Skip to main content

Le Lightning à la recherche de solutions en Suède

Après un début de saison fâchant, les joueurs veulent profiter au maximum du temps passé ensemble avant les matchs contre les Sabres

par Shawn P. Roarke @sroarke_nhl / Directeur de la rédaction NHL.com

STOCKHOLM - Les joueurs du Lightning de Tampa Bay sont arrivés en Suède, dimanche, à la recherche de solutions en vue de leurs affrontements contre les Sabres de Buffalo lors de la Série globale 2019.

« Nous avons eu un drôle de calendrier, car nous avons commencé l'année avec un très long voyage sur la route. Six de nos sept premiers matchs étaient à l'étranger alors que, maintenant, nous jouerons très peu de matchs dans les deux prochaines semaines », a mentionné Jon Cooper l'entraîneur du Lightning, qui vient tout juste de jouer trois parties en quatre soirs dans la région de New York avant de s'envoler pour la Suède.   

« Ce que j'aime avec ce voyage est qu'on pourra tenter de trouver des solutions loin des distractions. Plutôt que de chercher à corriger certains aspects de jeu durant les matchs, nous pourrons prendre le temps nécessaire dans les entraînements ici. »

À LIRE AUSSI : Hedman excité en vue de la Série globaleLes Sabres sont de « fiers ambassadeurs » pour la Série globale en Suède

Le Lightning a survécu tant bien que mal à ses insuccès, après avoir joué neuf de ses 13 premiers matchs sur la route. Ils ont maintenu une fiche de 4-4-1 dans ces neuf rencontres, mais ils ne sont pas satisfaits de leur rendement global de 6-5-2 ou du fait qu'ils ont accordé quatre buts de plus qu'ils en ont marqués (43 buts pour, 47 buts contre).

Les joueurs savent bien qu'ils ne représentent pas, jusqu'à présent, l'équipe dominante de la saison dernière, qui avait inscrit 62 victoires et mené la Ligue avec 128 points avant de s'incliner en première ronde des séries éliminatoires face aux Blue Jackets de Colombus. 

Même si plusieurs des pièces maîtresses comme Nikita Kucherov et le capitaine Steven Stamkos à l'attaque, le défenseur no 1 Victor Hedman et le gardien Andrei Vasilevskiy sont encore en place, le Lightning a ajouté quelques nouvelles personnalités dans la chambre.

Les cinq premières semaines ont permis aux leaders d'intégrer de nouveaux joueurs, dont Pat Maroon et Kevin Shattenkirk.

Video: TBL@BOS: Shattenkirk donne l'avance au Lightning

Cooper a dit que le voyage en Suède peut aider son équipe à plusieurs niveaux.

« Je sais que c'est un pays différent, une ville différente. Mais ça nous permet de passer du temps ensemble, en tant que groupe. Nous ferons du tourisme quelques jours, et nous travaillerons. J'aime le fait que nous avons l'occasion d'avoir quelques entraînements pour remettre de l'ordre dans notre jeu », a relaté Cooper.

Le premier entraînement a eu lieu dimanche, quatre heures seulement à la suite de leur atterrissage après un vol de sept heures. 

Ils ont pratiqué quelques jeux et exécuté quelques situations de matchs, dans l'espoir de se débarrasser du décalage horaire, au Hovet Arena, situé tout près du Ericsson Globe où seront joués les deux matchs face aux Sabres, vendredi (14h HE; NBCSN, SN1, NHL.TV) et samedi (13h HE; NHLN, SN1, SUN, MSG-B, NHL.TV).

Les entraînements vont devenir plus sérieux à mesure que la semaine va avancer. Il y en aura d'ailleurs un qui sera ouvert au public, jeudi. Le Lightning espère que Victor Hedman puisse y participer. Le défenseur, qui s'est blessé au bas du corps le 29 octobre contre les Rangers de New York, a raté les deux derniers matchs de son équipe et n'a pas patiné depuis.

Mais Hedman a continué de faire valoir son leadership même s'il était blessé. Ses efforts, tout comme ceux des autres leaders de l'équipe, ont commencé à rapporter des dividendes selon Shattenkirk.

« À ce point-ci, tout le monde est à l'aise, a-t-il dit. Nous avons passé ce stade initial. C'est bon parce que ça se transmet dans notre chimie sur la glace, dans le vestiaire et durant les matchs. »

Les prochains jours serviront à tisser des liens encore plus forts. Comme Cooper le fait valoir, il n'y a pas de distraction ici. Les familles et les amis, pour la plupart, sont absents. Personne, à part Hedman qui est natif de la Suède, n'a des connaissances avec la ville.

Video: PIT@TBL: Hedman brise l'égalité tard en 3e

Le Lightning sera forcé de se regrouper, même en dehors de la patinoire.

« Je crois que nous sommes tous un peu excités de nous retrouver ici ensemble et de voir ce que la ville a à nous offrir, a dit Shattenkirk, qui mentionnait que l'équipe envisageait peut-être se rendre dans un sauna. 

« Les leaders dans cette chambre font un bon travail en essayant de réunir tout le monde et en s'assurant qu'on reste ensemble le plus souvent possible. Je suis impressionné de voir à quel point ce groupe est soudé. En tant que nouveau dans cette équipe, j'ai trouvé ça très facile de m'acclimater. »

Selon les dires de ses coéquipiers, Hedman a fait une liste de recommandations pour les endroits à visiter et les restaurants à essayer. 

« C'est bien de passer du temps ensemble et les gars ont tous très hâte à ces matchs. Peut-être pas autant que moi, mais ils sont tout de même excités de jouer deux rencontres en Europe », a relaté Hedman, qui a l'intention d'aller acheter quelques friandises suédoises cette semaine.

« Nous sommes unis et nous avons beaucoup de plaisir ensemble. On est bien heureux d'avoir une autre semaine plaisante. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.