Skip to main content

Aperçu de la série Jets vs Wild

Laine va mener l'offensive explosive de Winnipeg contre la formation expérimentée du Minnesota

par Tim Campbell @TimNHL / Journaliste NHL.com

Jets de Winnipeg vs Wild du Minnesota

Jets: 52-20-10, 114 points, deuxième rang de la section Centrale

Wild: 45-26-11, 101 points, troisième rang de la section Centrale

Duels cette saison: WPG: 3-1-0; MIN: 1-3-0

Les infos

Les Jets de Winnipeg affronteront le Wild du Minnesota, leur plus proche rival en termes de distance entre les deux villes, pour la première fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans le cadre d'une série qui opposera deux formations qui ont été exceptionnelles à domicile.

Winnipeg a affiché le meilleur dossier à domicile dans la LNH, soit 32-7-2 au Bell MTS Place. Le Minnesota a subi le plus petit nombre de défaites en temps réglementaire sur sa patinoire dans la Ligue, pour une fiche de 27-6-8 au Xcel Energy Center.

Les Jets ont remporté trois de leurs quatre matchs contre le Wild en saison régulière. Sauf que leur dernier duel remonte à près de trois mois, ce qui signifie que le résultat des affrontements directs ne veut peut-être plus dire grand-chose. Depuis la rencontre du 13 janvier, les Jets ont présenté une fiche de 26-7-3 et fait preuve d'une telle constance qu'ils ont réédité le record d'équipe au chapitre des victoires. Le Wild a également été solide en deuxième moitié de campagne, affichant un dossier de 21-9-7 et ne subissant jamais plus de deux défaites de suite; ç'a lui a permis de décrocher une place en séries pour la sixième année de suite.

L'entraîneur du Wild Bruce Boudreau dirigeait les Ducks en 2015, quand Anaheim a balayé Winnipeg et l'entraîneur Paul Maurice au premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Ouest. C'était là la seule fois avant cette année où les Jets ont pris part aux séries depuis leur départ d'Atlanta. Il ne faut donc pas se surprendre si Winnipeg se trouve loin derrière le Minnesota au chapitre des matchs d'expérience en séries - 282 pour les Jets comparativement à 748 pour le Wild.

« La seule façon de gagner en expérience, c'est de le vivre, a souligné Maurice. Nous avons pas mal de joueurs qui ont besoin de vivre ça, nous voulons qu'ils le vivent et nous sommes heureux qu'ils aient l'occasion de le faire. Est-ce important ? Là où c'est sans doute le plus important, c'est dans les moments où l'erre d'aller change de côté, comme ça arrive souvent dans toutes les séries.

« Les vétérans sont en mesure d'expliquer qu'ils ne se souviennent d'aucune équipe qui a remporté 16 matchs de suite (en route vers la Coupe Stanley), alors c'est inévitable d'être confronté à l'adversité durant les séries, et c'est à ce moment-là que les gars qui ont de l'expérience peuvent se mettre en valeur et avoir leur mot à dire. »

L'expérience parle peut-être en sa faveur, mais le Wild aura un obstacle important à surmonter. Le vétéran défenseur Ryan Suter ne jouera plus cette saison en raison d'une fracture à la cheville.

« [Les Jets] t'attaquent avec trois trios solides, a fait remarquer Boudreau au Star-Tribune de Minneapolis. Leur brigade défensive met de la pression à l'attaque. Tu dois être en mesure de bien jouer en défense contre eux sans donner le moindre espace. Tu ne peux pas essayer d'échanger coup pour coup avec eux. Ils sont trop bons. Nous savons que nous avons du pain sur la planche. »

Éléments-clés

Wild: Le joueur de centre Eric Staal, qui a 33 ans, a connu une saison remarquable avec une production de 76 points (42 buts, 34 passes) en 82 matchs, faisant de lui le meneur de l'équipe pour les buts et les points. Ses 42 filets lui ont permis d'égaler le record d'équipe établi par Marian Gaborik en 2007-08. C'était par ailleurs son deuxième total au cours d'une carrière de 14 saisons, lui qui avait inscrit 45 buts en 2005-06. Le retour en force de Staal représente un élément-clé au sein de l'offensive du Minnesota.

