Skip to main content

La course aux séries dans l'Ouest promet d'être intense

Les Blues à la recherche d'une autre Coupe; huit équipes séparées par seulement quatre points

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

Maintenant que le Match des étoiles Honda 2020 de la LNH est terminé et que la date limite des transactions du 24 février dans la LNH est dans quatre semaines, LNH.com jette un œil à la situation des 31 équipes à l'approche de la dernière ligne droite de la saison. Aujourd'hui, l'Association de l'Ouest.

À LIRE AUSSI : La course aux séries dans l'Est sera une véritable bataille
 

Ducks d'Anaheim

Fiche : 19-24-5, 43 points, septième rang dans la section Pacifique

Joueur le plus utile : Jakob Silfverberg - Il justifie le contrat de cinq ans qu'il a signé le 2 mars 2019. Meilleur attaquant défensif des Ducks, Silfverberg est également en voie de connaître la meilleure saison de sa carrière pour les buts et les points à sa sixième année dans la Ligue; il a 29 points (15 buts, 14 passes) en 44 matchs. 

Héros obscur : Adam Henrique - L'attaquant a produit par séquences et sa production a baissé avant la pause du Match des étoiles de la LNH, mais il est un marqueur de second ordre polyvalent aux côtés du centre Ryan Getzlaf et il fera probablement mieux que les 18 buts qu'il a marqués la saison dernière.

Joueur à surveiller : Ondrej Kase - L'attaquant de 24 ans a été utilisé régulièrement sur l'avantage numérique après n'avoir pratiquement pas eu de temps de glace ni avec l'avantage d'un homme ni en infériorité numérique plus tôt cette saison. Il a également connu une séquence de 17 matchs (27 nov.-5 janv.) sans but et ses statistiques (18 points; cinq buts, 13 passes) devront s'améliorer.

Plus grand besoin : Les Ducks peinent sur les unités spéciales. Leur avantage numérique est le 28e (15,0 pour cent) de la Ligue et leur infériorité numérique a chuté à 77,8 pour cent (24e) après qu'il ait descendu sous les 80 pour cent (79,1) la saison passée pour la première fois depuis 2009-10. Anaheim veut sans doute améliorer son 30e rang pour l'offensive (2,46 buts marqués par match), mais quelconque mouvement effectué d'ici la date limite des transactions 2020 de la LNH du 24 février devrait être fait en considération du futur.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Ducks n'ont pas progressé comme ils l'auraient souhaité après la nomination de Dallas Eakins en tant qu'entraîneur-chef le 17 juin 2019. L'ère de la prospérité a pris fin la saison dernière après six présences consécutives en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, dont deux Finales de l'Ouest. Ils sont en reconstruction et devraient avoir la chance de remporter la loterie du Repêchage 2020 de la LNH pour mettre la main sur le premier choix au total. 

Coyotes de l'Arizona

Fiche : 26-20-5, 57 points, quatrième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile : Darcy Kuemper - Le gardien n'a pas joué depuis le 19 décembre en raison d'une blessure au bas du corps, mais il est toujours reconnu comme un des candidats à la course au trophée Vézina, remis au meilleur portier de la LNH. Kuemper mène toujours l'association avec une moyenne de buts alloués de 2,17 et un pourcentage d'arrêts de de ,929 (minimum de 20 matchs).

Héros obscur : Conor Garland - Le choix de cinquième ronde (no 123) de l'Arizona au Repêchage 2015 de la LNH a pris son mal en patience en passant quatre saisons avec Moncton dans la LHJMQ et trois avec Tucson dans la Ligue américaine avant de faire ses débuts dans la LNH le 18 décembre 2018. L'attaquant est passé du quatrième au premier trio et joue maintenant avec Taylor Hall et Christian Dvorak. Ses 16 buts représentent le plus haut total chez les Coyotes.

Joueur à surveiller : Taylor Hall - Ce n'est qu'une question de temps avant que Hall s'adapte pour de bon à sa nouvelle équipe, qui a acquis les services de l'attaquant dans un échange avec les Devils du New Jersey le 16 décembre en retour de trois espoirs et deux choix au repêchage. Hall veut retourner en séries éliminatoires après deux saisons difficiles au New Jersey, lui qui avait remporté le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe, en 2017-18. Il avait littéralement transporté les Devils en séries avec 57 points (27 buts, 30 passes) lors des 40 derniers matchs cette saison-là. Les projecteurs seront tournés vers lui à savoir s'il pourra répéter l'exploit en Arizona.

