Skip to main content

David Savard en pleine possession de ses moyens

Le défenseur des Blue Jackets s'est investi de la mission d'en faire plus à l'attaque dans la dernière ligne droite de la saison

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BRANDON, Floride - Le défenseur David Savard s'est investi de la mission d'en faire un peu plus à l'attaque à la suite de la perte du défenseur Ryan Murray pour une longue période vers la fin de février. Ça ne tient donc pas du hasard si Savard a amassé 10 de ses 24 points (quatre buts, six passes) en saison régulière dans les 17 derniers matchs des Blue Jackets de Columbus.

L'athlète natif de Saint-Hyacinthe a poursuivi sur sa lancée en réussissant son premier but en séries éliminatoires dans la LNH, mercredi, dans la dramatique victoire de 4-3 des Blue Jackets contre le Lightning de Tampa Bay, dans le match no 1 de la série entre les deux équipes.

À LIRE AUSSI : Simple erreur de parcours?La sagesse du patineur des AlpesTrois buts, la pire avance au hockey

Savard a récupéré la rondelle libre au centre de la patinoire, avant de faire prendre une tasse de café à Victor Hedman et de faire secouer le haut des cordages. Un but important qui a rapproché les Blue Jackets à un filet au score, avec une douzaine de minutes à jouer en troisième période.

« Je ne sais pas trop comment j'ai fait ça », a-t-il lancé à l'issue du match.

C'est en partie l'explication d'un joueur qui joue avec énormément de confiance. Il ne se pose pas de questions. Il joue de façon instinctive.

« David a toujours eu du flair pour l'attaque. C'était un défenseur à caractère plus offensif dans les rangs juniors et dans la Ligue américaine », a fait remarquer l'entraîneur John Tortorella après la séance d'entraînement de l'équipe, jeudi. « Sa confiance découle du fait que son jeu en général est solide. Il a connu une séquence très difficile cette saison, mais à partir du moment où il a apporté les correctifs, il a commencé à s'impliquer davantage à l'attaque. »

Savard a admis qu'il a connu des hauts et des bas cette saison, comme la plupart des joueurs.

« Ça arrive. Je savais que ça allait moins bien, mais j'ai continué de travailler fort et de me concentrer sur ce que je contrôle. Mon jeu a alors commencé à se replacer. Si tu réfléchis trop, ça ne fait souvent qu'empirer les choses. »

Il a précisé que la perte de Murray, qui est toujours absent, a été un élément déclencheur.

Video: CBJ@TBL, #1: Savard marque après une belle manoeuvre

« Après la perte de Ryan, il fallait que chacun en fasse davantage. Mon rôle a changé », a dit Savard, qui a campé un rôle plus offensif à son arrivée dans la LNH. « Ryan apportait une touche à l'attaque, il connaissait une très bonne saison. J'ai donc pris sur moi-même d'en faire plus et ça fonctionne bien actuellement. On va continuer… »

Couenne endurcie

Les Blue Jackets vont tenter de prendre les devants 2-0 dans une série de premier tour pour la deuxième année de suite. L'an dernier, ils avaient fait le coup aux Capitals de Washington, avant leur retour à la maison. Les Capitals avaient toutefois remporté les quatre matchs suivants afin de passer au deuxième tour.

Tortorella a dit que l'équipe est différente cette année en ce sens qu'elle s'est endurci la couenne avec tout ce qui s'est passé à l'interne. L'incertitude entourant les statuts de l'attaquant Artemi Panarin et du gardien Sergei Bobrovsky a été une grande source de distractions. L'acquisition de trois joueurs, incluant l'attaquant Matt Duchene, avant la date limite des échanges le 25 février, a provoqué d'autres bouleversements.   

« C'est la première fois que je passe au travers d'une saison aussi intéressante en matière de trucs à l'extérieur de la patinoire, pour ne pas utiliser un autre mot que truc, a avancé l'aguerri pilote. Ç'a commencé dès le début. Ç'a eu de positif que l'équipe s'est fait une carapace. Nous en avons fait une affaire d'équipe et nous avons eu des discussions franches entre nous. J'estime que nous avons bien géré tous les trucs dingues. »

Sur ce plan uniquement, le jeune attaquant Pierre-Luc Dubois a affirmé que sa deuxième saison dans la LNH a été plus enrichissante encore que sa toute première.

« Nous avons vécu beaucoup de choses à l'interne et j'ai beaucoup plus appris qu'à ma saison recrue, a déclaré Dubois. Nous avons connu des moments plus difficiles, nous avons dû lutter pour avoir notre place en séries presque jusqu'à la dernière journée de la saison. Nous avons été confrontés à beaucoup d'adversité, mais tout ça nous a rendus plus forts et ça fait en sorte que nous sommes plus prêts pour jouer en séries. 

« Nous avons terminé la saison régulière en force, avec sept victoires en huit matchs. Il n'y a pas de meilleur moment pour jouer notre meilleur hockey », a conclu Dubois.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.