Skip to main content

La retraite pour Martin Havlat

L'attaquant tchèque tire un trait sur sa carrière de 14 saisons dans la LNH

par LNH.com / LNH.com

TORONTO - Martin Havlat a annoncé sa retraite à l'âge de 35 ans, mercredi, après avoir passé 14 saisons dans la LNH.

L'attaquant tchèque, né à Mlada Boleslav, a disputé 790 matchs, amassant 594 points (242 buts, 352 passes). Il a ajouté 52 points (21-31) en 75 rencontres en séries éliminatoires.

Repêché par les Sénateurs d'Ottawa au premier tour de la séance 1999 (26e au total), il a impressionné à ses débuts dans la LNH au cours de la saison 200-01, avec une récolte de 42 points qui lui a permis d'être un des finalistes pour l'obtention du trophée Calder.

Il a passé cinq saisons au total dans l'uniforme des Sénateurs, atteignant un sommet personnel de 31 buts avec eux en 2003-04.

En juillet 2006, il a été échangé aux Blackhawks de Chicago, avec lesquels il a passé trois saisons avant d'accepter en juillet 2009 un contrat de six saisons du Wild du Minnesota.

À sa dernière saison à Chicago en 2008-09, il a atteint des sommets personnels au chapitre des passes (48), des points (77) et du différentiel en défense (plus-29), étant choisi le joueur par excellence de l'équipe.

Il a été échangé aux Sharks de San Jose en 2011, en retour de Dany Heatley, mais il a manqué la majeure partie de la saison suivante en raison d'une blessure récurrente à une cuisse.

Havlat est demeuré trois saisons en Californie avant de parapher une entente avec les Devils du New Jersey en 2014. En novembre 2015, il a accepté un contrat des Blues de St.Louis, avec lesquels il n'a joué que deux matchs avant de demander sa libération.

« Je n'ai pas vu passer le temps. On dirait qu'il n'y a pas si longtemps j'amorçais ma carrière dans la LNH. J'aurais adoré continuer, mais mon corps ne me permet plus de jouer au niveau souhaité. En conséquence, j'annonce ma retraite.

« Je me considère très choyé d'avoir joué dans la LNH pendant 14 ans, a-t-il continué. Soyez assurés que je suis très reconnaissant. Je ne remercierai jamais assez les Sénateurs d'Ottawa de m'avoir permis de concrétiser mon rêve d'enfance. J'ai également eu le privilège d'évoluer au sein d'autres organisations exceptionnelles. Je suis reconnaissant du bon temps que j'ai passé avec chacune d'entre elles ainsi qu'avec tous mes anciens coéquipiers. »

 

En voir plus