Plus grand besoin : Le retour du défenseur Niklas Hjalmarsson, qui a raté 43 rencontres en raison d'une fracture du péroné gauche, va certainement aider pour la dernière portion de l'année. Les Coyotes voudraient probablement ajouter plus de muscles et un vrai centre numéro un. Bien que leur force devant le filet repose sur Kuemper et Antti Raanta, ils ont pu compter sur d'autres gardiens pour prendre la relève. Adin Hill et Ivan Prosvetov ont contribué en l'absence des deux gardiens principaux, tous deux blessés simultanément. 

À surveiller en deuxième moitié de saison : L'Arizona attend le retour de Kuemper et croit en ses chances de participer aux séries pour la première fois depuis 2011-12. Rien n'est joué dans la section Pacifique, alors que cinq équipes sont actuellement séparées par un seul point au classement.

Video: ARI@EDM: Hall complète la passe de Garland

Flames de Calgary

Fiche : 26-19-5, 57 points, troisième rang dans la Pacifique 

Joueur le plus utile : Matthew Tkachuk - L'attaquant a été sélectionné pour le Match des étoiles à sa quatrième saison dans la LNH, ce qui prouve son éclosion à 22 ans. Il a récolté 38 points (15 buts, 23 passes) en 49 matchs, à égalité avec Johnny Gaudreau au sommet des marqueurs des Flames.

Héros obscur : Elias Lindholm - Tkachuk et Gaudreau attirent plus d'attention à Calgary, mais Lindholm a souvent livré de bonnes performances dans des moments clés. Le centre a marqué six buts gagnants, un de plus que son total de l'an dernier, et il mène les Flames avec sept buts et 13 points en avantage numérique.

Joueur à surveiller : Johnny Gaudreau - Toute poussée de fin de saison pour faire les séries à Calgary passera par le retour du Gaudreau qui déjà inscrit 30 buts à deux occasions dans la LNH. Le petit attaquant a marqué 13 buts et n'a pas récolté de point à ses trois matchs avant la pause du Match des étoiles après en avoir obtenu huit (trois buts, cinq passes) à ses six précédents. 

Plus grand besoin : Les Flames espèrent mettre la main sur un attaquant droitier capable de jouer sur les deux premiers trios, selon TSN. Cela pourrait leur permettre de descendre Andrew Mangiapane sur le troisième trio et de faire jouer Lindholm au centre ou à l'aile droite.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Flames joueront leurs 11 prochains matchs contre des rivaux d'association et huit face à des équipes de leur section, dont une série aller-retour contre les Oilers d'Edmonton le 29 janvier et le 1er février. Cette séquence pourrait être déterminante pour la suite des choses. Elle pourrait entre autres permettre de savoir si Calgary sera acheteur ou vendeur à la date limite des transactions. 

Blackhawks de Chicago

Fiche : 24-21-6, 54 points, cinquième dans la section Centrale

Joueur le plus utile : Patrick Kane - L'attaquant est un prétendant au trophée Hart pour la deuxième fois (2015-16) avec 63 points (25 buts, 38 passes) en 51 matchs. Kane est au cœur d'une séquence de 11 parties avec au moins un point (16 points; cinq buts, 11 mentions d'aide) qui a débuté le 31 décembre. Il a aussi connu une séquence du genre de 15 matchs entre le 2 et le 30 novembre. Il pourrait atteindre le plateau des 100 points pour la troisième fois de sa carrière et pour une deuxième fois en trois saisons. 

Héros obscur : Dominik Kubalik - Le choix de septième ronde (no 191) des Kings de Los Angeles en 2013 est arrivé à Chicago le 24 janvier 2019 dans un échange pour un choix de cinquième ronde au repêchage 2019 de la LNH. L'attaquant a aussitôt développé une chimie avec le centre Jonathan Toews après avoir commencé l'année avec Brandon Saad et David Kampf. Le défenseur de l'Avalanche du Colorado Cale Makar retient avec raison le plus d'attention pour la course au trophée Calder, remis au meilleur joueur recrue de la saison, mais les 21 buts de Kubalik font de lui le meilleur buteur chez les joueurs de première année et sont une des raisons qui font que les Blackhawks se maintiennent dans la course pour une place en séries.

