Skip to main content

Cinq choses à retenir du CMJ: Jour 2

Alexander Romanov fait bonne impression et les Suisses ont failli causer la suprise

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

VANCOUVER - Pour la durée du Championnat mondial junior de la FIHG, LNH.com dressera chaque jour un bilan de la journée d'activités en cinq points pour ne rien manquer de l'action.

Voici ce que l'on doit retenir de la journée du 27 décembre :

Les résultats de la journée

Russie 4, Danemark 0
Slovaquie 2 Suède 5
Suisse 2 Canada 3
Finlande 5 Kazakhstan 0

Romanov s'illustre en lever de rideau

Le défenseur russe Alexander Romanov a récolté un but et deux mentions d'aide à son premier match du Championnat mondial junior pour aider la Russie à venir à bout du Danemark 4-0.

Au-delà des points, l'espoir des Canadiens de Montréal a été dominant défensivement en plus d'être très efficace en relance et à la pointe en avantage numérique. C'est d'ailleurs de son poste à la ligne bleue qu'il a marqué à l'aide d'un véritable boulet. Il a été nommé joueur du match.

À LIRE AUSSI : CMJ : Le Canada a eu chaud contre la Suisse | CMJ: Une pause salutaire pour Valentin NussbaumerTrois équipes particulièrement bien représentées au CMJ 2019

« Je ne veux pas parler personnellement de mon match, mais en tant qu'équipe nous nous sommes soutenus, a fait valoir Romanov avec l'aide d'un interprète. Nous savions que le Danemark sortirait fort après la défaite qu'ils ont subie contre le Canada, mais nous ne voulions pas penser à ça. »

Le Danemark reprend du poil de la bête

Il n'aurait pas été surprenant de voir les Danois s'écraser à nouveau moins de 24 heures après leur humiliante défaite de 14-0 subie aux mains du Canada, mais ça ne s'est pas produit. Loin de là. Les Russes ont dominé le jeu, mais ils ont trop fait dans la dentelle et n'ont pas réussi à menacer le filet danois aussi souvent que l'ont fait les Canadiens.

Les Danois ont même conclu la rencontre avec 20 tirs contre 18 pour les Russes - possiblement une première dans l'histoire du hockey danois selon l'entraîneur Olaf Eller. Leur incapacité à marquer en 12:04 d'avantage numérique leur a cependant fait mal.

« Nous avons tourné la page parce que tout le monde savait que nous pouvions être meilleurs que ce que nous avons montré, a dit le pilote danois. Les Russes sont une très talentueux, mais c'est plus facile pour nous de s'ajuster à leur style de jeu. Nous avons travaillé fort tout au long du match. »

Le Canada chauffé par la Suisse

Dans un match beaucoup plus serré que celui de la veille face au Danemark, le Canada a signé sa deuxième victoire du tournoi en l'emportant 3-2 face à une formation suisse qui a offert une très bonne opposition.

La troupe de Christian Wohlwend a même réussi à créer l'égalité 1-1 en deuxième période et à réduire l'écart à un seul but avec moins de deux minutes à faire. Le dernier duel s'était conclu entre les deux nations s'était conclu par une victoire de 8-2 du Canada en quarts de finale, l'an dernier.

« Nous avons très bien joué, a dit Philipp Kurashev, auteur des deux buts des siens. À la fin, nous avons été un peu malchanceux, mais nous étions dans le match. Ce n'était qu'une question d'avoir quelques bonds chanceux pour gagner. »

Les deux prochains adversaires du Canada, la République tchèque et la Russie, s'annoncent encore plus coriaces.

Et de 46!

Rien de très surprenant là, mais la Suède a prolongé à 46 sa séquence de victoires en ronde préliminaire au Championnat mondial junior en disposant de la Slovaquie 5-2 dans le groupe B. 

« C'est juste un chiffre, mais c'est plaisant, a déclaré le défenseur Erik Brannström, qui a inscrit son troisième du tournoi. Nous allons tout faire pour garder cette séquence en vie.

Dans la victoire, l'espoir des Blue Jackets de Columbus Emil Bemström a récolté deux buts tandis que Lucas Elvenes et Isac Lundestrom ont tous les deux ajouté un but et une aide. Fait cocasse - ou douloureux - Bemstrom semble aussi avoir perdu ses deux palettes au cours de la rencontre.

Tweet from @Trekronorse: Matchens b��sta spelare Emil Bemstr��m. Just keep smiling! #Juniorkronorna pic.twitter.com/t6NCM2newZ

Défaite honorable du Kazakhstan

On ne savait pas trop à quoi s'attendre du Kazakhstan, mais à leur premier match en dix ans au CMJ, les Kazakhs n'ont pas si mal parus en s'inclinant 5-0 contre la Finlande.

À leur dernier présence en 2009, ils avaient perdu leurs sept matchs en accordant 69 buts au total.

Cette fois, ils ont tenu le coup face aux Finlandais surtout grâce au brio de leur gardien Demid Yemereyev qui a repoussé 51 tirs. Le pauvre semblait exténué vers la fin de la rencontre et il a même eu droit à une ovation des partisans. 

Un beau geste des amateurs!

À l'horaire du 28 décembre

République tchèque c. Russie, 20h HE
Kazakhstan c. États-Unis, 22h30 HE

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.