Skip to main content

Hedman entrevoit une « expérience incroyable » à la Série globale

Le défenseur d'origine suédoise se rétablit de sa blessure et est excité en vue des matchs contre les Sabres à Stockholm

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

NEW YORK - Victor Hedman sait pleinement à quoi s'attendre quand le Lightning de Tampa Bay affrontera les Sabres de Buffalo lors de la Série globale 2019 au Ericsson Globe à Stockholm en Suède, vendredi (14h HE; NBCSN, SN1, NHL.TV) et samedi (13h HE; NHLN, SN1, SUN, MSG-B, NHL.TV).

Et le défenseur du Lightning, qui a grandi à six heures de route au nord de Stockholm et qui a joué deux saisons professionnelles pour MoDo en Ligue élite suédoise avant d'être sélectionné au deuxième rang du Repêchage de 2009 dans la LNH par Tampa Bay, est prêt à vivre cette expérience à fond.

À LIRE AUSSI : Hedman devrait être de retour pour la Série globaleLouis Domingue passe du Lightning aux Devils

« Ce sera une expérience incroyable, a dit Hedman plus tôt cette semaine. L'ambiance là-bas s'apparente à ce qu'on peut vivre au soccer, des gens vont jouer du tambour tout au long du match. Je n'ai pas vécu une telle expérience depuis plus de 11 ans, je suis vraiment excité de revenir à la maison et d'avoir cette chance. 

« Nous sommes là pour les victoires, mais évidemment je veux profiter des quelques jours pour passer du bon temps. »

Hedman, qui s'est blessé au bas du corps lors d'une défaite de 4-1 contre les Rangers de New York le 29 octobre, a raté les deux derniers matchs du Lightning. Son entraîneur, Jon Cooper, a toutefois affirmé qu'il espérait voir son défenseur en uniforme pour les matchs en sol suédois. 

« La blessure (de Victor) n'a jamais été un enjeu pour sa présence en Suède, a dit Cooper. Alors à moins qu'on ne me dise le contraire, je n'ai pas à m'en faire outre mesure. Je suis confiant qu'il patinera la semaine prochaine et qu'il sera prêt à sauter dans la mêlée. Si jamais ce n'est pas le cas, on en fera part, mais pour l'instant il n'y a rien d'inquiétant. »

Même avec un Hedman en santé, le Lightning éprouve des difficultés après une saison record de 62 victoires en 2018-19.

Video: PIT@TBL: Hedman brise l'égalité tard en 3e

Tampa Bay a une fiche de 6-5-2 et n'a qu'une victoire à ses trois derniers matchs sur la route. Le Lightning n'a pas joué au Amalie Arena depuis une défaite de 3-2 en prolongation contre les Predators de Nashville le 26 octobre et devra s'adapter au décalage horaire cette semaine. Cooper ne néglige d'ailleurs pas les défis qu'entraîne un voyage sur un autre continent.  

« Le côté plus négatif est que nous devons nous acclimater à un long voyage plutôt inhabituel et jouer deux matchs en deux soirs, a mentionné l'entraîneur du Lightning. Mais ça fait partie du contexte. »

Malgré le lent début de saison du Lightning, Hedman a plutôt bien fait. Il vient au deuxième rang de son équipe pour le temps moyen passé sur la patinoire (21:39) derrière Ryan McDonagh (22:21). Ses neuf points (deux buts, sept passes) en 11 matchs le placent au cinquième échelon pour Tampa Bay. En outre, le 10 octobre dernier face aux Maple Leafs de Toronto, il est devenu le premier défenseur à jouer 700 matchs avec le Lightning.

Trois autres joueurs ont joué 700 matchs en carrière pour Tampa Bay : Martin St. Louis, Vincent Lecavalier et Steven Stamkos. St. Louis a fait son entrée au Temple de la Renommée du Hockey en 2018. Stamkos et Lecavalier pourraient bien être les prochains. Et qui sait, le jeu d'Hedman pourrait bien lui valoir une place dans ce prestigieux emplacement un jour.

« Il est un athlète incroyable, a vanté Cooper. Ce n'est pas tous les joueurs de son gabarit qui sont aussi agiles. Il est imposant, il est fort, il est habile et rapide. En plus, il est un fier compétiteur qui veut gagner. Il désire toujours s'améliorer. Quand tu possèdes toutes ces qualités, tu es sans contredit un excellent joueur de hockey. »

Video: COL@TBL: Hedman marque son premier avec une déviation

Un douzième et un treizième match de saison régulière de la LNH seront joués en Suède pendant cette Série globale. En plus d'Hedman, cinq joueurs des Sabres sont natifs de la Suède : les attaquants Victor Olofsson (Ornskoldsvik), Marcus Johansson (Landskrona), Johan Larsson (Lau), le défenseur Rasmus Dahlin (Lidkoping) et le gardien Linus Ullmark (Lugnvik).

« Ce sera vraiment unique, a admis Hedman. C'est une belle expérience de pouvoir s'affronter un contre l'autre. J'espère seulement que [le Ericsson Globe] sera teinté de blanc et bleu. Nous devrons être prêts et, de mon côté, je devrai aborder ce match comme n'importe quel autre. »

Les matchs ne représentent qu'une infime partie de ce dont la LNH veut promouvoir. Cooper a d'ailleurs fait part de l'importance que peut avoir la Série globale pour acquérir de nouveaux amateurs en Suède. Le Lightning est à Stockholm certes pour amasser quatre points au classement, mais cet événement a une signification particulière pour Hedman, qui a la chance de revenir aux sources et d'ouvrir de nouveaux horizons.

« Lorsque j'étais jeune, je n'avais pas la chance d'épier la LNH comme les jeunes peuvent le faire aujourd'hui. Les réseaux de télévision et notre venue ici aident certainement à la promotion de la Ligue nationale, et peut-être qu'encore plus de jeunes rêveront d'être un jour un joueur de la LNH. J'ai hâte de voir les enfants, les amis et la famille dans les gradins. Espérons réaliser le rêve de certains d'assister à une véritable rencontre de la LNH », a conclu Hedman. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.