Joueur à surveiller : Alex DeBrincat - Chicago aimerait bien voir son attaquant retrouver sa touche, lui qui n'a marqué que 12 buts en 51 parties. En milieu de saison lors de son année recrue, il avait touché la cible à 14 reprises et avait terminé l'année avec 28 buts. Puis, il en avait inscrit 25 en 51 matchs en 2018-19, en route vers une saison de 41 filets. Un réveil de DeBrincat après la pause donnerait une arme de plus aux Blackhawks pour faire face au dernier droit. 

Plus grand besoin : Un défenseur de profondeur pour combler les pertes de Calvin de Haan et Brent Seabrook, tous deux à l'écart pour le reste de la saison. Le 27e avantage numérique (15,6 pour cent) du circuit aurait besoin d'aide.

À surveiller en deuxième moitié de saison : La reconstruction à Chicago se passe plus vite que prévu. L'équipe a remporté cinq de ses six derniers duels avant la pause et la prochaine étape sera peut-être de remporter une ronde de séries éliminatoires pour la première fois depuis le titre de la Coupe Stanley en 2015.

Avalanche du Colorado

Fiche : 28-15-6, 62 points, deuxième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Nathan MacKinnon - Le joueur de centre a redéfini ce que voulait dire « joueur le plus utile » en récoltant 27 points (11 buts, 16 passes) en 15 matchs sans ses compagnons de trio Mikko Rantanen et Gabriel Landeskog et en aidant le Colorado à maintenir une fiche de 8-6-1 au cours de cette séquence. MacKinnon est le deuxième joueur, depuis que l'Avalanche a déménagé à Denver en 1995, à marquer 30 buts dans trois saisons d'affilée (Joe Sakic, 2003-04 à 2006-07) et il pourrait surpasser son sommet personnel de 41 (2018-19).

Héros obscur : Samuel Girard - Le défenseur était un des éléments sous-estimés dans la transaction à trois équipes entre l'Avalanche, les Predators de Nashville et les Sénateurs d'Ottawa qui a envoyé le centre Matt Duchene à Ottawa le 5 novembre 2017. Girard est loin d'être sous-estimé cette saison ayant amassé 26 points (un but, 25 passes), à un point de son sommet personnel de l'an dernier (27 points en 82 matchs). Ses 10 points depuis le 1er janvier le place à égalité avec John Carlson chez les défenseurs.

Joueur à surveiller : Cale Makar - Ses 37 points (11 buts, 26 passes) mènent tous les défenseurs recrues de la LNH. La clé est de savoir répondre lorsque les matchs deviennent de plus en plus importants; il a passé son premier test en faisant ses débuts dans la LNH lors des séries éliminatoires 2019 avec six points (un but, cinq passes) en 10 rencontres.  

Plus grand besoin : Le Colorado a une attaque redoutable, mais un peu plus de profondeur et de hargne l'aideraient à devenir un sérieux prétendant à la Coupe Stanley. Philipp Grubauer ou Pavel Francouz doivent également s'emparer du poste de gardien no 1. 

À surveiller en deuxième moitié de saison : L'Avalanche est à six points de la tête de sa section, détenue par les Blues de St. Louis, et doit résister à la pression derrière alors qu'un paquet d'équipes se battent pour les huit places donnant accès aux séries.

Video: STL@COL: MacKinnon enfile l'aiguille

Stars de Dallas

Fiche : 27-17-4, 58 points, troisième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Ben Bishop - Figurant parmi les meneurs de la LNH pour la moyenne (2,28) et le pourcentage d'arrêts (,927), le gardien n'a pas eu la chance de participer au Match des étoiles dans son patelin de St. Louis, mais il pourrait bien être un des finalistes au trophée Vézina pour une quatrième fois.

Héros obscur : Andrew Cogliano - Les buts ne sont pas là, mais l'attaquant tue des pénalités et apporte du leadership au sein de son trio avec Radek Faksa et Blake Comeau. Il a été acquis dans une transaction avec les Ducks en retour de l'attaquant Devin Shore le 14 janvier 2019. 

