Skip to main content

La saison en revue : Analyse des Bruins pour les poolers

Krug et Coyle ont été payants, mais Krejci a été incapable de reproduire ses succès de la saison dernière

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Avec la saison 2019-20 de la LNH interrompue depuis le 12 mars en raison des inquiétudes entourant le coronavirus, LNH.com revient sur la campagne de chacune des 31 équipes de la Ligue.

Aujourd'hui, les joueurs des Bruins de Boston qui ont retenu l'attention chez les poolers avant la pause :

BRUINS DE BOSTON : Portrait de la saison régulière | Moments mémorables | Honneurs individuels

La valeur sûre

Les défenseurs constants et productifs donnent un avantage incontesté aux poolers, mais ils sont aussi une denrée rare. C'est la raison pour laquelle Torey Krug est une valeur sûre année après année. Cette saison, le joueur de 28 ans était en voie de franchir le plateau des 50 points pour la troisième fois de sa carrière et il n'a jamais amassé moins de 44 points au cours des cinq dernières saisons. Krug contribue dans à peu près toutes les catégories offensives, comme en témoignent ses neuf buts, ses 40 mentions d'aide et ses 144 lancers au filet cette saison. Diriger le dangereux jeu de puissance des Bruins lui a également permis d'obtenir 28 points avec l'avantage d'un homme, un sommet chez les défenseurs de la LNH.

Video: BOS@FLA: Krug donne la victoire aux Bruins

La surprise

Charlie Coyle était en voie d'amasser 43 points cette saison, sa deuxième meilleure récolte en carrière (56, 2016-17), ce qui aurait fait de lui le cinquième attaquant le plus productif des Bruins, si l'on applique une simple règle de trois. Un joueur amassant entre 40 et 50 points n'est pas ce qu'il y a de plus payant pour les poolers, mais derrière le prolifique premier trio, peu de joueurs de Boston engrangent des points sur une base régulière. Là où Coyle est payant, c'est qu'il contribue dans plusieurs catégories. En plus d'amasser plus d'un demi-point par rencontre (0,53), Coyle a conservé un différentiel de plus-9 et il a dirigé 145 tirs au filet (cinquième chez les Bruins). Le joueur de 28 ans a également distribué 83 mises en échec, ce qui est bon pour le cinquième rang chez les attaquants de Boston.

Video: DAL@BOS: Coyle, comme au baseball en A.N.

La déception

La saison dernière, David Krejci a égalé un sommet personnel en carrière avec 73 points (20 buts, 53 passes) en 81 matchs, et les poolers qui ont gaspillé un choix hâtif pour mettre la main sur lui dans l'espoir qu'il produise à nouveau à un tel rythme ont été déçus. Au moment de mettre la saison en pause, Krejci avait amassé 43 points (13 buts, 30 passes) et raté neuf parties en raison d'une blessure, comme ç'a souvent été le cas pour lui dans les dernières campagnes depuis 2014-15. La saison dernière, Krejci a atteint ce sommet à l'âge de 32 ans. Il était donc logique de penser qu'il s'agissait de l'exception plutôt que de la norme dans son cas, surtout qu'il n'avait jamais amassé plus de 54 points lors des deux campagnes précédentes.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.