Skip to main content

Soirée de record et de grande émotion pour Marleau

L'attaquant des Sharks bat le record de Gordie Howe en disputant un 1768e match à sa 23e saison dans la LNH

par Nicholas J. Cotsonika @cotsonika / Chroniqueur NHL.com

Patrick Marleau a devancé Gordie Howe au premier rang de l'histoire de la LNH au chapitre des matchs joués alors que l'attaquant des Sharks de San Jose a disputé une 1768e partie dans un revers de 3-2 en tirs de barrage contre les Golden Knights de Vegas au T-Mobile Arena lundi.

« Ces montagnes russes d'émotions, ce fut assurément un long parcours, a noté Marleau. Je suis très reconnaissant et chanceux d'avoir pu accomplir ceci avec tout le soutien que j'ai reçu au cours de ma carrière. C'est quelque chose que je n'oublierai jamais. »

À LIRE AUSSI: Thornton ne compte pas égaler le record de matchs joués de MarleauUn retour sur les débuts de Marleau à l'approche de son match record

Marleau a amorcé le match à l'aile droite, alors que les Sharks portaient un écusson spécial à l'effigie de son numéro 12 sur leur chandail. Lui et l'attaquant de Vegas Max Pacioretty ont échangé une petite tape sur le gant alors qu'ils s'installaient pour la première mise au jeu de la rencontre. La rondelle a été déposée, et le record a été officiellement battu.

Howe détenait le record pour le plus grand nombre de matchs joués depuis qu'il avait devancé Ted Lindsay à ce chapitre, et il était devenu le premier joueur à prendre part à 1000 rencontres le 26 novembre 1961 avec les Red Wings de Detroit. Il a disputé 1687 matchs en 25 saisons avec les Red Wings avant de prendre sa retraite en 1971, avant de revenir au jeu pour en disputer 80 autres avec les Whalers de Hartford en 1979-80.

Ce record appartient maintenant à Marleau.

L'attaquant de 41 ans a pris part à 1596 parties en 21 saisons avec les Sharks, dont 45 cette saison afin de porter à 899 sa séquence de matchs consécutifs en saison régulière, la quatrième plus longue de l'histoire de la LNH. Il a aussi disputé 164 rencontres en deux saisons avec les Maple Leafs de Toronto (2017 à 2019) et huit rencontres avec les Penguins de Pittsburgh la saison dernière.

Video: SJS@VGK: Marleau bat le record pour les matchs joués

Après que Marleau eut mis fin à sa présence sur la glace après 1:03, une passe avec la main eut provoqué un arrêt de jeu à 1:20. L'annonceur maison a procédé à l'annonce officielle de cet exploit, et les partisans ont applaudi Marleau alors que les joueurs des deux équipes frappaient la glace de leur bâton. Marleau a quitté le banc et a soulevé son bâton en signe d'appréciation.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman a félicité Marleau à l'aide d'un message spécial sur l'écran géant.

« Le simple fait d'être mentionné dans la même phrase que Gordie Howe est un exploit dont la grande majorité des joueurs ne peuvent que rêver accomplir, a souligné le commissaire. Battre un de ses records est quelque chose d'historique. »

Marleau s'est appuyé sur la rampe et a regardé le tableau alors que le commissaire Bettman parlait.

« Pour décrocher l'une de ces places si précieuses dans une formation de la LNH, soir après soir, année après année, il faut le mériter à chacun des matchs, a poursuivi le commissaire. Il faut posséder ce talent qui fait partie de l'élite, ainsi qu'une passion incroyable pour ce sport, une motivation indéfectible afin de demeurer en bonne condition physique et continuer à avoir un impact en s'améliorant continuellement et en s'adaptant afin que les entraîneurs n'aient jamais la chance de vous écarter de la formation. »

Le commissaire Bettman a énuméré le nom des derniers joueurs que Marleau avait devancés -- Joe Thornton (1669), Ron Francis (1731), Jaromir Jagr (1733), Mark Messier (1756) et Howe - et il a ajouté qu'il avait pu observer Marleau devenir un modèle pour les joueurs de la LNH, sur la glace comme en dehors.

« Félicitations pour cet exploit remarquable et pour une carrière qui ne semble pas vouloir prendre fin », a conclu le commissaire Bettman.

Les partisans ont de nouveau applaudi. Marleau a fait de même avec ses gants et a salué la foule.

« Nous ne savions pas qu'ils allaient arrêter l'action après le premier coup de sifflet, et avec cette vidéo ainsi que la réaction des deux équipes et de la foule, j'avais les larmes aux yeux, a admis le capitaine des Sharks Logan Couture. C'est très cool d'avoir pu faire partie de ça, et tous les joueurs qui étaient présents ce soir vont s'en souvenir pour le reste de leur vie. »

Après la rencontre, les Golden Knights ont fait la file pour serrer la main de Marleau sur la glace. Marleau a salué ses partisans, sa famille et ses amis, avant d'effectuer une entrevue sur les ondes de NBCSCA, au cours de laquelle il lui a été demandé ce qui le poussait à continuer à se présenter à l'aréna chaque jour.

« J'aime ça, tout simplement », a répondu Marleau, avant d'être submergé par l'émotion et d'essuyer son visage avec une serviette. « Il n'y a rien qui se compare à ça. »

Les joueurs des Sharks ont gardé leur uniforme jusqu'à ce que Marleau revienne dans le vestiaire et ils lui ont donné une ovation debout. En larmes, Marleau leur a dit à quel point ses coéquipiers avaient été importants pour lui au fil des ans, et qu'il n'aurait jamais atteint ce plateau sans être entouré par de très bonnes personnes. L'entraîneur des Sharks Bob Boughner a qualifié ce moment de très touchant.

« Spécial, a résumé Marleau. Super spécial. Je ne savais pas à quoi m'attendre, mais lorsque les gars font des choses comme ça, c'est simplement… J'utilise toujours les mêmes mots. Je suis désolé. Mais c'est une source d'humilité d'afficher ce respect, et je suis tellement reconnaissant qu'ils aient pu faire partie de ce moment ce soir.

« Ce fut une soirée très spéciale. Mais ce type de soirée ne se produit pas sans de bons coéquipiers et de grandes organisations. J'ai eu la chance de miser sur ces deux éléments, c'est certain. »

Le responsable de l'équipement des Sharks Mike Aldrich avait fait préparer plusieurs articles afin de commémorer ce moment, dont des gants, des chandails et des plaques.

« Je me suis présenté à l'aréna avec lui ce matin, et quand il a vu tout ça dans les casiers des gars, il a secoué la tête en disant qu'il ne voulait pas de toute cette attention supplémentaire, a raconté Couture. Il voulait que ce soit comme n'importe quel autre match. Ça montre simplement qui est "Patty". »

Boughner a montré une vidéo montrant les faits saillants de la carrière de Marleau aux Sharks avant la rencontre, ainsi que des moments cocasses et des messages d'anciens coéquipiers, plutôt que de présenter les rappels habituels sur les points à surveiller chez leurs adversaires.

« C'était un moment vraiment cool, a noté Boughner. C'était parfait pour cette journée. »

Article écrit avec la collaboration de Tracey Myers, journaliste NHL.com
 

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.