Skip to main content

En cinq points : Blues vs Jets, match no 2

Le duel des premiers trios et le succès des unités spéciales risquent de déterminer le gagnant

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

BLUES vs JETS
21 h 30 (HE); CNBC, SN, TVAS, FS-MW
St. Louis mène la série quatre de sept 1-0


Les Blues de St. Louis vont tenter de prendre les devants 2-0 contre les Jets de Winnipeg dans leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest au Bell MTS Place vendredi.

À LIRE AUSSI: Les Blues viennent de l'arrière pour vaincre les Jets | Le réveil de Laine sera la clé pour les Jets face aux Blues

St. Louis l'a emporté 2-1 dans le match no 1 mercredi. Le centre Tyler Bozak a touché la cible alors qu'il restait 2:05 à écouler à la troisième période pour faire la différence, un deuxième but gagnant en séries éliminatoires en carrière pour lui. L'autre avait été réussi avec les Maple Leafs de Toronto dans un gain de 4-3 en prolongation contre les Capitals de Washington dans le match no 3 de la première ronde de l'Association de l'est le 17 avril 2017.

Cette saison, les Blues présentaient un dossier de 15-18-4 et occupaient le dernier rang de la LNH le 2 janvier avant d'enchaîner avec une fiche de 30-10-5 pendant le reste de la saison régulière pour terminer au troisième rang de la section Centrale avec 99 points. Ils sont devenus la septième équipe de l'ère de l'expansion dans la LNH à participer aux séries éliminatoires après avoir occupé le dernier rang de la ligue après le 1er janvier (minimum de matchs 20 disputés) et tentent de devenir la première de ces équipes à franchir le premier tour.

Voici cinq points à surveiller pour le match no 1 :


1. Bataille au sommet


Dans le match no 1, le premier trio des Blues composé de Brayden Schenn, Ryan O'Reilly et Vladimir Tarasenko a été fréquemment opposé à celui des Jets, formé de Kyle Connor, Mark Scheifele et Blake Wheeler, mais ces deux unités n'ont pas trouvé le fond du filet.

Schenn, O'Reilly et Tarasenko ont amassé un total combiné de 199 points (78 buts, 121 passes) en saison régulière, et les trois joueurs ont décoché cinq lancers dans le match no 1. Connor, Scheifele et Wheeler ont quant à eux récolté 241 points (92 buts, 149 passes) en saison régulière, et ont eux aussi tiré cinq fois sur le filet adverse dans le premier match de la série. Le résultat du duel entre ces deux trios aura une énorme influence sur le dénouement de la série.


2. Quelque chose de spécial


Les deux équipes n'ont pas touché la cible sur leurs unités spéciales au cours du match no 1. St. Louis a affiché un rendement de 0-en-3 sur le jeu de puissance alors que Winnipeg a été blanchi lors de son seul avantage numérique.

L'entraîneur des Blues Craig Berube a indiqué jeudi que le jeu de puissance allait devoir faire mieux afin de générer des chances de marquer après avoir obtenu seulement deux lancers au cours de ses trois occasions. Il a ajouté qu'il souhaitait voir son équipe diriger plus de lancers et attaquer le filet de manière plus directe. St. Louis a conclu la saison régulière avec un rendement de 4-en-10 au cours de ses trois derniers matchs et a terminé au 10e rang de la ligue avec une efficacité de 21,1 pour cent cette saison.

L'infériorité numérique de Winnipeg a pris le 20e rang de la LNH en saison régulière avec un rendement de 79,2 pour cent.

Le seul avantage numérique des Jets dans le premier match a généré un tir. Winnipeg a terminé la saison au quatrième rang de la LNH avec une efficacité de 24,8 pour cent. Les Blues ont vu leur infériorité numérique s'emparer du neuvième rang avec un rendement de 81,5 pour cent.


3. Prendre de l'avance


Les Jets ont entamé la troisième période avec une avance de 1-0 dans le match no 1, mais ils n'ont pu signer la victoire. Ils ont présenté le quatrième pire pourcentage de victoires de la LNH (,743) après avoir amorcé la troisième période avec une avance en saison régulière, compilant un dossier de 26-5-4 en pareille situation.