Video: MIN@LAK: Dumba aide Staal à resserrer l'écart

Jets: L'ailier droit Patrik Laine, 19 ans, a marqué 44 buts, un sommet chez les Jets cette saison. Son puissant tir et sa dégaine déroutante lui ont permis d'avoir régulièrement le dessus sur les gardiens à chacune de ses deux premières campagnes dans la LNH ; il a mené la Ligue pour les buts en avantage numérique cette saison, avec 20. Il est devenu le premier joueur né en Europe à avoir atteint le cap des 70 points (44 buts, 26 aides) en une saison avant l'âge de 20 ans.

Video: WPG@MTL: Laine bat Price d'un plomb en A.N.

Cartes cachées 

Wild: Le défenseur Jared Spurgeon, qui a subi une blessure à la cuisse le 13 mars et a raté les 12 derniers matchs du calendrier régulier, a recommencé à patiner et pourrait être prêt à temps pour le début des séries. Étant donné que Spurgeon maintient une moyenne de 24:32 par match au chapitre du temps de glace et que Suter sera absent, sa présence dans la série pourrait faire la différence.

Video: STL@MIN: Le tir de Spurgeon trouve le fond du filet

Jets: Quand le joueur de centre Adam Lowry a raté 27 matchs sur un total de 29 en raison d'une blessure au haut du corps entre le 7 janvier et le 15 mars, peu de gens y ont accordé de l'importance. Sauf que Lowry pivote le quatrième trio, une unité efficace en défensive complétée par Andrew Copp et Brandon Tanev qui a eu son utilité. Lowry a récolté 21 points (huit buts, 13 passes) en 45 matchs cette saison.

Gardiens

Wild: Devan Dubnyk, qui a 31 ans, a affiché une constance exemplaire devant le filet du Wild. En 59 départs cette saison, il a montré une fiche de 35-16-7 avec une moyenne de 2,52 et un taux d'arrêts de ,918. L'athlète originaire de Regina, en Saskatchewan, a eu droit à 21 départs dans les séries (fiche de 7-14, moyenne de 2,59, pourcentage d'arrêts de ,903) ces trois dernières années et il sera épaulé par Alex Stalock.

Jets: Ce n'était pas ce qu'on prévoyait faire au départ, mais les Jets ont surfé sur la meilleure saison en carrière de Connor Hellebuyck jusqu'à la toute fin. Le gardien de 24 ans a présenté une fiche de 44-11-9 avec une moyenne de 2,36 et un taux d'arrêts de ,924. Son total de victoires est un record pour les gardiens nés aux États-Unis. Hellebuyck n'a jamais pris part à une rencontre éliminatoire. Le vétéran Steve Mason, qui s'est absenté en raison de deux commotions cérébrales, est le réserviste.

Video: CGY@WPG: Hellebuyck vole Frolik en échappée

Chiffres à retenir

Wild: Le Minnesota voudra passer le plus de temps possible à cinq contre cinq. Le Wild (81,3 pour cent) et les Jets (81,8 pour cent) ont affiché à peu près le même pourcentage de succès en désavantage numérique, mais on observe une différence entre le jeu de puissance du Minnesota (49 buts, pourcentage d'efficacité de 20,4 pour cent, classé 18e) et celui de Winnipeg (64 buts, pourcentage de 23,4 pour cent, classé cinquième).

Jets: Une bonne part de leur attaque passe par le capitaine Blake Wheeler, qui a complété la saison avec 91 points (23 buts, 68 aides), le total le plus élevé dans l'équipe, et a terminé à égalité au premier rang dans la LNH pour les mentions d'aide avec Claude Giroux, des Flyers de Philadelphie. Wheeler a par ailleurs récolté 40 points en avantage numérique, le deuxième total dans la Ligue, derrière les 42 de l'attaquant des Penguins de Pittsburgh Phil Kessel.

