Skip to main content

Islanders : Quand la défensive ne suffit plus

La troupe de Barry Trotz marque peu de buts et commence à en arracher à la ligne bleue

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - La défensive des Islanders est au cœur des discussions depuis le début de la saison en raison de son impressionnante efficacité. Elle se retrouve désormais au centre de l'attention pour ses ratés.

Et le problème pour la troupe de Barry Trotz, c'est que l'attaque n'est pas en mesure de compenser ceux-ci. Après avoir accordé cinq buts aux Bruins, mardi, voilà qu'elle en a donné quatre aux Canadiens dans un revers de 4-0, jeudi.

« La chose la plus importante à faire est de s'arrêter et de voir ce qui ne fonctionne pas », a indiqué l'attaquant Anders Lee, le troisième meilleur pointeur de l'équipe avec 47 points.

À LIRE AUSSI : Une troisième bonne prestation d'affiléeLes Canadiens matent les Islanders 4-0

« Les six dernières périodes ont été difficiles pour nous et nous n'avons pas bien joué tandis que les autres équipes ont été excellentes. L'ambiance est mauvaise dans le vestiaire quand nous encaissons de tels revers. Il faut rester unis et trouver une façon de nous en sortir même si c'est extrêmement frustrant. » 

Pas que les Islanders soient inquiets d'être exclus de la danse printanière - ils ont déjà 91 points - mais cela fait maintenant deux matchs que la brigade défensive n'est plus l'ombre d'elle-même. En fait, on peut même reculer jusqu'au début du mois de mars pour constater que les failles ne datent pas d'hier.

Depuis le 1er mars - une séquence de 11 matchs - les gardiens Thomas Greiss et Robin Lehner ont été retirés du match à deux reprises chacun. Au cours de cette période, les Islanders n'ont inscrit que 21 buts, dont 10 à leurs sept dernières rencontres.

Greiss a dû céder sa place à Lehner après avoir cédé quatre fois sur 22 tirs face aux Canadiens, mais il n'a pas eu grand-chose à se reprocher. Ses ennuis étaient plus symptomatiques des lacunes qu'il y avait devant lui.

« Je ne crois pas que notre structure soit déficiente du tout, je crois plutôt que nous éprouvons des ennuis en relance, a indiqué le défenseur Thomas Hickey. Quand nous appliquons de l'échec-avant comme nous le faisons habituellement, nous sommes en mesure de ne pas jouer trop longtemps dans notre zone.

« Quand nous jouons comme nous le faisons récemment, nous donnons beaucoup trop de surnombres et ça devient chaotique quand on se replie. »

Difficile de gagner

Les Islanders accordent peut-être plus de buts, reste qu'un apport plus soutenu des attaquants pourrait aider à camoufler légèrement ces ennuis défensifs. Ça ne se produit tout simplement pas et ça commence à être inquiétant alors qu'il ne leur reste que huit matchs à disputer avant le début des éliminatoires.

Il faut quand même souligner que Carey Price ne leur a pas rendu la tâche facile en effectuant quelques gros arrêts mardi. 

Video: NYI@MIN: Lee redirige le tir de Toews de la pointe

« Nous avons obtenu quelques chances, mais nous n'en avons pas profité, a plaidé Trotz. Les gars commencent à serrer le bâton un peu parce qu'on ne marque pas et il y a de la frustration, mais il faut être en mesure de passer l'éponge. »

Ce qui devrait être d'autant plus alarmant, c'est surtout que l'équipe peine à gagner des matchs alors que le niveau de jeu s'approche de plus en plus de celui des séries. 

« C'est normal de connaître de mauvaises séquences au cours d'une saison, mais nous jouons contre de bonnes équipes, des équipes qui sont désespérées, a-t-il ajouté. C'est difficile de gagner des matchs à ce temps-ci de l'année. Il faut rester patients et batailler et c'est ce que nous ne faisons pas.

« Notre niveau d'intensité a été meilleur ce soir, mais il y a certains gars qui doivent l'élever davantage. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.