Joueur à surveiller : Jamie Benn - La production de l'attaquant a chuté depuis sa fameuse saison de 2015-16, alors qu'il avait amassé 89 points (41 buts, 48 passes) et qu'il avait terminé troisième au scrutin pour le trophée Hart. Benn n'est peut-être plus un marqueur hors pair, mais il peut certainement aider les Stars à creuser l'écart à l'intérieur de leur section. 

Plus grand besoin : Un marqueur pour jouer sur le deuxième trio pouvant aider cette attaque qui pointe au 27e rang de la LNH (2,56 buts par match). Le retour de Stephen Johns apporte de la profondeur à la défense, et ce sera encore plus vrai si l'absence de Miro Heiskanen (protocole des commotions cérébrales) se prolonge.  

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Stars affichent un dossier de 26-10-3 depuis leur piètre départ de 1-7-1, et ils ont survécu à la tempête suivant le congédiement de l'entraîneur Jim Montgomery le 10 décembre 2019. Toutefois, ils ont perdu deux matchs consécutifs avant la pause avec un score combiné de 11-1. Au retour du congé, les Stars disputeront sept de leurs 11 prochaines rencontres sur la route. Par ailleurs, ils sont l'équipe qui a accordé le moins de buts dans la LNH (118) et seront à surveiller lors de la dernière ligne droite.   

Oilers d'Edmonton

Fiche : 26-18-5, 57 points, deuxième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile : Connor McDavid - C'est une autre saison époustouflante pour le gagnant du trophée Hart en 2016-17, qui était aussi finaliste l'an dernier. Le centre, avec Leon Draisaitl à ses côtés, traîne les Oilers sur son dos et pourrait leur permettre de participer aux séries pour la première fois depuis 2016-17, alors qu'ils s'étaient rendus au match 7 en deuxième ronde dans l'Ouest. Les Oilers sont arrivés à la pause forts d'une séquence de 5-1-0 en six matchs, lors desquels McDavid et Draisaitl ont récolté 12 points chacun. 

Héros obscur : Oscar Klefbom - Le défenseur mène l'équipe avec un temps de glace moyen de 25:41 par rencontre et il joue de grosses minutes dans toutes les situations. Il a joué les 49 matchs cette saison après en avoir raté 21 en 2018-19 en raison d'une fracture à un os de la main gauche. Les Oilers avaient une fiche de 17-12-2 avant que Klefbom ne tombe au combat, et ils ont maintenu un dossier de 6-12-3 en son absence, une séquence qui leur a peut-être coûté une place en séries. 

Joueur à surveiller : Kailer Yamamoto - L'attaquant saisit actuellement sa deuxième chance de se faire valoir dans la LNH avec une récolte de six points (trois buts, trois passes) en huit matchs depuis son rappel de Bakersfield dans la LAH le 29 décembre. Il a été utilisé sur le top-6 en jouant avec Draisaitl et Ryan Nugent-Hopkins et a apporté beaucoup d'énergie. 

Plus grand besoin : Du soutien pour la production offensive. Nugent-Hopkins est le seul joueur, mis à part McDavid et Draisaitl évidemment, avec au moins 33 points. Yamamoto pourrait faire partie de la solution, mais Edmonton aimerait ajouter un autre attaquant pouvant évoluer sur le top-6. Les performances des gardiens ont été en dents de scie, et les Oilers devront décider qui de Mike Smith ou de Mikko Koskinen est le véritable gardien de confiance pour la dernière ligne droite. 

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les sept prochains duels d'Edmonton (cinq à domicile et deux face aux Flames) - avant une séquence de trois matchs en quatre soirs sur la côte est - pourraient être déterminants pour la suite des choses. Si les Oilers sont toujours dans la course le 20 mars, ils pourront s'assurer d'une place en séries en profitant du fait qu'ils disputeront six de leurs sept dernières parties à la maison.   