Les Blues ont conservé une fiche de 2-23-6 cette saison après avoir tiré de l'arrière après deux périodes.

Le capitaine des Jets Blake Wheeler affirme qu'il n'y a pas lieu de paniquer après le résultat du match no 1.

« Il y a tellement de parité dans la ligue, si vous devez être catastrophé après une défaite ou deux, vous ne pouvez pas aspirer à gagner la Coupe Stanley », a déclaré Wheeler.


4. L'arrêt Jordan


Le gardien des Blues Jordan Binnington a réalisé 24 arrêts dans le premier duel, son premier match en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, et la recrue a donné l'impression qu'il allait être en mesure de maintenir l'exceptionnel niveau de jeu qui lui a permis d'aspirer au trophée Calder.

Binnington, dont le premier départ dans la LNH s'est soldé par un gain de 3-0 contre les Flyers de Philadelphie le 7 janvier, a conservé une fiche de 24-5-1 avec une moyenne de buts alloués de 1,89 et un pourcentage d'arrêts de ,927 cette saison pour établir des records des Blues pour les victoires et les blanchissages (cinq) par une recrue.

Son plus bel arrêt du match no 1 a été réalisé à un moment important alors qu'il a volé un but à Mark Scheifele avec sa jambière alors qu'il ne restait que 12,4 secondes à la troisième période, un signal que le fait de se trouver sous les projecteurs des séries ne représentait pas un problème pour lui.

Video: STL@WPG, #1: Binnington préserve l'avance à la fin


5. Revoilà Laine


L'attaquant des Jets Patrik Laine a touché la cible en première période du match no 1 en plus de frapper le poteau au troisième tiers. Laine, qui a terminé la rencontre avec trois tirs en 17:29 de temps de glace, a amorcé la série sur un trio complété par Bryan Little et Andrew Copp.

Video: STL@WPG, #1: Laine touche la cible depuis l'enclave

Winnipeg va tenter de placer Laine dans des situations plus offensives et de faire en sorte qu'il demeure impliqué dans le jeu. Il a inscrit 30 buts en saison régulière, mais un seul à ses 19 dernières parties.

À sa première participation aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en 2018, Laine avait récolté 12 points (cinq buts, sept passes) en 17 parties alors que les Jets ont atteint la finale de l'Ouest, où ils se sont inclinés en cinq matchs contre les Golden Knights de Vegas.

Formation prévue des Blues
Brayden Schenn -- Ryan O'Reilly -- Vladimir Tarasenko
Jaden Schwartz -- Oskar Sundqvist -- David Perron
Pat Maroon -- Tyler Bozak -- Robert Thomas
Zach Sanford -- Ivan Barbashev -- Alexander Steen

Vince Dunn -- Alex Pietrangelo
Jay Bouwmeester -- Colton Parayko
Joel Edmundson -- Robert Bortuzzo

Jordan Binnington
Jake Allen

Retranchés: Michael Del Zotto, Mackenzie MacEachern, Carl Gunnarsson, Robbie Fabbri, Chris Thorburn
Blessés: Sammy Blais (bas du corps)

Formation prévue des Jets
Kyle Connor -- Mark Scheifele -- Blake Wheeler
Mathieu Perreault -- Kevin Hayes -- Nikolaj Ehlers
Andrew Copp -- Bryan Little -- Patrik Laine
Brandon Tanev -- Adam Lowry -- Par Lindholm

Josh Morrissey -- Jacob Trouba
Ben Chiarot -- Dustin Byfuglien
Dmitry Kulikov -- Tyler Myers 

Connor Hellebuyck
Laurent Brossoit

Retranchés: Bogdan Kiselevich, Joe Morrow, Sami Niku, Matt Hendricks, Nathan Beaulieu, Jack Roslovic
Blessés: Aucun

Dans le calepin

Les Blues devraient utiliser la même formation que dans le match no 1. … Tanev devrait effectuer un retour au jeu après une absence de trois parties en raison d'une blessure au haut du corps. Roslovic risque d'être retranché pour lui faire de la place. … L'entraîneur des Jets Paul Maurice a indiqué qu'il lui restait quelques décisions à prendre avant de finaliser sa formation en vue du match no 2.
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.