succès des Stars.

Choix no 3 du repêchage 2017 de la LNH, Heiskanen mène tous les défenseurs recrues de la LNH avec 12 buts, et il occupe le deuxième rang derrière Dahlin avec 33 points. Heiskanen a également participé au Match des étoiles Honda 2019 de la LNH.

Video: DAL@EDM: Heiskanen nivelle la marque dans la lucarne

Il passe en moyen 23:09 de temps de glace par match en 80 parties, troisième chez les Stars et premier parmi toutes les recrues de la LNH.

« Il a très bien géré la charge de travail », a commenté l'entraîneur adjoint Rick Bowness sur le site Web des Stars. « Parfois, quand tu accueilles un jeune défenseur, tu le protèges en minimisant son temps de glace et en évitant certaines confrontations. Nous n'avons pas eu à le faire avec Miro. »

4. Alexander le Grand

Alexander Radulov s'avère un moteur offensif lors de ses deux saisons avec les Stars. Ses 70 points (29 buts) en 68 matchs cette saison représentent le deuxième meilleur total chez les Stars, derrière Tyler Seguin (75), et deux points de moins que les 72 points qu'il a obtenus la saison dernière. Il a également démontré une capacité de marquer des buts importants, incluant sept buts gagnants, et il a su élever son jeu lors des matchs cruciaux. Après qu'il eut été retranché le 5 mars face aux Rangers de New York après avoir été en retard pour une réunion d'équipe, Radulov est revenu en force avec son premier tour du chapeau dans la LNH lors d'une victoire de 4-0 face à l'Avalanche du Colorado deux jours plus tard. Depuis le match du 3 mars, le Russe revendique 19 points (12 buts) en 14 rencontres.

Video: PHI@DAL: Radulov fait 3-2 sur un tir du revers

« C'est toujours plaisant de rebondir avec un tel match, a dit Radulov. Tu dois toujours faire les petites choses qui aideront ton équipe à gagner quand tu as l'occasion. »

5. Prouesses en infériorité numérique

Les Stars présentent le sixième meilleur taux d'efficacité en désavantage numérique (82,5 pour cent), une grande raison qui explique leurs succès cette saison. Ils n'ont cédé aucun but en avantage numérique en 45 de leurs 80 matchs, et ils n'ont alloué plus d'un but en avantage numérique que cinq fois cette saison. Les Stars ont également réussi à éviter le banc de punitions, eux qui n'enregistrent que 7:40 en minutes de pénalité par match, la neuvième meilleure moyenne dans la ligue.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.