Video: ARI@EDM: McDavid redirige la passe d'Archibald

Kings de Los Angeles 

Fiche : 18-27-5, 41 points, huitième rang dans la Pacifique 

Joueur le plus utile : Anze Kopitar - Les 43 points (17 buts, 26 passes) du joueur de centre mènent les Kings. Les autres meilleurs pointeurs sont Tyler Toffoli, Alex Iafallo et le défenseur Drew Doughty qui en ont 27. Kopitar vient de participer à son cinquième Match des étoiles et a surpassé Wayne Gretzky au quatrième rang de l'histoire des Kings avec son 919e point le 15 décembre.

Héros obscur : Alex Iafallo - L'attaquant semble avoir trouvé sa niche à sa troisième saison avec les Kings, sa première après la signature d'un nouveau contrat de deux ans le 10 juillet 2019. Jamais repêché, il a joué sur les meilleurs trios et est en route vers des sommets personnels pour les buts, les aides et les points.

Joueur à surveiller : Adrian Kempe - Los Angeles attend toujours que le 29e choix du Repêchage 2014 de la LNH prouve qu'il peut être un marqueur dangereux. Les Kings ont certainement besoin d'une production supérieure à 20 points (10 buts) en 49 matchs pour justifier le contrat de trois ans et 6 millions qu'ils lui ont accordé le 4 septembre dernier.

Plus grand besoin : De l'aide sur les unités spéciales. Los Angeles figure dans les bas-fonds de la Ligue pour l'avantage numérique (16,2 pour cent, 26e) et l'infériorité numérique (73,4 pour cent, 30e).

À surveiller en deuxième moitié de saison : Toffoli et le défenseur Alec Martinez sont deux vétérans qui pourraient servir de monnaie d'échange pour les Kings, qui auront comme objectif de se tourner vers la jeunesse et bâtir autour de Iafallo, Kempe, Blake Lizotte et Sean Walker. Los Angeles a de fortes chances de rater les séries pour une deuxième saison de suite, et une quatrième fois en six saisons, mais des jours meilleurs se pointent à l'horizon.  

Wild du Minnesota

Fiche : 23-21-6, 52 points, sixième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Eric Staal - Le vétéran a été le meilleur joueur du Wild, qui ne semble toujours pas avoir décidé s'il tentera de faire les séries ou s'il appuiera sur le bouton « reconstruction ». Staal est devenu le 89e joueur de l'histoire à atteindre les 1000 points le 15 décembre et est en bonne posture pour inscrire au moins 20 buts pour la 13e fois de sa carrière.

Héros obscur : Ryan Suter - Le défenseur de 34 ans continue de rouler sa bosse à sa huitième saison au Minnesota. Sans trop faire de bruit, il joue en moyenne 24:56 par rencontre, le septième plus haut total dans la LNH, et ses 21 passes égalent Roman Josi pour le plus de points par un défenseur depuis le 19 novembre. 

Joueur à surveiller : Carson Soucy - Le défenseur recrue de 25 ans et choix de cinquième ronde (no 137) du Repêchage 2013 affiche un différentiel de plus-13 depuis le 3 décembre et a pris le relais pour venir en aide à Matt Dumba, qui en arrache. 

Plus grand besoin : Le Wild accueillerait à bras ouverts un peu de vitesse pour aider son noyau de joueurs vieillissants. Des décisions attendent l'état-major afin de trouver la solution pour rester compétitif.  

À surveiller en deuxième moitié de saison : Le Minnesota a perdu du terrain après une fructueuse séquence de six semaines, alors qu'il menait la LNH avec 30 points (13-4-4) du 14 novembre au 27 décembre. Le Wild a une fiche de 4-6-1 depuis, mais une de ses victoires en est une de 7-0 face aux Stars le 18 janvier. Sept de leurs huit premiers matchs en février seront joués à domicile, ce qui pourrait mener à des décisions pour le présent et le futur.

Video: MIN@ARI: Staal profite de la passe de Zuccarello

Predators de Nashville

Fiche : 22-18-7, 51 points, septième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Roman Josi - Il est le premier défenseur de l'histoire des Predators à amasser 40 points en moins de 40 matchs et il a récolté 20 points (sept buts, 13 passes) lors d'une séquence de 13 parties avec au moins un point du 16 décembre au 9 janvier, un record personnel. Le capitaine a gardé Nashville à une distance surmontable d'une place en séries malgré une saison plutôt difficile. 

