Skip to main content

Gagné : Du hockey ouvert et enlevant en lever de rideau

Notre chroniqueur analyse le début de campagne, et revient sur la blessure à Malkin et la défaite des Flyers contre une équipe suisse

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. L'attaquant sélectionné au 22e rang du repêchage 1998 a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

En tant que partisan, difficile de demander mieux que cette première semaine d'action dans la LNH! Le jeu est décousu et ouvert, des buts sont marqués à profusion, ce qui donne tout un spectacle.

J'ai regardé les duels entre les Canadiens de Montréal et les Maple Leafs de Toronto samedi et contre les Hurricanes de la Caroline jeudi dernier, et on parle de matchs on ne peut plus captivants! Le nombre de victoires signées alors qu'une équipe accuse un retard de trois ou quatre buts est impressionnant. Ne vous inquiétez pas, ou enfin, inquiétez-vous si vous êtes friands de matchs à haut pointage, le jeu va se resserrer après les Fêtes, et ce genre de remontées deviendront beaucoup plus rares.

Video: TBL@CAR: Slavin donne la victoire aux Hurricanes

Il y a toujours une période d'ajustement en début de saison. Les équipes ne sont pas encore à leur sommet collectivement, et sur le plan individuel, les vétérans sont encore en train de peaufiner certains détails. Les jeunes semblent avoir une petite longueur d'avance sur eux au cours des premiers matchs, mais soyez sans crainte, les vétérans vont les rattraper sous peu. 

À LIRE AUSSI : Gagné : Les Stars, l'Avalanche et les Sharks à surveiller dans l'Ouest

Le fait que la Ligue prend un virage jeunesse de plus en plus prononcé contribue au fait que les débuts de saison sont de plus en plus ouverts. Les jeunes vedettes amorcent la saison beaucoup plus prêtes physiquement que ça pouvait être le cas à l'époque où je jouais.

Mais pour l'instant, profitons de ces quelques semaines où les systèmes de jeu ne sont pas respectés à la lettre, et où les moyennes des gardiens vont grimper plus rapidement que prévu.

Il est très tôt dans la saison pour lire quoi que ce soit dans la position des équipes au classement, mais on peut déjà tirer quelques conclusions. Par exemple, j'ai parlé des Hurricanes un peu plus tôt, eux qui ont remporté leurs trois premiers matchs de la saison après avoir effacé des déficits, avant de servir une correction aux Panthers de la Floride mardi soir. Ce genre de victoires où l'équipe effectue remontée après remontée montre que c'est une équipe qui possède du caractère. Certains entretenaient des doutes par rapport à la « Bande d'abrutis » après la saison dernière, mais l'équipe montre qu'elle est encore à prendre au sérieux. De telles victoires en début d'année peuvent faire des miracles sur la confiance et donner de l'énergie aux joueurs.

Blessure inopportune chez les Penguins

Malheureusement pour les Penguins de Pittsburgh, le centre Evgeni Malkin vient de tomber au combat pour une longue période. Dans mon survol de l'Association de l'Est, j'avais mentionné que les Penguins amorçaient peut-être un déclin, mais que j'hésitais à écarter du portrait une équipe qui possède dans ses rangs des joueurs de la trempe de Malkin et de Sidney Crosby.

Malkin semblait avoir de grands objectifs cette saison, il voulait faire oublier sa dernière saison, même s'il était loin d'avoir été mauvais, et c'est certain que sa perte fait mal. Il ne faut pas oublier que l'équipe a échangé Phil Kessel pendant la saison morte, et qu'Alex Galchenyuk aura de la difficulté à égaler la production de Kessel.

Video: PIT@NYI, #1: Malkin fait 2-2 sur un tir dévié

S'il n'y a jamais de bon moment pour subir une telle blessure, je pense toutefois qu'une blessure en début de saison laisse plus de traces. Je donne l'exemple de William Nylander la saison dernière, même s'il ne s'agissait pas d'une blessure. Il a été à l'écart du niveau de jeu de la LNH jusqu'en décembre, et n'a jamais pu rattraper les autres. Il est plus facile de retrouver son rythme si on a déjà amené son niveau de jeu à celui qui est pratiqué à la mi-saison. 

La seule bonne nouvelle, c'est que Crosby est toujours là, et que ce n'est pas la première fois qu'il doit élever son jeu d'un cran en l'absence de Malkin depuis le début de sa carrière. Cependant, Crosby appartient désormais à la catégorie des vétérans, et comme je l'ai dit plus haut, il lui faudra peut-être un peu plus de temps pour atteindre sa vitesse de croisière. Chose certaine, il sera très motivé par cette situation, et je m'attends à ce qu'il joue du gros hockey.

Une défaite qui a servi de réveil

Les Flyers de Philadelphie ont amorcé leur saison en Europe cette année, en disputant un match préparatoire en Suisse contre le HC Lausanne, avant d'affronter les Blackhawks de Chicago dans le match de la Série globale de la LNH à Prague, en République tchèque.

Les Flyers ont été surpris par le club suisse à leur premier match, ce qui en a étonné plusieurs. Il est en effet anormal qu'une équipe de la LNH perde contre une équipe européenne.

J'ai vécu cette expérience de disputer des matchs en Europe alors que j'évoluais avec les Kings de Los Angeles, et je peux vous dire que l'impact du décalage horaire est vraiment important. Au cours des premiers entraînements, nos jambes ne suivent pas, on a l'impression de patiner dans le sable. 

Video: CHI@PHI: Konecny bat Crawford d'un tir vif

C'est probablement ce qui s'est passé pour les Flyers, eux qui affrontaient une équipe qui disputait un match qui s'approche de la Finale de la Coupe Stanley pour elle, et qui n'avait rien à perdre. Les hommes d'Alain Vigneault ont connu un lent départ, et ont rapidement tiré de l'arrière 4-0. Ils ont probablement levé le ton dans le vestiaire après la première période et le niveau de jeu a grimpé. Ils ont simplement manqué de temps pour finalement s'incliner 4-3.

C'est une bonne leçon de hockey, et ça peut servir de réveil pour une équipe. Je me souviens d'une année à Philadelphie où nous avions perdu contre notre club-école vers la fin du camp d'entraînement. Je peux vous dire que nous avions eu quelques réunions par la suite, avant de connaître une bonne saison.

Les Flyers ont apporté les ajustements nécessaires pour redresser la barre et ont finalement vaincu les Blackhawks. J'ai surtout été impressionné par l'attaquant Travis Konecny, qui a inscrit deux buts, dont un superbe du revers. Une équipe se doit de miser sur ses vedettes, mais de jeunes joueurs doivent élever leur jeu d'un cran pour que la formation passe à un autre niveau. Je m'attends à une bonne saison de sa part, lui qui vient de signer un contrat à long terme avec l'équipe.

*Propos recueillis par Sébastien Deschambault, directeur de la rédaction LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.