Skip to main content

Aperçu de la ronde de qualification : Penguins-Canadiens

La tenue de Price sera d'une importance capitale pour contrer l'expérience de Pittsburgh

par Jon Lane @JonLaneNHL / Journaliste NHL.com

La ronde de qualification de la Coupe Stanley mettra en vedette huit séries trois de cinq et deux tournois à la ronde entre les quatre meilleures formations de chaque association pour déterminer le classement en vue des séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

LNH.com fera un survol de chaque série avant le retour au jeu officiel, le 1er août.

Aujourd'hui, la série entre les Penguins de Pittsburgh et les Canadiens de Montréal.

À LIRE AUSSI : Aperçu de la série Oilers-Blackhawks
 

Penguins de Pittsburgh (5) c. Canadiens de Montréal (12)

Penguins : 40-23-6, 86 points, pourcentage de points de ,623
Canadiens : 31-31-9, 71 points, pourcentage de points de ,500
Affrontements cette saison : PIT 2-1-0; MTL 1-1-1

 

Ils pourraient faire la différence

Canadiens : L'attaquant Jonathan Drouin a inscrit 15 points (huit buts, sept passes) lors des 18 premiers matchs de la saison, alors que Montréal marquait en moyenne 3,44 buts par rencontre et montrait une fiche de 10-5-3. Il a ensuite raté trois mois d'activité à la suite d'une opération au poignet. Les Canadiens ont maintenu un dossier de 15-18-4 sans Drouin, une séquence qui a inclus deux séries de huit défaites consécutives, et ont marqué 2,81 buts par match.

Video: TOR@MTL: Drouin glisse la rondelle sous Hutchinson
 

Penguins : Evgeni Malkin a amorcé la saison dans de meilleures conditions après une légère baisse de régime en 2018-19 et a mené Pittsburgh avec 74 points (25 buts, 49 aides) en 55 matchs. Il a récolté au passage 38 points (11 buts) en l'absence de Sidney Crosby pour permettre à son équipe de maintenir une fiche de 18-6-4. Il a gardé la forme à Miami pendant la pause et son trio complété par Bryan Rust et Jason Zucker a été fort impressionnant lors des matchs intraéquipes. Un Malkin en pleine possession de ses moyens combiné aux ajouts faits par les Penguins avant la date limite des transactions du 24 février pourrait raccourcir la durée de cette série.

Devant le filet

Canadiens : Les statistiques de Carey Price en saison régulière ont été décentes (27-25-6, moyenne de buts alloués de 2,79, pourcentage d'arrêts de ,909). Il a également pris le troisième rang à égalité avec quatre blanchissages, a joué plus de minutes de n'importe qui (3439:49) et a pris la deuxième place derrière Connor Hellebuyck des Jets de Winnipeg pour les arrêts (1595) et les tirs reçus (1755). À 32 ans, Price peut encore voler une série à lui seul. Mais s'il est chancelant, Charlie Lindgren, Cayden Primeau et Michael McNiven se livreront la bataille pour le poste de relève. L'entraîneur Claude Julien a par ailleurs dit le 15 juillet que c'était « un beau problème » à avoir entre les mains.

Penguins : Matt Murray et Tristan Jarry ont tous deux la chance d'être le gardien partant pour le match no 1, a soutenu l'entraîneur Mike Sullivan le 18 juillet. Murray a remporté la Coupe Stanley à deux occasions, mais il a maintenu un dossier de 20-11-5, une moyenne de 2,87 et un pourcentage d'arrêts de ,899, son pire en carrière. Jarry a conservé une fiche de 12-2-0 avec une moyenne de 1,78 et un taux d'efficacité de ,941 en 13 parties entre le 16 novembre et le 30 décembre, incluant une séquence de trois jeux blancs en quatre matchs, et a obtenu le départ dans 23 des 35 rencontres entre le 4 décembre et le 26 février.

Video: CAR@PIT: Jarry réagit à la dernière seconde
 

Statistiques intéressantes

Canadiens : Price a terminé au 32e rang à égalité avec Frederik Andersen (Maple Leafs de Toronto) pour la moyenne de buts alloués parmi les gardiens ayant disputé au moins 20 matchs, mais a maintenu une moyenne de 2,32 et un pourcentage d'arrêts de ,929 contre les Penguins.

Penguins : Pittsburgh a inscrit en moyenne 3,6 buts par match lors de ses 10 plus récents affrontements en saison régulière contre Montréal.

Facteurs impondérables

Canadiens : Sans faire trop de bruit, Phillip Danault s'est transformé en joueur de centre qui excelle défensivement et qui est souvent opposé aux meilleurs éléments adverses. Il devra contenir Crosby et Malkin et mener un groupe inexpérimenté en séries (Max Domi, Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et potentiellement Jake Evans). Danault a pris le septième rang au scrutin pour le trophée Selke, remis au meilleur attaquant défensif, en 2018-19 et pourrait faire encore mieux cette saison. Montréal aura besoin qu'il soit au sommet de son art en ronde de qualification.

Video: MTL@WPG : Danault gagne la mise en jeu et marque
 

Penguins : John Marino, un choix de sixième ronde (154e) des Oilers d'Edmonton au Repêchage 2015 de la LNH, s'est taillé une place dans la formation des Penguins dès sa sortie de l'Université Harvard et a pris le quatrième rang chez les défenseurs recrues avec 26 points (six buts, 20 passes) et le deuxième - à égalité avec Philippe Myers des Flyers de Philadelphie - pour le différentiel (plus 17). Le jeune homme de 23 ans a joué en moyenne 20:14 par match, le troisième plus haut total chez les défenseurs des Penguins, et a assuré une stabilité parmi un groupe de vétérans comprenant Kristopher Letang (33 ans), Jack Johnson (33 ans), Justin Schultz (30 ans) et Brian Dumoulin (28 ans).
 

Formation prévue des Penguins

Jake Guentzel - Sidney Crosby - Conor Sheary
Jason Zucker - Evgeni Malkin - Bryan Rust
Patrick Marleau - Jared McCann - Patric Hornqvist
Zach Aston-Reese - Teddy Blueger - Brandon Tanev

Kris Letang - Brian Dumoulin
John Marino - Marcus Pettersson
Justin Schultz - Jack Johnson

Matt Murray
Tristan Jarry

Retranchés : Evan Rodrigues, Sam Lafferty, Kevin Czuczman, Chad Ruhwedel, Anthony Angello, Adam Johnson, Sam Miletic, Samuel Poulin, Phil Varone, Pierre-Olivier Joseph, Juuso Riikola, Casey DeSmith, Alex D'Orio, Emil Larmi

Formation prévue des Canadiens

Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Jonathan Drouin - Nick Suzuki - Joel Armia
Paul Byron - Jesperi Kotkaniemi - Artturi Lehkonen
Jordan Weal - Max Domi - Dale Weise

Ben Chiarot - Shea Weber
Brett Kulak - Jeff Petry
Victor Mete - Xavier Ouellet

Carey Price
Charlie Lindgren

Retranchés : Gustav Olofsson, Christian Folin, Noah Juulsen, Charles Hudon, Jake Evans, Josh Brook, Ryan Poehling, Cale Fleury, Alex Belzile, Laurent Dauphin, Cayden Primeau, Michael McNiven

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.