Héros obscur : Ryan Ellis - Le défenseur est toujours à l'écart après avoir subi une blessure au haut du corps lorsqu'il a été frappé par l'attaquant Corey Perry à la Classique hivernale Brigdestone 2020 de la LNH le 1er janvier. Ellis a fait de l'excellent travail aux côtés de Josi et était en route vers des sommets personnels pour les buts, les passes et les points.

Joueur à surveiller : Matt Duchene - On s'attendait à plus du joueur de centre après la signature d'un contrat de sept ans et 56 millions de dollars le 1er juillet 2019. Duchene a amorcé la saison avec 11 points (deux buts, neuf passes) en neuf matchs pour aider les Predators à connaître un départ de 5-3-1. Il a jusqu'ici obtenu 31 points (10 buts, 21 passes) en 44 rencontres. Si Nashville veut se donner une chance de participer aux séries, Duchene devra augmenter sa production offensive. 

Plus grand besoin : Les unités spéciales. Les Predators connaissent beaucoup de difficultés à ce chapitre. Ils sont 24e dans la LNH pour l'avantage numérique (16,9 pour cent) et 29e pour l'unité à court d'un homme (73,7 pour cent). Ils sont de plus l'équipe qui accorde le plus de buts en avantage numérique en moyenne par match avec 0,83. La défense et les gardiens ont longtemps été considérés comme les forces à Nashville, mais ce n'est pas le cas cette saison.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Predators montrent une fiche de 3-3-0 depuis que John Hynes a remplacé Peter Laviolette au poste d'entraîneur-chef le 7 janvier. La course dans l'association est serrée, et Nashville a plusieurs équipes à rattraper pour espérer participer aux séries. Un voyage de quatre matchs dans l'Ouest canadien du 4 au 10 février pourrait décider du sort de l'équipe, qui pourrait rater les séries pour la première fois depuis 2013-14, la dernière saison de Barry Trotz à la barre de l'équipe.

Blues de St. Louis 

Fiche : 30-11-8, 68 points, premier rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Alex Pietrangelo - Le défenseur, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, joue dans toutes les situations et pourrait surpasser sa meilleure saison en carrière de 54 points (15 buts, 39 passes) survenue en 2017-18. Il n'a jamais fait mieux que le quatrième échelon au scrutin pour le trophée Norris (2011-12); ceci pourrait changer à la fin de la saison.

Héros obscur : David Perron - Il assure le rôle de meneur en attaque en l'absence de Vladimir Tarasenko et il pourrait franchir le cap des 30 buts pour la première fois de sa carrière. L'attaquant a participé au Match des étoiles Honda 2020 de la LNH grâce au Vote des partisans pour la Sélection ultime présenté par Adidas. 

Joueur à surveiller : Robert Thomas - Le 20e choix du Repêchage 2017 de la LNH a récolté six points (un but, cinq passes) en cinq parties avant la pause du Match des étoiles et est visiblement très à l'aise à sa position naturelle de joueur de centre. Les chances de voir les Blues remporter une deuxième Coupe Stanley consécutive s'accroîtront avec le retour de Tarasenko et si Thomas atteint un autre niveau.

Plus grand besoin : Un attaquant rapide qui peut jouer sur le top-6 et qui peut être un complément à la robustesse des Blues.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Même si les Blues ne bougent pas avant la date limite des transactions, ils ont les atouts nécessaires pour se rendre jusqu'au bout. Ils ont pallié l'absence de Tarasenko et montrent un dossier de 17-4-4 au Enterprise Center, ce qui pourrait être un atout important s'ils ont l'avantage de la glace en séries. 

Video: STL@COL: Perron fait preuve de précision en A.N.

Sharks de San Jose 

Fiche : 21-25-4, 46 points, sixième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile : Logan Couture - Les Sharks espèrent que leur capitaine soit de retour plus vite que les six semaines d'absence prévues en raison d'une fracture de la cheville subie le 7 janvier. Le polyvalent joueur de centre a amassé 36 points (14 buts, 22 passes) en 45 matchs, ce qui est bon pour le premier rang à égalité avec le défenseur Erik Karlsson (cinq buts, 31 passes en 49 matchs) chez les Sharks. Il fait souvent face aux meilleurs trios adverses et il est l'attaquant de San Jose le plus utilisé en moyenne sur l'avantage numérique (2:49) et l'infériorité numérique (1:44) par rencontre.  

