Skip to main content

Bergevin: pas question d'acheter à tout prix

Le directeur général des Canadiens n'a pas l'intention de sacrifier le moindre élément futur pour un joueur de location

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Même si les Canadiens de Montréal connaissent une bien meilleure saison que l'an dernier, il n'est pas question pour Marc Bergevin d'hypothéquer une partie de son futur afin de se renforcer en vue d'une participation aux séries éliminatoires.

C'est ce qu'a indiqué le directeur général des Canadiens, lundi, alors qu'il a rencontré la presse pour dresser son bilan de mi-saison. Les Canadiens (22-15-5, 49 points) occupent actuellement le neuvième rang de l'Association de l'Est et accusent un retard d'un point sur les Sabres de Buffalo à la deuxième place de quatrième as.

« Dès le premier jour, j'ai dit que si on était en santé, le but était de se battre pour une place en séries, et c'est ce que nous avons fait dans la première moitié de la saison. Je m'attends à la même chose dans la deuxième moitié. »

À LIRE AUSSI : David Schlemko soumis au ballottage par les CanadiensPrice ne représentera pas les Canadiens au Match des étoiles

Bergevin avoue avoir tendu l'oreille pour voir ce qui pouvait être disponible sur le marché. Comme il reste encore un mois et demi avant la date limite des transactions, le 25 février, peu d'équipes sont tentées de bouger, puisqu'elles sont encore dans la course pour une place en séries.

« Je ne sais pas ce qui va être disponible, c'est encore très loin. Je ne peux pas mentionner de noms, mais parmi ceux que j'ai entendus, leur prix est un choix de première ronde, mais ce ne sont pas des joueurs qui vont faire la différence entre gagner la Coupe Stanley ou seulement se qualifier de peine et de misère. 

« Je ne vais pas donner un premier choix pour un joueur de location. Ça n'arrivera pas. S'il y a quelque chose qui a du sens à court et long terme, je vais le faire. Mais je ne donnerai pas un élément de qualité pour quelque chose à court terme », a dit Bergevin, qui a toutefois précisé qu'il pourrait transiger certains de ses vétérans afin d'améliorer le futur de l'équipe.

L'autre raison pour laquelle Bergevin ne pense pas être en mode acheteur sur le marché des transactions est parce que les meilleurs espoirs des Canadiens ont été dans la vitrine lors du Championnat du monde de hockey junior dans les dernières semaines et ils ont livré la marchandise. C'est le cas du centre américain Ryan Poehling, qui a été nommé joueur par excellence du tournoi.

« On a été chanceux de le prendre au 25e rang. Quant à sa progression, l'an passé, il a eu un bon Championnat à Buffalo, et cette année, il est passé à un autre niveau. Il est de plus en plus proche de devenir pro. Nous n'avons pas encore eu de discussions avec lui et on veut le laisser finir son année universitaire, mais nous allons avoir une conversation à la fin de son année », a indiqué le directeur général à propos du produit de l'Université St. Cloud State.

Bergevin avait aussi de bons mots pour le Russe Alexander Romanov, qui a été nommé le défenseur par excellence du tournoi. 

Schlemko à Laval

Plus tôt en journée, les Canadiens ont soumis au ballotage le défenseur David Schlemko. S'il n'est pas réclamé, il se rapportera au Rocket de Laval dans la Ligue américaine. 

Une décision qui vise à lui permettre de reprendre la forme et ses repères. Le passage de Schlemko à Montréal aura été marqué par les nombreuses blessures. Bergevin a indiqué qu'il espère pouvoir compter sur l'arrière 31 ans en matière de profondeur, mais que d'autres éléments du club avaient pris le dessus.

« À son premier camp d'entraînement, il a été blessé, et pour un joueur, manquer le camp, c'est difficile. Cette saison, il a eu un bon camp, mais il s'est blessé encore. En ce moment, on a des jeunes comme (Brett) Kulak et (Victor) Mete qui performent bien. Je veux les garder à Montréal. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.