Skip to main content

Claude Julien en forme de mi-saison!

Le vétéran entraîneur affiche vite ses couleurs aux 54 joueurs présents au camp des Canadiens de Montréal

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Les camps d'entraînement ne sont plus ce qu'ils étaient dans la LNH. On devrait plutôt parler de camps de préparation à la saison parce que les joueurs arrivent fins prêts et que les entraîneurs les attendent de pied ferme.

Comme ses troupiers, Claude Julien affiche déjà sa forme de mi-saison. Fort actif et vocal, il leur a imposé un rythme fort soutenu en lever de rideau du camp sur la glace des Canadiens de Montréal, vendredi.

À LIRE : Shea Weber, la brute | Kotkaniemi a pris du coffre | Lehkonen a aiguisé sa touche de marqueur

Batailles à un contre un le long des bandes, ou à deux contre un devant le filet, et relances rapides des trios ont figuré au programme des séances pour chacun des deux principaux groupes, en plus du groupe plus restreint de joueurs des rangs mineurs.

« Si nous voulons progresser comme équipe et accéder aux séries éliminatoires comme c'est notre objectif, nous devons être meilleurs dans l'exécution des détails », a expliqué Julien au terme de la journée. « Afin d'y arriver, nous devons créer de bonnes habitudes de travail et c'est ce que nous avons essayé de faire dès la première journée. »

On a compris que l'expérimenté pilote n'a pas de temps à perdre et, dans l'espoir de minimiser les expérimentations, il a formé des trios d'attaquants et des duos de défenseurs qui devraient se rapprocher de la réalité en ouverture de la saison régulière, le 3 octobre.

« Nous voulons nous préparer pour le début de la saison. Nous n'avons pas 23 postes de disponibles, a affirmé Julien. Nous avons la chance de former des trios qui, pensons-nous, peuvent fonctionner. Ça ne veut pas dire qu'il n'y aura pas de changements et rien ne nous empêche de donner des chances à plusieurs joueurs qui luttent pour l'obtention de postes. » 

Jonathan Drouin a retrouvé Max Domi sur un trio complété par Artturi Lehkonen. L'unité de Phillip Danault, avec Tomas Tatar et Brendan Gallagher, est demeurée intacte. Jesperi Kotkaniemi a été avec Paul Byron et Joel Armia. Le vétéran Nate Thompson a été jumelé à Nick Cousins et à Dale Weise.

Les principaux espoirs Ryan Poehling et Nick Suzuki n'auront donc pas tout cuit dans le bec. Ils devront faire leur place en gravissant les échelons, « comme Kotkaniemi l'a fait il y a un an », a souligné l'entraîneur.

Poehling pivotait une unité entre les ailiers Phil Varone et Matthew Peca tandis que Suzuki était dans un trio avec Jordan Weal et Charles Hudon.

Julien a parlé d'une lutte entre huit joueurs pour l'obtention de cinq postes - les trois du quatrième trio et les deux de réservistes.

En défense, le jeune Victor Mete a retrouvé le vétéran Shea Weber. Le nouveau venu Ben Chiarot a été jumelé avec Jeff Petry.

C'est plus ouvert pour le reste. Les défenseurs qui ont terminé la dernière saison avec l'équipe, les Brett Kulak, Mike Reilly et Christian Folin, ont été disséminés au sein d'autres paires : Kulak avec Cale Fleury et/ou Josh Brook; Reilly avec Otto Leskinen; et Folin avec Karl Alzner. Xavier Ouellet et Noah Juulsen ont formé un autre duo.

Au total, 54 joueurs ont pris part à la première journée d'activités. Les blessés - les défenseurs Gianni Fairbrother et Gustav Olofsson ainsi que l'attaquant Joël Teasdale - étaient absents.

Les deux groupes remettent ça à l'entraînement samedi, avant la présentation du match intraéquipe Rouges-Blancs au Centre Bell, dimanche.

Le CH va disputer son premier de sept matchs préparatoires en accueillant les Devils du New Jersey, lundi.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.