Héros obscur : Aaron Dell - Le gardien de 30 ans, possiblement joueur autonome sans compensation à la fin de l'année, a ravi le poste de gardien no 1 à Martin Jones et affiche un dossier de 5-5-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,56 et un pourcentage d'arrêts de ,921 depuis que Bob Boughner a remplacé Peter DeBoer comme entraîneur-chef. Dell n'a jamais disputé plus de 22 matchs en une saison (2017-18), mais va certainement surpasser cette marque en plus d'être l'homme de confiance pour San Jose d'ici la fin de la saison. 

Joueur à surveiller : Timo Meier - L'attaquant a marqué 16 buts en 50 matchs après en avoir inscrit 30 en 78 parties la saison dernière, un sommet personnel. Depuis que Meier a été laissé sur le banc pour l'entièreté de la troisième période face aux Golden Knights de Vegas le 22 décembre, il a récolté neuf points (cinq buts, quatre passes) et mène l'attaque à égalité avec Evander Kane. Les Sharks en auront toutefois besoin de plus pour rester dans la course aux séries pendant l'absence de Couture. 

Plus grand besoin : Se rajeunir plus tôt que tard. Sept joueurs ont au moins 30 ans. Ça inclut Dell et Jones, qui ont tous deux 30 ans, et Patrick Marleau et Joe Thonrton, qui ont tous deux 40 ans. San Jose pourrait regarder pour un gardien ou un attaquant top-6 si l'équipe décide qu'elle est toujours une prétendante aux honneurs. 

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Sharks montrent un dossier de 6-9-2 depuis le congédiement de DeBoer et semblent être dans une transition après 14 présences en séries en 15 saisons, dont une Finale de la Coupe Stanley perdue aux mains des Penguins de Pittsburgh en 2016. Cinq des six prochains duels des Sharks seront contre des rivaux d'association et San Jose espère que ses vétérans aient encore de l'énergie dans le réservoir pour faire une dernière poussée. 

Canucks de Vancouver

Fiche : 27-18-4, 58 points, premier rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile : Elias Pettersson - Le noyau composé des attaquants Pettersson, Brock Boeser et Bo Horvat gagne en maturité, alors que Pettersson mène les Canucks dans la plupart des catégories offensives importantes. Il montre de bonnes statistiques en avantage numérique (20 points; sept filets, 13 passes) et s'approche de sa première saison de 30 buts dans la LNH.

Héros obscur : J.T. Miller - L'attaquant a trouvé sa niche à Vancouver après avoir été échangé par les Rangers de New York et le Lightning de Tampa Bay. Miller a développé une chimie avec Pettersson et Boeser et est en voie d'établir des sommets en carrière à sa huitième saison dans la LNH avec 46 points (17 buts, 29 passes) en 49 matchs.

Joueur à surveiller : Quinn Hughes - Le défenseur est dans la discussion pour le trophée Calder, rivalisant avec Makar et l'attaquant des Sabres de Buffalo Victor Olofsson, qui est blessé, pour le plus haut total de points. Le joueur de 20 ans, qui a 34 points (cinq buts, 29 aides) en 48 rencontres, pourrait battre le record de points (63, Doug Lister, 1986-87) et de mentions d'aide (55, Dennis Kearns, 1976-77) pour un défenseur des Canucks en une saison.

Plus grand besoin : Le retour de l'attaquant Brandon Sutter après une blessure au haut du corps ajoute de la robustesse et de la profondeur. Vancouver attend le retour de l'attaquant Micheal Ferland, limité à 14 parties en raison d'une commotion cérébrale et d'une blessure au haut du corps, histoire qu'il apporte un élément physique sur le deuxième ou le troisième trio. Ferland et l'attaquant Josh Leivo, à l'écart depuis le 19 décembre en raison d'une fracture de la rotule, ajouteront de la profondeur en attaque chez les Canucks.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les chances sont bonnes pour que les Canucks participent aux séries pour la première fois depuis 2014-15, mais ses jeunes joueurs seront mis à l'épreuve dans ce qui sera une chaude lutte dans leur section et dans leur association.

