Skip to main content

David Poile, des Predators, est le directeur général de l'année

Il a bâti une équipe qui a permis à Nashville d'atteindre la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois

par LNH.com @NHL / LNH.com

David Poile, des Predators de Nashville, a été proclamé directeur général de l'année, mercredi à Las Vegas, à l'occasion du Gala de la LNH 2017 et du repêchage d'expansion de la LNH présenté par T-Mobile.

Le scrutin a été mené auprès des directeurs généraux, d'un comité composé de dirigeants de la Ligue et de représentants de la presse écrite et électronique à l'issue du deuxième tour des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les autres finalistes étaient Pierre Dorion, des Sénateurs d'Ottawa, et Peter Chiarelli, des Oilers d'Edmonton.

Poile avait été finaliste pour cet honneur à trois autres reprises (2010-12). Les Predators ont terminé au quatrième rang du classement de la section Centrale avec une récolte de 94 points (41-29-12) et ils ont atteint la Finale de la Coupe Stanley pour la première fois dans leur histoire. Nashville a participé aux séries en décrochant la deuxième place de quatrième as dans l'Association de l'Ouest ; parmi les 16 équipes qualifiées pour les séries, les Predators ont été l'équipe qui a récolté le moins de points au classement (94).

« Sur le plan personnel, il s'agit d'une bonne sensation, et je suis également heureux pour ma famille, surtout pour mon épouse, qui a traversé tous les hauts et les bas avec moi au cours des 45 années où j'ai évolué dans ce domaine un peu fou », a noté Poile. 

« Je suis aussi très heureux pour notre organisation. Il s'agit d'un prix qui récompense toute l'organisation, et nous avons besoin que tout le monde apporte sa contribution tous les jours et tous les soirs, au bureau, sur la glace, hors de la glace. Je crois que notre concession mérite cette récompense en raison de l'amélioration de notre équipe sur la glace, de ce que nous avons accompli en séries éliminatoires, de nos salles combles, et du nombre de personnes qui ont suivi les Predators à l'extérieur de l'amphithéâtre pour regarder nos matchs. Je crois que de bien des manières, nous avons eu un impact sur le monde du hockey, et que nous avons peut-être même changé la manière dont le hockey est présenté. Je suis simplement très fier des Predators de Nashville et de notre organisation aujourd'hui. »

C'était la 10e fois en 13 saisons sous les ordres de Poile que Nashville prenait part aux séries. Les Predators ont balayé les Blackhawks de Chicago au premier tour et ont défait les Blues de St. Louis en six rencontres au deuxième tour pour atteindre la Finale de l'Association de l'Ouest pour la première fois. Nashville a alors éliminé les Ducks d'Anaheim en six matchs pour ainsi atteindre la Finale de la Coupe.

Poile a réalisé plusieurs transactions importantes qui ont permis de donner à la formation des Predators l'allure qu'elle a présentement. Il a échangé le défenseur et capitaine Shea Weber aux Canadiens de Montréal en retour du défenseur P.K. Subban, le 29 juin dernier. Subban a récolté 40 points (10 buts, 30 aides) en 66 matchs à sa première saison avec les Predators. Il a ajouté 12 points (deux buts, 10 aides) en 22 rencontres éliminatoires pour aider Nashville à se rendre jusqu'en Finale de Coupe.

Poile a par ailleurs échangé le défenseur Seth Jones, le quatrième choix du repêchage 2013 de la LNH, aux Blue Jackets de Columbus en retour du joueur de centre Ryan Johansen, le 6 janvier 2016. Johansen a amassé 13 points (trois buts, 10 aides) en 14 matchs durant le parcours de Nashville en séries, mais il a raté la Finale après avoir subi une chirurgie d'urgence à la cuisse gauche.

Dorion a été promu au poste de directeur général le 10 avril 2016. Avant le début de sa première saison à la tête de l'équipe, il a embauché Guy Boucher au poste d'entraîneur et il a complété une transaction avec les Rangers de New York afin de faire l'acquisition du joueur de centre Derick Brassard en retour du joueur de centre Mika Zibanejad. Dorion a aussi transigé durant la saison pour mettre la main sur les attaquants Alexandre Burrows, Viktor Stalberg et Tommy Wingels et ainsi ajouter de la profondeur à sa formation, qui a terminé deuxième dans la section Atlantique avec un total de 98 points (44-28-10) et a atteint la Finale de l'Association de l'Est pour la première fois depuis 2007. Ottawa a alors été éliminé en sept matchs par les champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh.

À l'occasion de la deuxième saison de Chiarelli, les Oilers ont pris le deuxième rang dans la section Pacifique avec 103 points (47-26-9) et ils ont participé aux séries pour la première fois depuis 2006. Edmonton a connu sa première saison de 100 points depuis 1986-87. Avant le début de la campagne, Chiarelli a ajouté de la profondeur à la brigade défensive de son équipe en faisant l'acquisition d'Adam Larsson, le 29 juin, dans le cadre d'une transaction avec les Devils du New Jersey. Les Oilers ont atteint le deuxième tour éliminatoire dans l'Association de l'Ouest, s'inclinant alors en sept matchs devant les Ducks.

En voir plus