Skip to main content

Fox prêt à faire sa place chez les Rangers

Le défenseur aura toutes les chances de se tailler une place dans l'équipe au camp d'entraînement

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

STAMFORD, Connecticut - Adam Fox avait participé à des camps de développement auparavant, avec les Hurricanes de la Caroline l'été dernier et avec les Flames de Calgary lors des deux années précédentes. Chaque fois, un retour à l'université Harvard faisait partie du plan.

Ce n'est plus le cas avec les Rangers de New York.

« Maintenant, il faut développer les aspects de mon jeu sur lesquels ils veulent que je travaille et en profiter au camp d'entraînement », a déclaré le défenseur de 21 ans lors du camp de développement des Rangers en juin. « C'est différent quand tu sais que tu vas rester avec l'équipe. »

À LIRE : Mise à jour: Rangers de New York

Fox a mis un terme à sa carrière universitaire avec Harvard la saison dernière, après avoir été finaliste pour l'obtention du trophée Hobey-Baker, remis annuellement au meilleur joueur de la NCAA, parce que les Hurricanes lui ont donné ce qu'il voulait : la chance d'entamer sa carrière professionnelle avec les Rangers, son équipe préférée depuis son enfance à Jericho, une ville de l'État de New York.

Sélectionné par les Flames en troisième ronde (66e au total) du Repêchage 2016 de la LNH, Fox a été acquis par New York dans une transaction avec la Caroline en retour d'un choix de deuxième ronde au Repêchage 2019 et d'un choix conditionnel de troisième tour au Repêchage 2020 le 20 avril. Il a accepté un contrat de recrue avec les Rangers deux jours plus tard.

« La Caroline m'a bien traité et j'ai eu beaucoup de succès la saison dernière, mais je croyais que j'allais mieux cadrer avec une équipe ouvertement en reconstruction qui veut donner une chance à de jeunes joueurs de se développer pour l'avenir, a souligné Fox. Je croyais que faire partie de ce processus serait positif pour moi. »

Les Rangers croient que Fox (5 pieds 11 pouces, 180 livres) a le potentiel d'être de la formation lors de leur match d'ouverture contre les Jets de Winnipeg au Madison Square Garden le 3 octobre.

Il pourrait même avoir la chance d'évoluer au sein de la deuxième paire comme défenseur droitier derrière Jacob Trouba, qui est actuellement joueur autonome avec compensation.

Les Rangers ont également Kevin Shattenkirk et Tony DeAngelo, un autre joueur autonome avec compensation, du côté droit de la défensive.

« Nous verrons comment ça se déroule », a commenté le directeur général des Rangers Jeff Gorton. « Après tout ce qu'il a accompli, je pense qu'il regarde notre alignement et se dit, "Pourquoi je ne pourrais pas faire partie de cette équipe?" Nous allons lui donner une chance. »

Même si Fox était un défenseur offensif dynamique à Harvard la saison dernière, menant la NCAA au chapitre des aides (39) et finissant à égalité au quatrième rang pour les points (48), la clé de ses succès dans la LNH sera sa capacité de prouver qu'il est un défenseur fiable.

« L'occasion s'offre à lui et il devra en tirer profit », a noté l'entraîneur des Rangers David Quinn. « Mais pour un joueur qui a connu tant de succès dans sa carrière grâce à sa touche offensive et à sa capacité d'organiser des sorties de zone, il devra apprendre à défendre son filet comme il ne l'a jamais fait auparavant.

« Je crois également qu'il est un joueur déterminé et engagé, alors il aura toutes les occasions possibles de se tailler une place dans notre formation au camp d'entraînement. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.