Skip to main content

Bryan Murray est décédé à l'âge de 74 ans

L'ancien directeur général et entraîneur des Sénateurs s'éteint après une longue bataille contre le cancer

par LNH.com @NHL / LNH.com

L'ancien entraîneur et directeur général Bryan Murray, qui a servi avec cinq équipes différentes pendant sa carrière dans la LNH, est décédé à l'âge de 74 ans à la suite d'une bataille contre le cancer du côlon, samedi.

« Bryan a été un des meilleurs hommes dans l'histoire du hockey, ainsi qu'un excellent père, mentor et instructeur », a commenté le propriétaire des Sénateurs Eugene Melnyk sur le site Web du club. « Nous offrons nos plus sincères condoléances à son épouse, Geri, à ses filles Heide et Brittany, et à toute la famille Murray. »

Murray a joué le rôle de D.G. avec les Red Wings de Detroit (1990-94), les Panthers de la Floride (1994-98), les Ducks d'Anaheim (2002-04) et les Sénateurs d'Ottawa (2007-16). Il a également été l'entraîneur des Red Wings (1990-93), des Panthers (1997-98), des Ducks (2001-02), des Sénateurs (2005-08) et des Capitals de Washington (1981-90), avec lesquels il a remporté le trophée Jack Adams en 1983-84.

Il a compilé une fiche de 620-465-23 avec 131 nuls en 17 saisons comme entraîneur dans la LNH.

« Le courage et le caractère de Bryan Murray se sont manifestés dans les équipes qu'il a bâties et dirigées au cours des dernières décennies », a déclaré le commissaire de la LNH Gary Bettman dans un communiqué. « Bien que sa chaleur et son humour pince-sans-rire aient toujours été évidents, ils ont été accompagnés par une détermination et une compétitivité ardente. Alors que nous pleurons le décès de Bryan, nous célébrons ses nombreuses contributions au hockey, ainsi que son courage. La famille de la Ligue nationale de hockey offre ses plus sincères condoléances et sympathies à la famille de Bryan, à ses nombreux amis et à tous ceux sur qui il a eu un impact. »

Tweet from @ErikKarlsson65: My thoughts and prayers are with the entire Murray family. Thank you for everything Bryan. You gave me the chance to be who I am today.

Il a plus récemment servi à titre de conseiller spécial au D.G. des Sénateurs Pierre Dorion après avoir démissionné du poste du D.G. en mai afin de se concentrer sur sa santé et de passer plus de temps avec sa famille. Il est devenu la première personne intronisée sur le Cercle d'honneur des Sénateurs le 24 janvier.

« Je veux souhaiter mes condoléances à la famille Murray. J'ai eu la chance de le côtoyer beaucoup », a dit l'espoir des Sénateurs Thomas Chabot lors du tournoi caritatif Boot Camp à Ste-Foy, au Québec. « Tout ce que j'ai entendu de lui à Ottawa, c'était vraiment positif. Ce que le monde disait, c'était que personne ne connaissait la ''game'' autant que lui. »

Tweet from @CraigAnderson41: "Devastated to hear of Bryan Murray's passing. That man is the reason I am in Ottawa. I owe him a lot. #rip #sens

L'attaquant des Ducks Antoine Vermette, qui a évolué avec les Sénateurs entre 2003 et 2009, a indiqué qu'il n'avait pas été surpris de voir Murray continuer de travailler avec l'équipe malgré sa maladie.

« Il était dévoué entièrement au succès des Sénateurs, a admis le Québécois. Je voyais mal Bryan tranquille chez lui à ne rien faire. Je pense que c'est ce qu'il voulait faire. Il a vécu la vie qu'il voulait. »

Tweet from @HockeyCanada_fr: Au nom de HC et du monde du hockey, merci �� Bryan Murray pour votre travail (DG Mondial 1999, entr. adj. Mondial 1990). Ce fut un honneur.����

Vermette faisait partie de l'équipe lorsque Murray l'a guidée en Finale de la Coupe Stanley 2007, où elle a été défaite en cinq matchs par les Ducks.

« L'année où on a atteint la Finale, il y a différents épisodes au fil de cette course-là qui restent gravés, a dit Vermette. Je suis persuadé que [Bryan] gardait de bons souvenirs de ça. Évidemment, nous aurions aimé avoir une fin plus positive, mais somme toute ç'a été quand même tout un parcours et je suis content de l'avoir fait avec lui. »

« Tous les joueurs de toutes les équipes qu'il a dirigées diraient qu'il était probablement un des meilleurs entraîneurs qu'ils ont déjà eus », a déclaré le directeur général des Predators de Nashville David Poile, qui occupait le même poste chez les Capitals quand Murray y était l'entraîneur. « J'imagine que presque chaque joueur dirait qu'il a eu un impact positif sur sa carrière. »

En voir plus