Ce qu'ils ont dit 

« Nous allons avoir beaucoup de plaisir. Ce sera un gros défi. Ils ont connu une grande saison, ils ont une bonne équipe. Nous avons connu une bonne saison, nous avons une excellente équipe. Ce sera serré. C'est une de nos bonnes rivalités, ils sont juste là au nord de la frontière. Il y a plusieurs raisons d'être fébriles. » - Le joueur de centre du Wild Eric Staal

« Nous savons qu'il s'agit d'une très bonne équipe. Il y a beaucoup d'atmosphère dans leur bâtiment et nous savons que les partisans vont être derrière eux. Ce sera exactement la même chose chez nous. Nous savons qu'ils ont été très bons cette saison, surtout en deuxième moitié de campagne. Tout peut arriver dans les séries et nous allons devoir disputer notre meilleur hockey. » - Le défenseur des Jets Tyler Myers

Ils l'emporteront si… 

Wild: Leur solidité le long de la ligne du centre porte ses fruits. Le Minnesota a l'avantage au chapitre de l'expérience au centre. Staal, le capitaine Mikko Koivu et Cullen ont disputé 226 matchs éliminatoires à eux trois. Dubnyk se retrouvera en séries pour la quatrième fois et il sait comment gérer la pression dans ce contexte particulier.

Jets: L'équilibre dans leur formation et le niveau de jeu devant le filet se maintiennent. Winnipeg a profité du fait qu'il y avait trois trios capables de marquer des buts pendant une bonne partie de la saison et aligne un quatrième trio qui a été efficace dans la plupart des matchs quand venait le temps de freiner les meilleurs attaquants adverses. De son côté, alors qu'il vient d'afficher les meilleures statistiques de sa carrière, Hellebuyck en sera à ses premières séries éliminatoires.

Les formations

Formation prévue des Jets
Kyle Connor -- Mark Scheifele -- Blake Wheeler
Nikolaj Ehlers -- Paul Stastny -- Patrik Laine
Mathieu Perreault -- Bryan Little -- Joel Armia
Andrew Copp -- Adam Lowry -- Brandon Tanev

Josh Morrissey -- Jacob Trouba
Toby Enstrom -- Dustin Byfuglien
Ben Chiarot -- Tyler Myers

Connor Hellebuyck
Steve Mason

Retranchés: Shawn Matthias, Marco Dano, Jack Roslovic, Tucker Poolman, Joe Morrow
Blessés: Matt Hendricks (bas du corps), Dmitry Kulikov (dos) 

Formation prévue du Wild
Zach Parise -- Mikko Koivu -- Mikael Granlund
Jason Zucker -- Eric Staal -- Nino Niederreiter
Tyler Ennis -- Matt Cullen -- Charlie Coyle
Daniel Winnik -- Joel Eriksson Ek -- Marcus Foligno

Jonas Brodin -- Matt Dumba
Nick Seeler -- Ryan Murphy
Carson Soucy -- Nate Prosser

Devan Dubnyk
Alex Stalock

Retranchés: Jordan Greenway, Louie Belpedio
Blessés: Luke Kunin (genou), Jared Spurgeon (ischiojambier), Ryan Suter (cheville), Gustav Olofsson (commotion cérébrale)

Dans le calepin 

Suter a subi une opération et ne rejouera plus cette saison. ... Spurgeon a raté les 12 derniers matchs de la saison régulière, mais pourrait effectuer un retour au jeu dans le cadre du match no 1. ... Ennis a été retranché dans cinq des huit derniers matchs, mais a disputé les deux dernières rencontres aux côtés de Cullen et Coyle. ... Le Wild a vu ses joueurs rater 150 matchs en raison de blessures au cours de la saison régulière. Les joueurs des Jets ont quant à eux raté 285 parties. ... Winnipeg va amorcer la saison sans Hendricks, qui a raté les 13 derniers matchs. ... Enstrom a raté les huit dernières parties de la saison en raison d'une blessure au bas du corps, mais pourrait renouer avec l'action en séries. ... Kulikov est absent pour une période indéterminée.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.