Skip to main content

Anthony Beauvillier veut s'établir comme un incontournable

L'attaquant des Islanders de New York a bien l'intention de forcer la main de son entraîneur cette saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

À ce stade l'an dernier, Anthony Beauvillier ne savait toujours pas s'il allait revenir avec les Cataractes de Shawinigan pour une dernière saison dans la LHJMQ ou s'il allait réussir à percer la formation des Islanders de New York.

Il s'apprête maintenant à entamer une deuxième saison dans la LNH avec un poste quasi assuré à Brooklyn, même s'il préfère ne pas trop s'avancer sur la question.

Avec 66 matchs d'expérience derrière la cravate, l'attaquant québécois de 20 ans croit avoir assez appris pour éviter la désormais célèbre « guigne de la deuxième année », une tendance dont a récemment été victime son compatriote Anthony Duclair chez les Coyotes de l'Arizona.

« C'est la même game, mais c'est vraiment différent, a expliqué le Sorelois. Ça ne se joue vraiment pas en zone neutre, tu n'as pas beaucoup de temps de possession. Ce sont des choses qui se travaillent sur la glace, mais aussi dans le gym. J'ai vraiment appris à connaître mon corps cette année. »

Si Beauvillier a été utilisé de manière plus sporadique au début de la saison - au point où certains se demandaient s'il n'était pas mieux pour lui de retourner avec les Cataractes - il a connu ses meilleurs moments dans les derniers mois de la campagne, amassant trois buts et cinq aides à ses 16 dernières rencontres.

Utilisé majoritairement au centre des deux derniers trios de la formation, Beauvillier a conclu sa première saison dans la LNH avec une récolte de neuf buts et 15 aides.

Ayant visiblement gagné la confiance de l'entraîneur Doug Weight, il a vu son temps de jeu augmenter en plus d'être jumelé à Anders Lee et à l'autre recrue Joshua Ho-Sang sur un trio offensif en l'absence de John Tavares, alors que l'équipe luttait pour une place en séries à la toute fin de la saison.

La magie a rapidement opéré entre Beauvillier et Ho-Sang, le choix de premier tour de l'organisation en 2014 (28e au total), et il ne serait pas surprenant de voir les deux recrues être réunies à nouveau cette saison.

Le Québécois ne s'en plaindrait pas, du moins.

Video: CAR@NYI: Ho-Sang profite de la passe de Beauvillier

« Il aime distribuer la rondelle et j'aime me placer dans des endroits pour obtenir plus de lancers, a dit Beauvillier. Nous sommes deux jeunes et c'était mon co-chambreur, donc c'était plus facile de se parler et de se comprendre. Nous amenions beaucoup d'énergie sur le même trio. »

Comme les Islanders n'ont pas procédé à beaucoup de changements après avoir raté les séries par un point, le statut du patineur de 5 pieds 11 pouces et 173 livres risque de ne pas trop changer au sein de la formation.

Hormis l'acquisition de Jordan Eberle en retour de Ryan Strome - le deuxième compagnon de trio le plus fréquent de Beauvillier - l'attaque des Islanders demeurera presque inchangée.

La porte est donc grande ouverte pour le Québécois, qui a bien l'intention de s'établir comme un joueur de la LNH à temps plein.

« Je veux que mon rôle change, a-t-il déclaré sans détour. Je veux être une pièce importante de cette équipe, je veux beaucoup de temps de glace et je veux être dans l'alignement chaque soir. Comme joueur de hockey, tu en veux toujours plus.

« La LNH, c'est un rêve de jeunesse que je réalise chaque jour et je ne veux pas perdre ça. »

En voir plus