Video: SJS@VAN: Miller complète Virtanen sur le 2-contre-1

Golden Knights de Vegas

Fiche : 25-20-7, 57 points, cinquième rang dans la Pacifique

Joueur le plus utile : Max Pacioretty - L'attaquant est le meneur des Golden Knights au chapitre des buts (21) et des points (47) et il a amassé 25 points (11 buts, 14 passes) lorsque Vegas a maintenu un dossier de 15-6-3 entre le 17 novembre et le 4 janvier.

Héros obscur : Jonathan Marchessault - Avec 33 points (16 buts, 17 aides) en 47 matchs, l'attaquant a une chance d'atteindre le plateau des 30 filets pour la première fois depuis 2016-17. Il prend le deuxième rang de Vegas avec 164 lancers. S'il peut afficher un pourcentage de tirs supérieur à 9,8 pour cent, il pourrait faire la différence dans la dernière ligne droite de la saison.

Joueur à surveiller : Paul Stastny - Le centre devra générer plus d'offensive (25 points; 14 buts, 11 mentions d'aide en 52 rencontres), car le centre William Karlsson est réévalué sur une base hebdomadaire en raison d'une blessure au haut du corps.

Plus grand besoin : L'état de santé de Karlsson pourrait inciter les Golden Knights à se mettre à la recherche d'un attaquant capable de marquer. Ils ont également accordé 25 buts lorsqu'ils ont maintenu une fiche de 1-5-1 avant la pause obligatoire, donc un défenseur pouvant réduire la pression sur Nate Schmidt et Shea Theodore est au sommet de la liste de priorités.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Les Golden Knights ont congédié l'entraîneur Gerard Gallant, le 15 janvier, même s'ils étaient tout près du premier rang de leur section. Ils ont accordé 56 buts en première période, un sommet dans la LNH, donc DeBoer devra absolument s'assurer que son équipe amorce les matchs du bon pied. Vegas montre un dossier de 1-2-1 au cours d'un voyage de huit parties à l'étranger qui pourrait s'avérer décisif cette saison. Ce séjour se poursuit contre les Hurricanes de la Caroline, le 31 janvier, et prend fin face aux Panthers de la Floride, le 6 février.

Video: VGK@MTL: Pacioretty réduit l'écart à un but

Jets de Winnipeg

Fiche : 25-22-4, 54 points, quatrième rang dans la Centrale

Joueur le plus utile : Connor Hellebuyck - Le gardien totalise 21 victoires, ce qui est bon pour le quatrième rang dans la LNH, et il présente un pourcentage d'arrêts de ,917 avec quatre blanchissages, un sommet dans la LNH. Il a joué plus de matchs (42) et fait face à plus de lancers (1281) que quiconque dans la Ligue.

Héros obscur : Blake Wheeler - Il est constant comme capitaine des Jets avec 35 points (10 buts, 25 passes) depuis qu'il a été muté au centre après 16 rencontres et prend le quatrième rang des marqueurs de Winnipeg avec 43 points (15 buts, 28 aides) en 51 rencontres. Il joue en moyenne moins de 20 minutes par partie (19:13) pour la première fois en trois saisons.

Joueur à surveiller : Patrik Laine - L'attaquant évolue sur le premier trio à sa quatrième saison dans la LNH et il est l'un de ceux qui fonctionnent le plus par séquences dans la Ligue. Les Jets aimeraient le voir se mettre en marche pour prendre une position avantageuse dans la course aux séries. Il cumule 45 points (17 filets, 28 mentions d'aide) en 49 rencontres.

Plus grand besoin : Un auxiliaire fiable pour Hellebuyck, alors que Laurent Brossoit, un potentiel joueur autonome sans compensation, connaît des difficultés. Des problèmes en désavantage numérique (74,4 pour cent) doivent également être réglés.

À surveiller en deuxième moitié de saison : Winnipeg a gâché une occasion de gagner du terrain sur les Stars en étant dominé 20-7 sur la feuille de pointage dans quatre défaites consécutives au moment où Dallas était en pause. La fiche de 1-6-1 des Jets au cours des huit dernières parties au Bell MTS Place pourrait leur coûter cher. Ils doivent renverser la vapeur, alors que neuf de leurs 15 matchs au mois de février seront joués à domicile.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.