Skip to main content

La saison en revue : Honneurs individuels chez les Bruins

Pastrnak, Bergeron, McAvoy et Coyle se sont démarqués à Boston

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Avec la saison 2019-20 de la LNH interrompue depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, LNH.com revient sur la campagne de chacune des 31 équipes de la Ligue.

Aujourd'hui, les joueurs qui se sont le plus démarqués chez les Bruins de Boston avant la pause :

BRUINS DE BOSTON : Portrait de la saison régulière | Moments mémorables | Analyse pour les poolers

Au moment de l'interruption de la saison, les Bruins formaient l'une des puissances de la LNH, ils occupaient le premier rang du classement général de la LNH et s'imposaient comme l'une des équipes favorites pour remporter la Coupe Stanley.

Ce rendement est en grande partie attribuable au premier trio de l'équipe, formé de Brad Marchand, Patrice Bergeron et David Pastrnak, mais en plus de ceux-là, d'autres joueurs sont parvenus à tirer leur épingle du jeu.

Afin de souligner la contribution des joueurs qui se sont le plus illustrés cette saison, voici les honneurs individuels de l'équipe dans diverses catégories :

Joueur le plus utile

Pastrnak a prouvé depuis quelques saisons déjà qu'il appartient à l'élite de la LNH, mais il a élevé son niveau de jeu d'un cran cette saison. Avant la pause, l'attaquant de 23 ans était le meilleur buteur de la LNH avec 48 filets, à égalité avec Alex Ovechkin, des Capitals de Washington. Ses 95 points sont également bons pour le troisième rang dans la LNH, à égalité avec Artemi Panarin, des Rangers de New York. En plus d'accumuler les points, Pastrnak a démontré qu'il se lève au bon moment avec 10 filets vainqueurs, un sommet dans la LNH, à égalité avec Leon Draisaitl, des Oilers d'Edmonton. Il a également inscrit deux buts ou plus à huit reprises, incluant trois tours du chapeau et une partie de quatre filets. Pas de doute, si les Bruins sont aussi dominants offensivement, c'est en grande partie grâce à Pastrnak.

Video: TBL@BOS: Pastrnak dégaine et marque son 48e but

Recrue par excellence

Comme les Bruins sont une équipe qui mise d'abord et avant tout sur des vétérans, peu de recrues ont un impact majeur sur le rendement de l'équipe. Cela dit, le défenseur québécois Jérémy Lauzon est parvenu à faire sa place au sein de la brigade défensive de Boston. Lauzon a disputé seulement 19 matchs avec les Bruins cette saison, mais au moment d'interrompre la campagne, il était un régulier à la ligne bleue. Lauzon joue en moyenne 15:25 par rencontre et l'entraîneur Bruce Cassidy lui fait même confiance à court d'un homme, l'utilisant en moyenne 1:46 par partie. Le 14 février, le joueur de 22 ans a accepté une prolongation de contrat de deux ans avec Boston, signe qu'il fait partie des plans d'avenir de l'équipe.

Video: VGK@BOS: Lauzon profite de la circulation

Meilleur défenseur

Charlie McAvoy a seulement 22 ans, mais il est déjà un rouage important de la défensive des Bruins, même s'il est moins flamboyant que son coéquipier Torey Krug. Il est le joueur le plus utilisé à Boston en moyenne (23:10) et on l'emploie tant en avantage numérique qu'en désavantage numérique. McAvoy a connu un mauvais début de saison avec seulement sept passes à ses 27 premiers matchs et il a dû attendre au 5 février pour inscrire son premier but de la saison, mais il totalise tout de même 32 points (cinq buts, 27 passes) en plus d'afficher un différentiel de plus-24. En comparaison, Krug impressionne avec 49 points (neuf buts, 40 aides), mais il est l'un des cinq seuls joueurs de Boston avec un différentiel négatif (moins-4, minimum de 30 matchs).

Video: TBL@BOS: McAvoy inscrit les Bruins au pointage

Meilleur attaquant défensif

Peut-on vraiment passer à côté de Patrice Bergeron dans cette catégorie? Le Québécois a remporté le trophée Selke, remis à l'attaquant qui excelle le plus dans l'aspect défensif du jeu, à quatre reprises et il domine tout autant cette année. En plus d'être une force offensive avec 56 points (31 buts, 25 passes) en 61 matchs, Bergeron affiche un différentiel de plus-23, le neuvième meilleur de la LNH chez les attaquants. En plus, l'entraîneur Bruce Cassidy l'emploie dans toutes les situations. Dans toute la LNH, seuls cinq joueurs présentent une meilleure efficacité au cercle des mises en jeu (57,9 pour cent, minimum de 500 mises en jeu) et personne chez les Bruins n'a pris plus de mises en jeu en territoire défensif (358) et à court d'un homme (141) cette saison.

Video: DET@BOS: Bergeron marque un beau but en I.N.

Retour de l'année

La saison dernière, Charlie Coyle a récolté seulement 34 points (12 buts, 22 passes) en 81 rencontres avec le Wild du Minnesota et les Bruins. Cette saison, après 70 parties, Coyle cumulait déjà 37 points (16 buts, 21 aides) et était en voie de connaître la deuxième meilleure saison de sa carrière (56 points, 2016-17). Coyle, un natif du Massachusetts, semble à l'aise depuis qu'il joue à la maison. Il offre aux Bruins une belle profondeur offensive derrière le premier trio et il peut être utilisé à toutes les sauces.

Video: ARI@BOS: Coyle profite de la belle passe de McAvoy

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.